Epidémies : des fléaux pas nouveaux !

Le coronavirus n’est pas la première épidémie de l’Histoire. Plusieurs fois par le passé la maladie a frappé le monde entier et malheureusement la médecine n’était pas aussi performante qu’aujourd’hui.

Quand ont eu lieu les premières épidémies ?

Elles ont eu lieu probablement au moment où l’Homme se sédentarise vers -9 000.

Sédentarisation = transmission ?

Malheureusement oui. Quand ils étaient nomades les Hommes se déplaçaient en petits groupes donc les maladies avaient du mal à se transmettre aux autres peuplades. Depuis que nous sommes sédentaires,  nous sommes plus proches des animaux, ce qui a pour effet d’augmenter considérablement le passage de la maladie de l’animal à l’Homme. La construction de villages et de villes a également facilité la transmission de virus car elle a créé des concentrations physiques de personnes.

Les premières trace écrites

Tant que l’écriture n’existait pas, il était impossible d’avoir des preuves. Eh oui, c’est grâce à elle que l’on peut connaître toute l’histoire des pandémies. La première épidémie, d’après d’anciens manuscrits, est la peste d’Athènes qui a eu lieu au Ve siècle avant J-C.

La peste d’Athènes

De -430 à -426, cette maladie inconnue fit entre 60 000 et 80 000 morts. Comme la covid-19, ce serait une pandémie (une épidémie qui s’étend sur plusieurs pays).

La peste antonine

La première pandémie de variole (aussi appelée petite vérole) tua plusieurs millions de personnes durant son passage de 25 ans (165-190). Elle doit son nom à l’empereur Marc Aurèle dont le cognomen (surnom) est Antoninus. Elle a été éradiquée en 1977.

La peste de Justinien

Encore une pandémie qui, de 541 à 750, causa plusieurs dizaines de millions de morts. La faute revient entièrement à la peste bubonique. La bactérie responsable de la peste se transmet par les puces des rats mais c’est évidemment ignoré au Moyen-Âge…

Le mal des ardents

Cette fois-ci nous avons affaire à une épidémie (maladie qui s’étend sur une zone plus limitée, dans un pays mais pas au-delà…) d’ergotisme qui durant 900 ans (de l’an 1000 au XXe siècle) tua plusieurs millions de personnes. L’ergotisme est une maladie affectant l’Homme qui résulte d’une intoxication par ingestion d’ergot de seigle (champignon présent dans le seigle pour faire du pain).

La peste noire

La peste bubonique revint à la charge en Europe et fit des ravages. Plusieurs dizaines de millions  de personnes moururent entre 1347 et 1352.

L’arrivée de nouvelles maladies en Amérique

L’arrivée des conquistadors aux XVe et XVIe siècles dans le Nouveau Monde fut à l’origine de nombreuses maladies transmises aux peuples autochtones. Citons la variole, la rougeole, la syphilis, la fièvre jaune, le paludisme…

Le choléra

Cette maladie qui sévit toujours a déjà occasionné 3 millions de morts depuis 1817.

La grippe espagnole

Eh oui ! Il s’agit de la grippe la plus meurtrière du XXème siècle. De 1918 à 1920, elle a causé plusieurs dizaines de millions de décès.

Le sida

Depuis 1981,  le Syndrome d’Immuno-Déficience Acquise circule toujours et pas seulement parmi les personnes homosexuelles.

La covid-19

Depuis le 31/12/2019, cette souche du coronavirus (Sars-CoV2) a atteint 56 368 586 personnes (au 19/11/2020) dans le monde et occasionné 1 350 713 décès…

Au fil des siècles, tous ces virus et toutes ces bactéries ont eu pour effet de diminuer la population, pour la réguler ? Les Hommes sont pourtant deux fois plus nombreux sur Terre qu’avant toutes ces pandémies successives…

Source : Histoire junior n°99 Les grandes épidémies de l’Histoire

Un bien triste anniversaire…

Le soir du 15 avril 2019, un peu avant 19h, un incendie s’est déclaré à la cathédrale Notre-Dame de Paris qui a vu son toit partir en fumées, charpente et flèche comprises. Le feu aurait pris au niveau des échafaudages installés pour d’importants travaux de réfection.

Combien de temps l’incendie a-t-il duré ?

L’incendie a duré jusqu’au lendemain malgré les 400 pompiers présents, lesquels ont utilisé l’eau de la Seine située à quelques mètres de là. Mais le feu étant au niveau des échafaudages situés entre 70 et 90 mètres de haut, ce n’était pas possible que les lances l’atteignent au plus près…

Que reste-il de la cathédrale après l’incendie ?

Durant de longues heures, l’immense toit de Notre-Dame a été pris d’assaut par les flammes. La charpente constituée d’une centaine de poutres vieilles d’environ 850 ans a entièrement brûlé ; la flèche et une partie de la toiture se sont effondrées. De nombreux objets de valeur ont pu être sauvés mais certains d’entre eux, trop lourds, ont dû rester sous l’emprise des flammes. Les murs ont tenu, même si beaucoup d’experts s’inquiétaient de leur possible écroulement, à cause des contraintes de la forte chaleur et des masses d’eau supportées.

Cet événement a été relayé dans le monde entier et a ému des millions de personnes.

Et la reconstruction ?

On a annoncé que la cathédrale Notre-Dame de Paris devrait être reconstruite d’ici 5 ans, avec des matériaux proches de ceux utilisés à l’époque de sa création, mais les problèmes actuels liés au confinement empêchent la suite des travaux qui risquent d’être retardés d’au moins 1 an.

Un bien triste anniversaire, donc, qui ne mérite pas d’être fêté, encore moins avec des bougies !

Une enquête dansante

Après une séance de cinéma en tant que V.I.P. à l’automne, une petite escapade vers Lyon en janvier pour assister à un spectacle (ou une enquête) de danse !  La  Maison de la danse  accueille en effet un spectacle chorégraphique et humoristique magnifiquement bien réalisé, intitulé « Dans le détail ». Le concepteur de ce spectacle très original a pour nom Denis Plassard…

Sur le site de la Maison de la danse, on peut lire la présentation suivante pour annoncer DANS LE DÉTAIL : « DENIS PLASSARD INVENTE UN JEU CHORÉGRAPHIQUE SUR FOND DE DÉLIT ET INVITE LE SPECTATEUR À MENER L’ENQUÊTE POUR  DÉMASQUER LE DANSEUR/COUPABLE« 

Chorégraphie Dans le détail

Nous, les spectatrices et spectateurs devons nous amuser à scruter la danse, dans le détail, afin de repérer quel.le danseur.se refait la même chose entre toutes les scènes. Attention, des pièges ont été glissés dans la chorégraphie ! Les indices et les pièces à conviction sont essentiellement fondés sur le mouvement. Élaborées sous forme de courts métrages dansés, les scènes qu’il a imaginées se déroulent dans des ambiances très différentes. On retrouve dans ce défi artistique les préoccupations du chorégraphe — le jeu, la contrainte, l’humour, l’articulation entre écriture chorégraphique et récit, avec un nouveau pari : aiguiser le regard du spectateur. Ludique et loufoque.

Au début du spectacle, une voix synthétique nous avait prévenu.e.s : un des danseurs aurait enlevé le créateur d’un centre de réorientation. Hormis celui de danseur contemporain, voici les métiers proposés :

  1. stripteaseur
  2. prof de sport
  3. présentateur
  4. Ministre de la Culture
  5. Tchi
  6. Masseuse
  7. influenceuse

Du Cluedo à la danse…

Distribution :
DENIS PLASSARD• Dans le détail
7 danseurs – Chorégraphie Denis Plassard – Costumes Julie Lascoumes, Béatrice Vermande – Enregistrement et mastering Eric Dutrievoz – Création lumière Dominique Ryo – Crédit photographique Pierre Borasci

 

Une sortie autour du monde

Tous les élèves de 6° du collège de l’Isle sont allés au cinéma les Amphis de Vienne le jeudi 10 octobre dans l’après-midi pour découvrir le film Demain est à nous, sorti en salles la semaine précédente.

La séance du film « Demain est à nous » réalisé par Gilles de Maistre a eu lieu dans une salle qui nous était réservée. C’est toujours un plaisir de se prendre pour un VIP et d’accéder directement au lieu de projection.

Affiche officielle du film
@allociné

Ce film, un documentaire, parle d’enfants qui se battent contre des problèmes actuels tels la pollution, les mariages précoces, la famine, la pauvreté. Le personnage principal est un enfant qui a créé une banque coopérative qui prête de l’argent à des jeunes qui ont envie d’améliorer leur quotidien. Pour financer ces projets, les enfants recueillent toutes sortes de déchets qui sont revalorisés, c’est-à-dire vendus pour être recyclés. Les sommes ainsi obtenues sont reversées à d’autres enfants et ainsi de suite.

Notre jeune héros, José Adolfo, apprend qu’il y a un concours international pour valoriser les initiatives innovantes destinées à changer le monde ! Il décide d’y participer tout comme d’autres enfants de pays différents. L’occasion de suivre tous / toutes ces candidat.e.s dans leur combat quotidien pour changer les choses à leur échelle et au-delà…

Personnellement, j’ai trouvé que ce film était instructif et intéressant. Bien réalisé, il permet de nous rendre compte des difficultés que rencontrent des jeunes de notre âge dans des pays ou des situations moins privilégiés que les nôtres.