La Gauche et la Droite est-ce pareil ?

21 05 2012


 




La Gauche et la Droite est-ce pareil ?

21 05 2012

IV.  Exemples d’Hommes Politiques de Gauche et de Droite.

Afin d’illustrer les partis politiques, nous allons vous présenter quatre hommes politiques, candidats aux élections présidentielles 2012 et les points forts du programme de leur campagne.

  • Candidats de Gauche :

 

–          Jacques Cheminade : «  Un monde sans la City ni Wall Street ».

 

 

Jacques Cheminade est un homme politique et essayiste français. En 1996, il est fondateur du parti politique Solidarité et progrès (S&P).

 

Il tient à redonner la priorité à la justice sociale et au travail. Une chose impossible avec le système financier et monétaire actuel. Pour Mr Cheminade, il faut donc changer l’image du monde et rétablir la paix face au risque de la guerre qui s’effectue à partir du Moyen-Orient. Mais pour cela il faut relancer des grands projets de développement mutuel.

 

Voici quelques objectifs qu’il a afin de prendre comme il dit : «  le taureau financier par les cornes » et d’éliminer les dettes illégitimes pour redonner la priorité au travail humain qualifié et aux technologies de pointe :

–          Couper les banques en deux pour faire sauter le verrou financier (il faut tarir la source de l’oligarchie financière en séparant banques de dépôt et de crédit d’une part et banques d’affaires de part).

–          Mettre en faillite les banques d’affaires qui ont joué et perdu

–          Créer une banque nationale pour investir dans les équipements publics, l’école, l’hôpital, le laboratoire et les TPE et PME inventives

–          Bâtir une Europe des patries pour combattre le féodalisme financier

–          Se donner les moyens de peupler le monde avec la physique nucléaire : Il faut faire de l’Europe un grand chantier créateur d’emplois qualifiés : l’économie ce n’est pas gagner de l’argent en revendant plus cher ce que l’on a acheté bon marché, mais créer les meilleures conditions possibles pour la création humaine et l’équipement de la nature

Au niveau de l’emploi, Jacques  Cheminade propose de créer cinq millions d’emplois qualifiés grâce à un plan bancaire appelé « Glass-Steagall Global ». Il propose notamment la création d’un investissement dans la créativité humaine. Le critère doit être la densité de flux d’énergie et la production par être humain et par unité de surface.

Pour l’immigration, Mr Cheminade a en vue de créer un grand ministère de la Coopération, du Co-développement et de l’immigration. Pour lutter contre l’immigration irrégulière,  il propose que les entrées et les sorties de bénéficiaires de visas touristiques soient enregistrés par un code-barres. Il a l’intention de lancer de grands projets infrastructurels à une échelle panafricaine. La revivification du lac Tchad, pour créer un poumon de développement au centre du continent, la construction du canal de Jonglei au Soudan, la plantation d’une ceinture verte transversale dans le centre de l’Afrique et la remise en eau des chotts algériens et tunisien…

Mr Cheminade promet d’attribuer un milliard d’euros pour l’éducation avec plusieurs priorités : accueillir tous les enfants de 2 ans dans les maternelles, quand les parents le souhaitent ; revenir sur les suppressions de postes de ces dernières années, mieux payer les enseignants notamment ceux qui donneront des cours particuliers gratuits à leurs élèves en difficultés et pour finir, dès l’école maternelle, apprendre aux enfants le chant choral accompagnant l’apprentissage de la lecture et de l’écriture.

Pour la culture, il propose que les archives de l’INA (Institut National de l’Audiovisuel) puissent être mises en libres accès ainsi que les émissions deviennent libres de droit dix ans après leur production. Il tient notamment à interdire les jeux vidéo violents dépourvus de pédagogie et instaurer une taxe sur la pornographie.

 

Pour plus d’informations sur le programme de Jacques Cheminade, rendez vous sur : http://www.cheminade2012.fr/

 

 

 

–          Philippe Poutou : « Aux capitalistes de payer leur crise ».

 

 

Philippe Poutou est un militant politique et syndicaliste français. Il fut notamment candidat du Nouveau Parti Anticapitaliste  (NPA) lors de l’élection présidentielle française de 2012.

