L’opéra enchanté

Ce mercredi 5 février, 2 classes de 4° ont assisté à la représentation de La flûte enchantée de Mozart au Manège de l’espace Saint-Germain à Vienne – et non à Wien !- dans le cadre du projet « Mise en voix » et dans celui du programme d’éducation musicale de 4°. 

La flûte enchantée retrace le parcours initiatique et amoureux de Tamino et Pamina, deux amants au cœur pur, accompagnés des facéties de Papageno et Papagena. Bien qu’étant son dernier, cet opéra à l’univers magique et merveilleux est le plus populaire qu’ait jamais écrit Wolfang Amadeus Mozart, Viennois d’adoption !

Réticents au départ, nous sommes plutôt enchantés à l’arrivée… Depuis novembre, nous avions travaillé les deux airs de Papageno puisque le spectacle était destiné à un public scolaire invité à intervenir à deux reprises, au cours du premier puis du second acte.

Affiche officielle du spectacle par l’ensemble ContrastS

Quelques 2800 élèves auront assisté à cet opéra en direction des scolaires, de la maternelle au lycée, lors de quatre matinées, avant les deux représentations tous publics, prévues en soirée le 7 et 8 février.

Nous aurions dû chanter en chœur aux moments attendus, malheureusement nous n’avons pas vraiment osé pousser notre voix comme prévu lors de la répétition au collège, le jeudi 12 décembre dernier. À cette occasion, le metteur en scène Zoltán Csekö, accompagné du pianiste Landry… Heureusement la salle était plus spontanée pour le second air.

Dans l’ensemble, les élèves ont vraiment apprécié la mise en scène et les décors, avec une mention toute particulière pour les costumes, jugés « beaux », « colorés », « extravagants » et « scintillants »… Très remarquée aussi la qualité des maquillages, notamment celles des trois (drôles) de Dames… Quelques personnages ont attiré la sympathie, Papageno bien sûr, par son côté « drôle » et « exubérant », mais aussi Pamina, dont la voix a conquis la plupart des spectateurs et spectatrices, en offrant beaucoup d’émotion. Quant à Sarastro, sa voix basse avait une portée énorme ! L’affreux Monostatos, semblant sorti d’une caverne préhistorique, était un anti-héros parfait, très bien joué. Quant aux effets spéciaux, si le dragon n’a pas fait long feu, les trouvailles de mise en scène ont produit leur effet avec la prise de hauteur de certains choristes sur les cintres, de leurs voix perchées ! Les péripéties de Papageno sur son vélo d’oiseleur, ainsi que sa perte de plumes improvisée, ont permis des moments de relâchement et de rires spontanés, bienvenus. Les diverses interactions avec le public ont été très appréciées, créant une complicité entre la scène et la salle : la cheffe d’orchestre qui se retourne, les choristes au milieu du public, le passage de la reine de la Nuit…

L’art lyrique a tout de même une approche difficile. Certain.e.s ont regretté quelques longueurs et n’ont pas forcément compris toutes les paroles chantées ni toutes les scènes proposées. Le public novice n’applaudissait pas non plus au bon moment… Enfin, était-ce le fait d’assister au spectacle en matinée, les élèves n’ont pas vraiment été séduits par la Reine de la Nuit, malgré la prouesse vocale et la technicité de l’interprète, une soprano colorature. Le prince Tamino, habile faux flûtiste, n’a pas conquis le cœur des jeunes damoiselles présentes dans l’assemblée, par manque de prestance et de relief, en dépit d’une voix très agréable. Nul doute qu’il saura charmer un auditoire plus mature.

Pari réussi néanmoins pour Zoltán CESKÖ et tous les artistes de l’ensemble ContrastS ! Les élèves de 4e 3 et 4e 4 de notre collège sont ressorti.e.s satisfait.e.s, certain.e.s plus ébloui.e.s que d’autres, mais content.e.s pour la plupart. Rendre accessible l’opéra à des jeunes, en leur proposant de participer vocalement au cours du spectacle, en leur offrant artifices, costumes, décors et maquillages de qualité, en plus de la virtuosité des musiciens et chanteurs, ne pouvait qu’obtenir leurs voix !

Pour finir, le top 5 des personnages de la Flûte enchantée les plus appréciés par notre classe médias :                                                                                                1 : Pamina  2 : Papageno et Sarastro  4 : La reine de la Nuit   5 : les trois gardiennes

Les élèves de 4ème 4