Un anniversaire qui ne manque pas de crock… ant !

16 octobre 1989 – 16 octobre 2019 : 30 ans d’aventure radiophonique pour Crock radio qui perd officiellement son apostrophe à l’occasion de son anniversaire. Une soirée prétexte à l’inauguration des nouveaux locaux de la station, dont un superbe studio avec vue…

Un anniversaire qui sonne rock !

Depuis les radios pirates devenues radios libres au cours des années 1980, que de chemin parcouru sur les ondes de 89.5  FM.  Deux majuscules signifiant « Fréquence Modulée » qui donnent un côté « vintage » à cette radio associative viennoise désormais numérique.

Appartenant à la Fédération des Radios Associatives Musiques Actuelles Ferarock,  Crock radio fait la part belle aux musiques et labels indépendants. Financée par des subventions émanant du Ministère de la Culture, de la région Auvergne-Rhône-Alpes, du Conseil départemental de l’Isère et bien sûr de la ville de Vienne, elle ne diffuse aucune publicité. Pas de contraintes commerciales pour vivre et encore moins pour exister : l’indépendance et la liberté de ton priment. Tous les univers musicaux peuvent être abordés  (électro, jazz, hard rock ..) mais avec modération car c’est du rock qui coule dans les veines de cette petite radio qui a tout d’une grande !

Sous la houlette de Jean-Michel Lebreux, programmateur et animateur professionnel, et conformément aux statuts et objectifs définis par l’association, une dizaine de bénévoles propose régulièrement des émissions surtout musicales sur des créneaux réguliers. Des heures de programme enregistrées généralement en direct mais rediffusées à d’autres moments au cours de la semaine. Par exemple, l’émission Le local de l’étape captée le mardi entre 18 et 19 heures, peut être réécoutée le jeudi entre 8 et 9 heures ainsi que le vendredi à 15 heures.

Avec une couverture de 40 à 50 kilomètres à la ronde, selon l’exposition et la qualité de réception, Crock radio est un des principaux vecteurs d’informations locales et régionales. Elle promeut les artistes et les scènes du territoire, en rendant compte de la diversité et de la richesse du spectacle vivant et du patrimoine culturel.

Présidents successifs à la tête de Crock radio

Bien installée dans les locaux de l’ancienne Auberge de jeunesse et de l’actuelle Maison des Jeunes et de la Culture, avec ses partenaires culturels, Crock radio est repartie pour 30 ans au moins…!

La voix sur la voie

C’est reparti pour une nouvelle année scolaire, avec de nombreux projets en préparation et le retour d’une classe médias en 4e 4 ! La VOIX sera à l’honneur, sous toutes ses formes et tonalités, pour s’exprimer et porter haut et loin textes littéraires et idées contraires !

Studio avec vue… sur le micro !
Crédits photographiques : @MagRR

La mise en voix va être l’axe principal du projet artistique et médiatique pour toute l’année scolaire.

QUI : Toutes les classes de 4e du collège, avec la 4e 4 comme guide

QUOI  : une résidence d’artiste avec le comédien Steeve BRUNET

COMMENT : Trois semaines (non consécutives) de présence au collège pour réaliser des travaux autour de la mise en voix de textes et la réalisation d’émissions de radio

OÙ : au collège et dans les locaux de C’rock radio, notre partenaire culturel autre que le Théâtre de Vienne

QUAND : une séance hebdomadaire pour la classe de 4e 4, chaque jeudi entre 11h et 12h, avant le club médias ouvert à tous les volontaires… pour accompagner le projet entre chaque venue au collège du comédien

POUR QUOI : pour permettre aux élèves de tout le niveau de 4e de réfléchir au pouvoir des mots et à la force des idées et des voix, pour comprendre et s’approprier le monde de l’information et de la littérature, pour devenir des ambassadeurs et ambassadrices du Verbe, bref pour oser clamer ses émotions au monde entier !

Les artisans du projet :

Le Théâtre de Vienne, pour la résidence d’artiste de Steeve BRUNET

C’rock radio et la MJC de Vienne, grâce à Benjamin LOMBARDO, pour le conseil et l’apport technique

Le Conseil départemental de l’Isère pour le financement du projet via le PICC

Madame OVIZE, professeure de français pour la conception et la conduite du projet

Madame RAMET ROULOT, professeure documentaliste, pour l’initiative, la co-conception et la coordination du projet

Enfin tous les élèves et personnels de l’établissement qui vont s’investir et s’approprier le projet, s’ils en VOIX (voient) l’intérêt !