 

Pour Mr Poutou, la crise n’est pas une fatalité et pour nous protéger de ses conséquences dramatiques, il est indispensable d’imposer une autre répartition des richesses et de remettre en cause la toute-puissance des capitalistes sur l’économie. Pour cela :

–          Défendre un bouclier social : augmenter les salaires de 300 euros net, interdire les licenciements, réduire à 32h par semaine, créer un million d’emplois, le retour à une retraite pleine et entière à 60 ans…

–          Pour financer ces mesures, nous voulons arrêter de mettre en place une fiscalité anticapitaliste et arrêter de payer la dette : car depuis 30 ans il y a un transfert de richesses des salariées vers les grands patrons et les actionnaires (arrêter de payer la dette publique, le taux d’imposition sur les bénéfices des sociétés doit être porté à 50% comme il y a 30 ans, l’ensemble des dispositifs destinés à alléger les impôts des plus riches coûte près de 150 milliards, des privilèges à supprimer immédiatement)

–          Pour finir avec la dictature de la finance, nous proposons la création d’un service public bancaire unique : en réquisitionnant les banques, en les unifiant dans un monopole public de crédit sous le contrôle de l’état et de la population).

–          L’énergie est un bien commun, sortons du nucléaire et organisons un service public de l’énergie.

–          Nous voulons une démocratie réelle : véritable égalité entre les hommes et femmes, donner à la jeunesse une place dans la société, réguler tous les sans papiers…

Du point de vue de la fiscalité, Philippe Poutou promeut une fiscalité « anticapitaliste ». Il tient à supprimer toutes les niches qui ne sont pas utiles d’un point de vue social, augmenter l’impôt sur la fortune et créer une tranche maximale d’impôts sur le revenu de 100%.

Du point de vue social : il souhaite établir l’interdiction totale des licenciements, l’augmentation de 300 euros net de salaire pour tous, établir l’égalité salariale entre hommes et femmes… Et pour les jeunes il veut créer une allocation d’autonomie à partir de 16 ans avec un montant équivalent au SMIC.

Pour l’environnement, Mr Poutou veut investir dans les énergies renouvelables et prévoit une sortie du nucléaire en 10 ans. Il réquisitionnera donc EDF, Areva et les autres grands acteurs du nucléaire.

Au sein de l’éducation, il veut mettre un terme aux établissements privés, car selon lui, ils sont coupables de marchander l’éducation. Il veut également mette fin à toute orientation avant l’âge de 18 ans.

Pour terminer, Philippe Poutou souhaite établir une totale égalité des soins et cela passe selon lui : par la suppression des franchises et forfaits, l’interdiction des dépassements d’honoraires, la disparition des jours de carence et le remboursement intégral par la sécurité sociale de l’ensemble des soins. Il tient à créer 120 000 postes dans les hôpitaux publics.  Ainsi, la sécurité sociale doit être financée selon lui, non par la CSG ou une TVA sociale, mais uniquement par des cotisations sociales prélevées sur le salaire.

Pour plus d’informations sur le programme de Philippe Poutou, rendez vous sur : http://poutou2012.org/

 

  • Candidats de Droite :

–        Marine Le Pen: « Oui, la France. »

 

 

Marine Le Pen est une femme politique française, actuellement à la tête du parti Front national qui  est un parti d’extrême droite. Le Front national a été fondé en 1972 par son père, Jean Marie Le Pen. Ce dernier fût longtemps le président de ce parti mais Marine Le Pen lui succéda le 16 janvier 2011.

 

Le fil conducteur du programme de Marine Le Pen est d’organiser le redressement économique et social de la France. Pour ce faire, elle propose plusieurs objectifs qu’elle aimerait mettre en place:

 

–        Revaloriser les salaires les plus modestes et les pensions de retraite pour améliorer le pouvoir d’achat. Instaurer une véritable justice fiscale par la simplification et la progressivité des impôts.

–        Stopper l’immigration et instaurer la priorité nationale pour l’emploi, le logement et les aides sociales.

–        Assurer la sécurité des français par l’application de la tolérance zéro.

–        Restaurer la morale publique et redonner la parole au peuple français par le recours au référendum pour les choix politiques importants.

–        Rétablir de véritables services publics sur tout le territoire national en assurant notamment un accès pour tous à des soins de qualité.

–        Aider les familles par l’instauration d’un revenu parental.

–        Réorienter l’école dans son rôle de transmission des savoirs. Rétablir l’autorité et la méritocratie.

–        Réindustrialiser la France par des protections raisonnables aux frontières.

–        Se libérer de la tutelle des marchés financiers pour sortir de la spirale de la dette.

–        Renégocier les traités européens pour retrouver la souveraineté nationale.

–        Imposer la laïcité républicaine face aux revendications politico-religieuses.

–        Retrouver l’indépendance diplomatique et militaire de la France.

 

Pour plus d’informations sur le programme de Marine Le Pen, rendez vous sur: http://www.marinelepen2012.fr/

 

 

–        Nicolas Sarkozy: « La France forte. »

 

 

Nicolas Sarkozy est un homme politique du parti de droite UMP. Président du parti, il remporte l’élection présidentielle française de 2007 et se re-présente en 2012 pour renouveler son mandat.

 

Le fil rouge du programme de Nicolas Sarkozy est de protéger et préparer l’avenir des enfants de France. Pour ce faire, il propose un programme dont les objectifs principaux sont les suivants:

 

–        Rendre la parole aux Français, en sollicitant leur avis par référendum quand ce sera nécessaire pour surmonter les blocages.

–        Généraliser l’alternance en dernière année de baccalauréat professionnel et de CAP, année au cours de laquelle les élèves passeront 50% de leur temps en entreprise.

–        Rendre obligatoire pour les bénéficiaires du RSA d’effectuer 7 heures d’activité d’intérêt général par semaine.

–        Instaurer un impôt sur les exilés fiscaux français, qui s’installent à l’étranger exclusivement pour des raisons fiscales.

–        Réduire de moitié l’immigration.

–        Réformer en profondeur la justice des mineurs pour endiguer la montée de la délinquance des moins de 18 ans.

–        Confirmer le choix du nucléaire, énergie qui émet le moins de gaz à effet de serre, pour ne pas augmenter le prix de la facture d’électricité, tout en poursuivant le développement des énergies renouvelables.

 

Pour plus d’informations sur le programme de Nicolas Sarkozy, rendez vous sur: http://www.lafranceforte.fr/

 




La Gauche et la Droite est-ce pareil ?

21 05 2012

Introduction :

En politique, la notion de gauche et de droite est une construction progressive entre la fin du XVIIIème siècle et le début du XXème siècle.

Le 11 septembre 1789, les députés de l’Assemblée constituante se sont réunis pour délibérer sur le droit de veto accordé au roi Louis XVI. Le droit de veto est le droit de s’opposer et de bloquer une décision fermement. Lors de cette réunion, les députés se répartissent spontanément de part et d’autre du président. On y retrouvait : à gauche les opposants au veto et à droite les partisans du roi. Par ailleurs, ceux qui étaient hostiles à la Révolution ou soucieux de la contenir s’asseyaient sur le côté droit de la salle par rapport au président de l’Assemblée (ce côté est dit le « côté de la reine »). Les autres, plus ou moins favorables à la Révolution, s’asseyaient à la gauche du président (ce côté-ci dit le « côté du Palais-Royal »).

C’est de cette répartition des députés français par rapport à leurs opinions, que datent les clivages entre une droite plutôt conservatrice et une gauche au contraire plutôt révolutionnaire ou réformiste qui rythment encore aujourd’hui la vie politique dans toutes les démocraties.

Au fil du temps, en fonction du changement et de l’évolution de la société, se sont opérées des fractions au sein de ces familles politiques. On désigne un parti politique comme le rassemblement de citoyens unis par une philosophie ou bien une idéologie commune avec, généralement, l’objectif de la conquête du pouvoir. C’est une organisation au service d’une idée. Ainsi tous les individus peuvent se retrouver dans ces partis de par leurs opinions, leurs points de vue et leurs idées.

 

  1. La Gauche

a.La Gauche et ses valeurs.

Au long de la Cinquième République, seulement deux Présidents ont été de Gauche : M. François Mitterrand élu en 1981 et M. François Hollande l’actuel Président de la République élu en 2012. Tous les deux étant de gauche, ils adhèrent donc à des valeurs propres à ce parti tels que : l’égalité, la solidarité, le progrès et l’insoumission.

Selon Madame Souad El Manaa, membre du Parti Socialiste et candidate aux élections législatives 2012 que nous avons rencontré, la valeur qui lui semble la plus importante est la solidarité envers les chômeurs, les retraités, les personnes démunies et les personnes qui ont réellement besoin d’aides.

Depuis la Révolution Française, la Gauche se prononce en faveur des changements les plus radicaux et ambitieux car elle en voit toujours la possibilité.  Elle représente un parti idéaliste et se reconnaît donc progressiste et réformiste : « le présent l’ennuie et le passé lui pèse » (D’après « toile ses-science po »). C’est pour cela qu’on l’appelle le parti du mouvement.

Selon les sociologues, la gauche représente ce qu’on appelle les couches populaires, les prolétaires et les salariés. Elle se veut donc du côté du peuple et de ses organisations (C’est-à-dire les syndicats, les associations…) ainsi que de sa représentation, autrement dit le Parlement.

D’un point de vue économique, la gauche refuse le capitalisme (Le capitalisme est un système économique fondé sur la propriété privée des moyens de production et la régulation de la production par le marché, donc l’échange), elle y recourt seulement lorsqu’elle n’a pas d’autres choix et s’en sert qu’à regret. Elle nationalise et elle préfère donc faire confiance à l’Etat qu’au marché. Nous pouvons donc dire que l’Etat providence et la planification sont à gauche.

Sur le plan philosophique, la gauche est au goût de l’égalité, de la liberté des mœurs, de la laïcité, de la défense des plus faibles, de l’internationalisme (C’est une théorie du mouvement ouvrier qui prône la solidarité et l’unité internationale), des loisirs, du repos et de la solidarité. En effet, La gauche est pour le repos, car elle est à l’origine des congés payés, de la retraite à soixante ans et de la semaine à trente cinq heures. Elle revendique l’équité de la Justice, ainsi elle veut que les Hommes soient égaux en droits. Pour cela la gauche se veut réparatrice et égalitariste. Nous pouvons presque dire que la maxime propre au parti de gauche peut être : « à chacun selon ses besoins » (Selon « toile ses-science po »).

b.La Gauche et ses composantes.

 

La gauche est divisée en trois partis, on distingue :

–          L’extrême gauche

–          La gauche

–          Le centre gauche.

Chacune de ces divisions regroupent un certains nombres de partis politiques.

Dans l’extrême gauche nous avons :

–          La Lutte Ouvrière (LO) dont Nathalie Arthaud candidate aux présidentielles 2012 était candidate de ce parti politique. LO est active surtout dans des entreprises et dans les conflits du travail. Elle veut être un parti ouvrier réservé aux révolutionnaires.

–          le Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) dont le candidat aux présidentielles de 2012 Philippe POUTOU fait parti.

–          le Parti ouvrier indépendant (POI)

Dans la gauche, on distingue :

–          le Parti Socialiste (PS) dont fait parti notre Président de la République actuel : M. François Hollande. La majorité des socialistes sont réformistes. Ils veulent corriger les inégalités sociales et les déséquilibres économiques de la société. Ils soutiennent l’intégration de la France dans l’Europe. Leur dernier gouvernement a diminué le temps de travail des salariés de 25 heures par semaine, fait voter une loi pour donner des droits aux couples non mariés (PACS) mais aussi une loi pour obliger les partis politiques à présenter autant d’hommes que de femmes aux élections (loi de parité).

–          le Parti communiste français (PCF), est pour une économie mixte, avec des capitaux privés dans une entreprise publique. Il dépend la démocratie et les droits individuels et veulent protéger l’environnement.

–          le Parti de gauche (PG) dont Jean-Luc Mélanchon fait parti.

–          le Mouvement républicain et citoyen et l’Europe Ecologie : Les Vert adhéré par Eva Joly. Les Verts voulaient dénoncer la société de consommation qui produisait toujours plus sans s’occuper de l’environnement. Ils veulent diminuer le temps de travail à 32 heures par semaine. Ils souhaitent notamment interdire les plantes transgéniques, arrêter définitivement le nucléaire, développer des énergies renouvelables…

Puis dans le centre gauche nous avons :

–          le Parti radical de gauche (PRG), Les radicaux ont lutté pour installer la République, l’école publique et la laïcité. Il est pour les libertés individuelles, la solidarité et l’égalité des chances. Ce parti pense que l’éducation aide l’homme à devenir libre.

-la Gauche moderne

 

2- La Droite

 a.La Droite et ses valeurs.

 Que signifie « être de droite » ? Être de droite est souvent caractérisé par le fait de vouloir la grandeur de la France. En effet, contrairement à la Gauche qui représente les couches populaires, la Droite a plus de facilité avec les indépendants, autrement dis ceux qui possèdent leur terre et leur instrument de travail (leur boutique, leur atelier, leur entreprise.) Ceux qui font travailler les autres ou bien qui travaillent pour eux même plutôt que pour un patron. La Droite représente donc plutôt les bourgeois, les propriétaires terriens, les cadres dirigeants, les professions libérales, les artisans et commerçants. Pourquoi les plus doués ou les plus travailleurs ne seraient-ils pas plus riches que les autres ? Pourquoi leurs enfants ne pourraient-ils pas profiter de ce que leurs parents ont amassé ? Elle se fait élitiste ou sélective, et sa maxime pourrait donc être «  À chacun ses mérites » (Selon « toile ses-science po »).  Certes, elle souhaite protéger les plus faibles, mais pas au point d’encourager la faiblesse, ni de décourager les plus talentueux ou les plus entreprenants. C’est pourquoi, certaines personnes pensent qu’on est de droite par intérêts ou pour des raisons économiques.

De plus, sans mépriser le peuple, la droite est davantage attachée à la Nation, à la patrie ou au culte du terroir, du chef. Elle prône le goût de la réussite individuelle, de la liberté d’entreprendre, de la religion, de la sécurité de la patrie, du travail, de la responsabilité et surtout de la famille. Elle a une certaine idée de la France, et penche vers le nationalisme, la xénophobie ou l’autoritarisme. Pour elle, la justice est plutôt conçue comme une sanction ou une récompense. L’égalité des droits suffit.

Ensuite, sur le point historique, la droite se plaît davantage à défendre et à restaurer ce qui était. Elle est conservatrice, puisque le passé lui est un patrimoine qu’elle veut préserver et le présent lui paraît supportable, que l’avenir lui ressemble. Elle voit donc une continuité du passé nécessaire. Elle représente donc un parti de l’ordre, de la conservation ou de la réaction de l’autre.

Sur un point économique, la droite fais davantage confiance au marché qu’à l’Etat (ce qui l’oppose à la Gauche) et c’est ce qui explique pourquoi elle est favorable au capitalisme et qu’elle nationalise que contrainte et forcée et privatise dès qu’elle le peut. On dit souvent que « le marché, la concurrence et l’émulation sont à droite »

Pour conclure, la droite considère l’individu comme maître de son destin, autonome et responsable disposant de son libre arbitre. Il devrait être récompensé de ses efforts et sanctionner pour ses fautes. La droite a besoin de stabilité, de sécurité et d’ordre. Ce sont pour elle des conditions indispensables pour travailler, pour faire du commerce, pour construite, pour la rechercher et donc par conséquent créer une société prospère. La droite parie sur un Homme libre et responsable.

b.La Droite et ses composantes.

Au sein de la Droite on distingue trois partis politiques :

  • L’union pour un mouvement Populaire (UMP)

La priorité de l’UMP est « la sécurité des Français » et la baisse des impôts. Ils veulent donc diminuer les dépenses de l’Etat : il faut moins de fonctionnaires. L’UMP pense aussi qu’il faut travailler plus et plus longtemps : il faut réformer les retraites ainsi que la sécurité sociale qui est déficitaire. L’UMP veut aussi donner plus de pouvoir aux régions.

L’UMP a réussi à réunir plusieurs partis :

–          Le RPL (Rassemblement pour la république qui voulais notamment faire de l’Europe une puissance économique avec une France forte et indépendante)

–          Le DL (Démocratie Libérale) qui soutenait le capitalisme, et voulais notamment supprimer les règles sociales, et l’égalité des chances, et diminuer les dépenses de l’Etat.

 

  • La nouvelle Union pour la démocratie Française (UDF)

L’UDF se veut centriste mais partage les mêmes valeurs que la droite : la démocratie, la famille, la propriété. Ces centristes veulent un changement progressif et modéré de la société. La droite centriste pense que l’Etat doit intervenir pour faire respecter les droits et les libertés des individus. Et adhérents viennent de classes moyennes ou supérieures.

 

  • L’extrême droite (Front National)

Pour eux les travailleurs immigrés sont la cause du chômage et de l’insécurité. Ils veulent un Etat très fort pour lutter contre le désordre de la société. Ils pensent notamment que les Hommes ne naissent pas égaux, parce qu’il y a des races inférieures et supérieures. Ils sont pour la peine de mort, la priorité d’emploi pour les Français. Ils défendent des valeurs chrétiennes traditionnelles, soutiennent la famille dans le mariage, veulent une politique nataliste, et sont contre l’avortement.

 

POUR TESTER VOS CONNAISSANCES CLIQUEZ SUR LE LIEN ! 🙂

http://a-nous-la-politique.e-monsite.com/quiz/gauche-droite-est-ce-pareil.html