Les filles, osez vous voir en scientifiques plus tard !

Les associations « Elles bougent » et « UPSTI » ont lancé la 7ème édition de la journée nationale « Les Sciences de l’Ingénieur au Féminin » dans 330 collèges et lycées partout en France – et même à l’étranger – ce jeudi 21 novembre. Une journée qui a pour objectif de nous sensibiliser, nous collégiennes et lycéennes, aux carrières scientifiques et technologiques au travers de témoignages d’ingénieures, techniciennes et élèves ingénieures.

@Les Sciences de l’Ingénieur au féminin

Cet après-midi, à partir de 14 h, toutes les filles des six classes de 4e que compte notre collège ont rendez-vous en salle d’étude pour faire connaissance avec huit femmes ingénieures et autres techniciennes scientifiques, dans le cadre de l’opération Elles bougent ! L’objectif de l’association est de faire découvrir les métiers passionnants d’ingénieures et techniciennes. Elles bougent, c’est 1570 collégiennes, 1670 lycéennes, 7130 étudiantes, 5450 marraines, 740 relais, 203 partenaires, 833 collèges et lycées… dont le collège de l’Isle !

Après une présentation générale des objectifs de cette après-midi découverte, nous allons être réparties en petits groupes de 8, 10 ou 12 élèves pour, à tour de rôle, rencontrer chacune de ces femmes venues nous parler de leur métier et de leurs domaines et secteurs d’activités professionnelles.

Pendant ce temps, les garçons, sont pris en charge par des professeur.e.s et autres intervenant.e.s formé.e.s à l’EVAS (Éducation à la Vie Affective et Sexuelle) et vont réfléchir à la « relation à l’autre »… Vaste programme pour eux aussi !

 

7 novembre 2019 : journée de lutte contre le harcèlement scolaire…

Une journée à thème de plus ou un vrai sujet de société ?

Une du bimensuel Okapi n° 1099 en date du 1er novembre 2019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une organisation officielle à découvrir ici.

7 novembre 2019 : il s’agit de la 5e édition de cette journée de sensibilisation à la lutte contre le harcèlement scolaire et aussi le cyberharcèlement, encore plus difficile à enrayer…

700 000 élèves concernés, environ 1 sur 10. Il y a en a forcément autour de nous. Nous-mêmes pouvons être concerné.e.s un jour ou l’autre, de près ou de loin… En direct dans notre établissement scolaire ou plus sournoisement en ligne, via les réseaux sociaux…

Une journée par an ne suffit pas ; c’est une attention et une lutte de chaque instant, à hauteur d’élèves et d’adultes.

Pour les 6e/5e, dans le cadre du Prix Alizé de l’agglomération viennoise, citons le roman de Cécile ALIX : Six contre un, qui montre le cauchemar subi par un élève et la manière avec laquelle il va tenter d’abandonner son rôle de victime pour se reconstruire…

Première de couverture de SIX CONTRE UN de Cécile ALIX
@Magnard Presto

Un roman à lire et faire découvrir pour les plus grands : Snap killer de Sylvie Allouche

Première de couverture de SNAP KILLER de Sylvie ALLOUCHE
@Editions SYROS

 

En notes de fin d’ouvrage, un NON AU HARCÈLEMENT qui présente le dispositif Sentinelles et Référents mentionné au cours du récit et dont la nièce de la commissaire DI LAZIO est partie prenante.

Une invitation à se bouger pour ne pas subir ou lâchement fermer les yeux…

 

Et vous, quelles sont vos propositions .?

Un anniversaire qui ne manque pas de crock… ant !

16 octobre 1989 – 16 octobre 2019 : 30 ans d’aventure radiophonique pour Crock radio qui perd officiellement son apostrophe à l’occasion de son anniversaire. Une soirée prétexte à l’inauguration des nouveaux locaux de la station, dont un superbe studio avec vue…

Un anniversaire qui sonne rock !

Depuis les radios pirates devenues radios libres au cours des années 1980, que de chemin parcouru sur les ondes de 89.5  FM.  Deux majuscules signifiant « Fréquence Modulée » qui donnent un côté « vintage » à cette radio associative viennoise désormais numérique.

Appartenant à la Fédération des Radios Associatives Musiques Actuelles Ferarock,  Crock radio fait la part belle aux musiques et labels indépendants. Financée par des subventions émanant du Ministère de la Culture, de la région Auvergne-Rhône-Alpes, du Conseil départemental de l’Isère et bien sûr de la ville de Vienne, elle ne diffuse aucune publicité. Pas de contraintes commerciales pour vivre et encore moins pour exister : l’indépendance et la liberté de ton priment. Tous les univers musicaux peuvent être abordés  (électro, jazz, hard rock ..) mais avec modération car c’est du rock qui coule dans les veines de cette petite radio qui a tout d’une grande !

