Une recette qui rime avec « galette »

En janvier, vous en avez dégusté. En février, vous en aviez assez mangé… Puis Mardi Gras et le mois de mars qui arrive…  Déguisez-vous en reine ou roi du fourneau…  et préparez une GALETTE ! Attention, pas n’importe laquelle : la meilleure des galettes en 55 minutes.

Merci au site Marmiton pour sa source d’inspiration.

 

Cela devrait ressembler à ça…

Voici tous les ustensiles dont nous aurons besoin au cours de la recette :

– un four  – un moule à tarte   – une fourchette   – un saladier   – une cuillère en bois   – un couteau   – un pinceau

Voici tous les ingrédients nécessaires à la recette :

– deux pâtes feuilletées   – 100g de poudre d’amande   – 75g de sucre semoule  – un œuf   – 50 g de beurre mou   – une goutte d’extrait d’amande amère   – un jaune d’œuf (pour dorer)   – une ou deux fève(s)

Première étape :

Préchauffer le four à 210 ° C.

Deuxième étape :

Disposer une des deux pâtes dans le moule à tarte puis le piquer avec la fourchette.

Troisième étape :

Mélanger dans le saladier tous les ingrédients suivants : poudre d’amandes, sucre, œuf, beurre mou et extrait d’amande amère.

Quatrième étape :

Étaler la préparation dans le saladier puis y glisser la (ou les) fève(s).

Collection de fèves

Cinquième étape :

Refermer la galette avec la seconde pâte, après avoir humidifié les bords (pour qu’ils adhèrent mieux)

Sixième étape :

Grâce au couteau, décorer la pâte avec les dessins de son choix puis étaler un jaune d’oeuf sur le dessus.

Septième étape :

Percer la pâte de petits trous (ou d’un plus gros trou central) pour que l’air puisse s’échapper et que la galette ne gonfle pas trop.

Huitième étape :

Mettre la galette au four pendant 30 minutes environ (bien surveiller la galette pour qu’elle ne brunisse pas).

Neuvième étape :

La galette est prête à être dégustée… dès qu’elle aura un peu refroidi !

La boxe : un sport… aux poings !

Je suis une fille de 5e qui adore la boxe. Eh oui, c’est possible !

Laissez-moi vous parler de ce sport si passionnant que j’ai commencé à la rentrée 2017. Je pratique plus précisément  la savate (boxe française) qui consiste a travailler sur les poings et les pieds mais il existe différents types de boxes comme la boxe américaine, la boxe thaï…

 

Non, ce n’est pas de la pub. Ce sont juste mes gants… Photo de Taline38

La boxe est un sport de combat et ce sport est mixte.
Même si c’est convivial, cela reste tout de même un sport rude.

Mon club viennois propose plusieurs séances hebdomadaires d’entraînement dans la semaine, ouvertes aux débutants comme aux personnes expérimentées. Il est possible de pratiquer plusieurs fois par semaine, en divers endroits, dont le gymnase Jean Moulin.

Ce qui me plaît vraiment dans la boxe c’est :

  • pouvoir me défouler et m’apaiser
  • faire des rencontres avec des boxeurs expérimentés ou pas
  • passer des moments ludiques et conviviaux
  • apprendre des techniques d’auto défense

Même s’il y a plus de licenciés garçons que filles, ne me dites pas que la boxe est surtout un sport d’homme ! C’est un sport mixte, un « poing » c’est tout !