Contrôle absolu de la comunication par les partis politiques

20 05 2012

Dans le cadre de notre travail de recherche nous avons dû nous intéresser aux rapports médiatico-politiques qui ont un grand rôle dans la société actuelle. A l’image de l’affaire DSK qui a passionné les journalistes tout autant que les lecteurs. Cette médiatisation à eu de graves effets négatifs sur la pré-campagne de l’éventuel futur candidat à la présidence. Ce fait divers montre à quel point les médias sont puissants et peuvent décrédibiliser un politicien en si peu de temps.  Les médias font parti d’un des rôles clés de la campagne présidentielle, un média est une institution ou un moyen impersonnelle permettant une diffusion large et collective d’informations ou d’opinions, quel-qu’en soit le support par exemple avec la radio, la télévision, la presse, la publicité…

Nous pouvons alors nous interroger sur les influences qu’ont les médias sur un plan politique.
Nous allons donc voir les différences qu’il existe entre plusieurs journaux importants de France au niveau du sondage ifop mais également en comparant les Unes au lendemain du premier tour des élections présidentielles de 2012 que vous trouverez dans la suite de cet article, puis nous nous intéresserons ensuite à la dépendance financière ou l’attachement idéologique des médias français que vous pouvez lire en cliquant ici.
La conclusion de notre travail de recherche est disponible ici.

La même information n’est pas traité de même manière selon les médias. Pour notre première analyse nous avons choisit de parler du sondage IFOP du 13 mars 2012 et pour notre seconde analyse les résultats du premier tour en utilisant comme support LIBÉRATION, LE MONDE et LE FIGARO.

  • A/ Sondage Ifop

LIBÉRATION : « Sarkozy passe devant Hollande au premier tour »

Libération journal plutôt placé de gauche met en avant dans le titre le fait que Nicolas Sarkozy soit devant François Hollande. Malgré le titre qui laisserai penser à un article en faveur du candidat de l’UMP, cela n’en est pas un. On le remarque des les premiers lignes « François Hollande reste toutefois largement gagnant au second tour ». Cette argument est appuyé tout au long de l’article surtout vers la fin lorsqu’il démontre que Nicolas Sarkozy à pour la première fois était classé en tête des sondages depuis le mois de Mai 2011.

LE MONDE : « Le rapport de force du second tour reste favorable à Hollande »

Le monde à pour positionnement politique le centre-gauche, on pourrait interpréter dans le titre le fait que l’on « passe » les résultats du sondage pour peut être soutenir François Hollande. Le monde ne fait pas l’impasse et précise lui aussi comme Libération le fait que Nicolas Sarkozy était pour la première fois en tête dans les sondages IFOP

 

LE FIGARO : «  »Affolement » au PS (NKM) »

Le figaro journal qui a pour tendance  la droite cite pour titre la phrase de Nathalie-Kosciusko-Morizet porte parole de Nicolas Sarkozy. cette phrase tiré lors du débat qui avait eu lieu contre Benoît Hamon le porte parole des socialistes. L’article n’en ressort que les points positifs pour Nicolas Sarkozy

 

 

  • B/ Résultat du premier tour

Pour LIBÉRATION

On peut voir que le journal le monde montre Hollande seul en couverture avec les titres « Hollande en tête » et « Le Pen trouble fête ». Ce quotidien a été fondé à la suite d’un raisonnement d’idées de Gauche de l’après Mai-68. Libération met François Hollande « seul » au premier plan ce qui a pour effet d’etre focalisé sur lui.

Pour LE MONDE

Le journal le monde met en avant Marine Le Pen avec le titre « L’ombre Le Pen sur le second tour » et juste en dessous « Les deux référendums anti sarkozy ». LE MONDE est un quotidien de positionnement centre-gauche et démocrate. Dans cette élection Marine Le Pen reste la grande gagnante avec près de 18% des vois. Le monde a peut être choisit de mettre en avant la représentante du FN pour bien marqué l’ombre qu’elle fait sur Nicolas Sarkozy.

Pour LE FIGARO

Le journal qui rappelons le  est de droite montre les candidats pour le second tour avec pour François Hollande 28,6% et pour Nicolas Sarkozy 27,3%. l’image s’accompagne du titre « La percée de Marine Le Pen relance le second tour »  en effet Nicolas Sarkozy voit dans les votes de la candidate du FN des votes de crises, donc des votants UMP. Ce titre peut avoir des effets sur les lecteurs et dirige peut être les votants vers Nicolas Sarkozy.


Actions

Informations

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire