Epidémies : des fléaux pas nouveaux !

Le coronavirus n’est pas la première épidémie de l’Histoire. Plusieurs fois par le passé la maladie a frappé le monde entier et malheureusement la médecine n’était pas aussi performante qu’aujourd’hui.

Quand ont eu lieu les premières épidémies ?

Elles ont eu lieu probablement au moment où l’Homme se sédentarise vers -9 000.

Sédentarisation = transmission ?

Malheureusement oui. Quand ils étaient nomades les Hommes se déplaçaient en petits groupes donc les maladies avaient du mal à se transmettre aux autres peuplades. Depuis que nous sommes sédentaires,  nous sommes plus proches des animaux, ce qui a pour effet d’augmenter considérablement le passage de la maladie de l’animal à l’Homme. La construction de villages et de villes a également facilité la transmission de virus car elle a créé des concentrations physiques de personnes.

Les premières trace écrites

Tant que l’écriture n’existait pas, il était impossible d’avoir des preuves. Eh oui, c’est grâce à elle que l’on peut connaître toute l’histoire des pandémies. La première épidémie, d’après d’anciens manuscrits, est la peste d’Athènes qui a eu lieu au Ve siècle avant J-C.

La peste d’Athènes

De -430 à -426, cette maladie inconnue fit entre 60 000 et 80 000 morts. Comme la covid-19, ce serait une pandémie (une épidémie qui s’étend sur plusieurs pays).

La peste antonine

La première pandémie de variole (aussi appelée petite vérole) tua plusieurs millions de personnes durant son passage de 25 ans (165-190). Elle doit son nom à l’empereur Marc Aurèle dont le cognomen (surnom) est Antoninus. Elle a été éradiquée en 1977.

La peste de Justinien

Encore une pandémie qui, de 541 à 750, causa plusieurs dizaines de millions de morts. La faute revient entièrement à la peste bubonique. La bactérie responsable de la peste se transmet par les puces des rats mais c’est évidemment ignoré au Moyen-Âge…

Le mal des ardents

Cette fois-ci nous avons affaire à une épidémie (maladie qui s’étend sur une zone plus limitée, dans un pays mais pas au-delà…) d’ergotisme qui durant 900 ans (de l’an 1000 au XXe siècle) tua plusieurs millions de personnes. L’ergotisme est une maladie affectant l’Homme qui résulte d’une intoxication par ingestion d’ergot de seigle (champignon présent dans le seigle pour faire du pain).

La peste noire

La peste bubonique revint à la charge en Europe et fit des ravages. Plusieurs dizaines de millions  de personnes moururent entre 1347 et 1352.

L’arrivée de nouvelles maladies en Amérique

L’arrivée des conquistadors aux XVe et XVIe siècles dans le Nouveau Monde fut à l’origine de nombreuses maladies transmises aux peuples autochtones. Citons la variole, la rougeole, la syphilis, la fièvre jaune, le paludisme…

Le choléra

Cette maladie qui sévit toujours a déjà occasionné 3 millions de morts depuis 1817.

La grippe espagnole

Eh oui ! Il s’agit de la grippe la plus meurtrière du XXème siècle. De 1918 à 1920, elle a causé plusieurs dizaines de millions de décès.

Le sida

Depuis 1981,  le Syndrome d’Immuno-Déficience Acquise circule toujours et pas seulement parmi les personnes homosexuelles.

La covid-19

Depuis le 31/12/2019, cette souche du coronavirus (Sars-CoV2) a atteint 56 368 586 personnes (au 19/11/2020) dans le monde et occasionné 1 350 713 décès…

Au fil des siècles, tous ces virus et toutes ces bactéries ont eu pour effet de diminuer la population, pour la réguler ? Les Hommes sont pourtant deux fois plus nombreux sur Terre qu’avant toutes ces pandémies successives…

Source : Histoire junior n°99 Les grandes épidémies de l’Histoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *