Article paru dans Le Figaro du vendredi 12 septembre 2008

Le Parlement européen veut privilégier l’éolien, le solaire et l’exploitation de la biomasse.

Les députés européens veulent limiter la part des agrocarburants.

La commission de l’industrie et de l’énergie a approuvé l’objectif d’intégrer au moins 10% d’énergies renouvelables dans le carburant consommé pour les transports.

Les eurodéputés veulent fixer la barre des énergies renouvelables à 5% dès 2015.

L’Assemblée préfère la voiture électrique dont l’horizon reste pourtant incertain.

Synthèse de l’article de Jean-Jacques Mével faite par Alexandra, Sylvain, Agathe TH1