Sous la houlette de Jean-Michel Lebreux, programmateur et animateur professionnel, et conformément aux statuts et objectifs définis par l’association, une dizaine de bénévoles propose régulièrement des émissions surtout musicales sur des créneaux réguliers. Des heures de programme enregistrées généralement en direct mais rediffusées à d’autres moments au cours de la semaine. Par exemple, l’émission Le local de l’étape captée le mardi entre 18 et 19 heures, peut être réécoutée le jeudi entre 8 et 9 heures ainsi que le vendredi à 15 heures.

Avec une couverture de 40 à 50 kilomètres à la ronde, selon l’exposition et la qualité de réception, Crock radio est un des principaux vecteurs d’informations locales et régionales. Elle promeut les artistes et les scènes du territoire, en rendant compte de la diversité et de la richesse du spectacle vivant et du patrimoine culturel.

Présidents successifs à la tête de Crock radio

Bien installée dans les locaux de l’ancienne Auberge de jeunesse et de l’actuelle Maison des Jeunes et de la Culture, avec ses partenaires culturels, Crock radio est repartie pour 30 ans au moins…!

Land Art et la manière de vivre une journée de cohésion en 6e

Pour la première année, toutes les classes de 6e de notre collège ont vécu une journée de cohésion à l’extérieur de l’établissement, au centre de loisirs de Gémens (commune d’Estrablin). En deux temps, le mardi 17 septembre pour les classes de 6e 2 et 6e 3 et le jeudi 19 septembre pour les classes de 6e 1, 6e 4, 6e 5 et 6e 6, les élèves ont bénéficié de nombreuses activités sous un ciel estival et dans une ambiance détendue.

Pour mieux se connaître et éviter d’éventuels conflits futurs, chaque classe, autour de son professeur principal, a enchaîné plusieurs ateliers au cours de la journée. Un moyen de travailler autrement, en profitant d’un grand parc, propice aux animations et jeux d’extérieur.

Focus sur une activité particulièrement appréciée et réussie : le land art, animée pour les six classes par Madame NOVE, professeure d’Arts plastiques rattachée au collège.

Le land art : une activité à laquelle on met du coeur !
@ASNove

Détail d’une girafe réalisée selon la technique du Land Art…
@ASNove

La créativité brille de tous ses rayons…
@ASNove

Quoi, ma g. ? Qu’est-ce qu’elle a ma g. ?
@ASNove

La voix sur la voie

C’est reparti pour une nouvelle année scolaire, avec de nombreux projets en préparation et le retour d’une classe médias en 4e 4 ! La VOIX sera à l’honneur, sous toutes ses formes et tonalités, pour s’exprimer et porter haut et loin textes littéraires et idées contraires !

Studio avec vue… sur le micro !
Crédits photographiques : @MagRR

La mise en voix va être l’axe principal du projet artistique et médiatique pour toute l’année scolaire.

QUI : Toutes les classes de 4e du collège, avec la 4e 4 comme guide

QUOI  : une résidence d’artiste avec le comédien Steeve BRUNET

COMMENT : Trois semaines (non consécutives) de présence au collège pour réaliser des travaux autour de la mise en voix de textes et la réalisation d’émissions de radio

OÙ : au collège et dans les locaux de C’rock radio, notre partenaire culturel autre que le Théâtre de Vienne

QUAND : une séance hebdomadaire pour la classe de 4e 4, chaque jeudi entre 11h et 12h, avant le club médias ouvert à tous les volontaires… pour accompagner le projet entre chaque venue au collège du comédien

POUR QUOI : pour permettre aux élèves de tout le niveau de 4e de réfléchir au pouvoir des mots et à la force des idées et des voix, pour comprendre et s’approprier le monde de l’information et de la littérature, pour devenir des ambassadeurs et ambassadrices du Verbe, bref pour oser clamer ses émotions au monde entier !

Les artisans du projet :

Le Théâtre de Vienne, pour la résidence d’artiste de Steeve BRUNET

C’rock radio et la MJC de Vienne, grâce à Benjamin LOMBARDO, pour le conseil et l’apport technique

Le Conseil départemental de l’Isère pour le financement du projet via le PICC

Madame OVIZE, professeure de français pour la conception et la conduite du projet

Madame RAMET ROULOT, professeure documentaliste, pour l’initiative, la co-conception et la coordination du projet

Enfin tous les élèves et personnels de l’établissement qui vont s’investir et s’approprier le projet, s’ils en VOIX (voient) l’intérêt !

 

 

 

 

 

C’rock ô d’Isle : l’été sera choc !

 

Studio avec vue… sur le micro !
Crédits photographiques : @MagRR

É… Mission accomplie. Ce jeudi 20 juin, entre 13 et 14 h, depuis le studio de C’rock radio, à la MJC de Vienne, le Club médias a relevé le défi du direct.

Sous la supervision technique de Benjamin Lombardo et le coaching de Kmie, les C’rockologues ont enchaîné rubriques et remarques, en musique…

Solange Morissette lors de l’enregistrement à C’rock radio
Crédits photographiques : @MagRR

Seul le « Quart d’heure québécois » avait été préalablement enregistré le mercredi 12 juin, dans les conditions du direct, pour profiter de la présence à Vienne de Solange Morissette et de Gaston Beaulieu, venus célébrer le 30e anniversaire de leur première participation à l’aventure Jazz à Vienne dans le cadre du jumelage avec le Festijazz de Rimouski !

Pour écouter ou ré-écouter l’émission en podcast, suivez le lien, si vous le voulez bien !

Aside

Les journées gallo-romaines se préparent et la presse en parle.

Retrouvez l’article du Dauphiné Libéré du mercredi 29 mai 2019, dans son édition de Vienne -Roussillon, où l’atelier mathématiques est cité : DL du 29 mai 19

Bonne lecture et à samedi ! Ave… nous !

Pause mosaïques aux JGR de Saint Romain-en-Gal

Pour la troisième année consécutive, l’atelier mathématiques de Monsieur TROUDET installe son stand au Musée de Saint Romain-en-Gal, lors de la première des Journées Gallo-Romaines, en ce début du mois de juin 2019…

Trois mosaïques réalisées par des élèves de l’atelier au cours de l’année scolaire…
@xmrgraph

Neuf élèves de l’atelier vous présenteront leur travail de tracés géométriques puis de réalisation de mosaïques à partir de véritables oeuvres romaines, viennoises ou colombines. Ils vous attendent dès 10 h, ce samedi 1er juin, et vous espèrent nombreux.ses… en ce viaduc de l’Ascension !

Pour tout renseignement, suivez les ennemis de Rome… à la Thrace !

Cette année, vivez notre reportage en direct sur Twitter et Instagram : @pressquisle

Une fille de… crée la surprise lors du palmarès du Prix Alizé

Ce mardi 28 mai 2019 au matin, les élèves des classes de 4e et 3e des collèges Grange, de l’Isle, Ponsard, Robin et Saint Charles, avaient rendez-vous à la médiathèque Le Trente pour élire le Prix Alizé 2019. Sept livres étaient en compétition :  cinq romans, un manga et une Bande Dessinée. Au terme d’un débat très discuté, une surprise est venue d’un des titres, pas du tout considéré comme favori a priori…

Aux dires des professeures documentalistes et des bibliothécaires,  cela faisait très longtemps qu’il n’y avait pas eu autant d’avis tranchés, d’une classe à l’autre… au moment du vote. Si l’ouvrage primé est incontestablement celui choisi par plusieurs classes et jurés, le deuxième et troisième à prendre place sur le podium étaient plus attendus : Chronoctis Express, en tant que premier tome d’un manga occidental et Twist Again, roman ayant permis aux classes de rencontrer l’auteure Sylvie Allouche, des moments forts encore dans tous les esprits !

Palmarès Alizé 2019 _ 4e-3e. Choix des classes (encre bleue) et vote personnel des jurés (encre rouge) / Photographie : @MagRR

 

Ce court roman « d’une seule voix » de Jo Wintek Une fille de… donne la parole justement à la fille d’une prostituée, qui a dû se construire avec « ça »…, le métier exercé par sa mère, une profession pas comme les autres, car subie et non choisie. Derrière le mépris, les insultes, les jugements hâtifs, il y a surtout l’amour profond et véritable qui unit mère et fille. Un récit coup de poing et coup de gueule vis-à-vis des préjugés. Une course de fond aussi…

Les jurés 4e / 3e pour le prix Alizé 2019 / Photographie : @MagRR

Un texte à lire et à partager, une histoire qui fait grandir. Un consensus surprenant qui constitue une surprise mais correspond parfaitement aux objectifs de cette édition 2019 du Prix Alizé : amener les adolescents de 4e et 3e à découvrir des œuvres variées, aux thématiques très diverses et aux styles très différents. Mission accomplie, p***** !