Coup de projecteur sur Stabat Murder

Les élèves de 4°4 du collège de l’Isle qui participent au prix Alizé 2020 souhaitent vous présenter un de leurs coups de cœur. C’est un roman policier qui s’intitule Stabat Murder et qui a toute sa place dans le festival Sang d’Encre.

Son auteure, Sylvie Allouche, nous emmène dans l’univers de Mia, Sacha, Valentin et Matthis. En effet, ces quatre futurs grands pianistes ont disparu. La commissaire Clara Di Lazio prend la tête de l’enquête. Entre passé et présent, rebondissements en tout genre et famille déjantée, ce thriller est rythmé comme une partition de piano ! Préparez-vous à enchaîner les chapitres car il vous sera impossible de le lâcher avant la fin.

Exemplaire de Stabat Murder par Sylvie Allouche installé dans le fauteuil emblématique du festival Sang d’encre

7 novembre 2019 : journée de lutte contre le harcèlement scolaire…

Une journée à thème de plus ou un vrai sujet de société ?

Une du bimensuel Okapi n° 1099 en date du 1er novembre 2019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une organisation officielle à découvrir ici.

7 novembre 2019 : il s’agit de la 5e édition de cette journée de sensibilisation à la lutte contre le harcèlement scolaire et aussi le cyberharcèlement, encore plus difficile à enrayer…

700 000 élèves concernés, environ 1 sur 10. Il y a en a forcément autour de nous. Nous-mêmes pouvons être concerné.e.s un jour ou l’autre, de près ou de loin… En direct dans notre établissement scolaire ou plus sournoisement en ligne, via les réseaux sociaux…

Une journée par an ne suffit pas ; c’est une attention et une lutte de chaque instant, à hauteur d’élèves et d’adultes.

Pour les 6e/5e, dans le cadre du Prix Alizé de l’agglomération viennoise, citons le roman de Cécile ALIX : Six contre un, qui montre le cauchemar subi par un élève et la manière avec laquelle il va tenter d’abandonner son rôle de victime pour se reconstruire…

Première de couverture de SIX CONTRE UN de Cécile ALIX
@Magnard Presto

Un roman à lire et faire découvrir pour les plus grands : Snap killer de Sylvie Allouche

Première de couverture de SNAP KILLER de Sylvie ALLOUCHE
@Editions SYROS

 

En notes de fin d’ouvrage, un NON AU HARCÈLEMENT qui présente le dispositif Sentinelles et Référents mentionné au cours du récit et dont la nièce de la commissaire DI LAZIO est partie prenante.

Une invitation à se bouger pour ne pas subir ou lâchement fermer les yeux…

 

Et vous, quelles sont vos propositions .?