 

 

 

 

 

The place to be !

Depuis peu (mars 2019) vous pouvez nous suivre sur Instagram en recherchant @pressquisle sur ce réseau social. Nous y publierons régulièrement des photos en lien avec les sorties pédagogiques, les événements et autres nouveautés… ! Dans la ligne de mire de notre objectif, un bref historique et quelques statistiques d’

Logo officiel du réseau social

Élue « l’application de l’année 2011» par Apple, Instagram s’impose peu à peu comme le réseau social dans le domaine de la photographie sur téléphone mobile.

Sur Facebook les photos provenant d’Instagram envahissent les actualités et l’application ne cesse de faire parler d’elle dans les mois qui suivent sa création…

Mais Instagram, c’est quoi au juste ?

Instagram c’est une application pour photo, disponible tout d’abord pour les Iphone, puis ensuite pour tous les smartphones Androïd, qui permet d’appliquer des filtres et cadres à de simples photos et les rend ainsi moins ordinaires. Mais plus encore, l’application permet de partager la photo retouchée en un seul clic sur les réseaux sociaux tel que Facebook.

Crée en mars 2010 par Kevin Systrom et Mike Krieger, Instagram a ses débuts s’appelait Burbn. À l’époque, ils débutent avec une équipe de 9 collaborateurs et un financement de 500 000 dollars. 7 mois plus tard, au lancement de l’application, en novembre 2010, leur équipe s’agrandit. Une semaine après le lancement, l’application compte déjà 200 000 utilisateurs ; en décembre 2010, ils sont 1 million de mobinautes (internautes sur smartphones et/ou tablettes) à utiliser Instagram.

En  février 2011, l’entreprise récolte 7 millions de dollars lors d’une levée de fonds et enregistre 150 000 000 photos téléchargées en août 2011. L’année 2012 est marquée par le rachat de l’entreprise par Facebook pour la somme d’un milliard de dollars, alors que l’entreprise ne produit pas encore de bénéfices…

Une bonne affaire puisque cette application encore inconnue de tous en 2010, compte aujourd’hui plus d’un milliard d’utilisateurs, d’après LEPTIDIGITAL, entreprise de veille en webmarketing et en réseaux sociaux…

Les principaux chiffres d’Instagram en 2019 :

  • Nombre d’utilisateurs actifs mensuels en 2019 : plus d’un milliard par mois dans le monde
  • Nombre d’utilisateurs actifs mensuels en France en 2019 : 17 millions
  • 68% des utilisateurs (680 millions) sont des femmes contre 32% d’hommes (320 millions)
  • 25 millions d’entreprises utilisent Instagram à des fins professionnelles dans le monde
  • Plus de 50 milliards de photos ont été partagées depuis la création d’Instagram
  • 32% des utilisateurs d’Internet, soit 1 internaute sur 3, sont sur Instagram
  • 72% des ados sont sur Instagram
  • 100 millions de photos et vidéos sont partagées sur Instagram chaque jour

Bref, Press’qu’Isle se devait d’être sur Insta !

C’rock ô d’Isle solidaire

Les c’rockologues et leur invitée…

Jeudi 7 mars : enregistrement dans les conditions du direct, de la deuxième émission radiophonique de l’année scolaire par les  » c’rockologues » du Club médias.

Des c’rockologues de très bonne humeur, juste avant l’effort…

60 minutes plus tard, une émission dense et rythmée est enregistrée. Mission accomplie…

Une pensée spéciale et des vœux de prompt rétablissement à Maryne, notre c’rockologue blessée une demi-heure heure avant l’arrivée au studio.

Émission à découvrir mardi 12 mars prochain, entre 17 et 18 h, sur 89.5. Du beau boulot avec C’rock Radio !

Et pour celles et ceux qui en redemandent : C’rock ô d’Isle solidaire en podcast !

Avant de quitter le studio, une heure plus tard…

Les couleurs de la colère

Depuis la mi-novembre, plusieurs groupes de personnes en colère se sont rassemblés, plus ou moins spontanément via les réseaux sociaux, puis ont envahi l’espace public français (et belge voire portugais…) pour manifester leur colère et leurs revendications. Nous, élèves collégiens, ne sommes pas en mesure de tout comprendre mais nous ne pouvons pas faire comme si rien ne se passait dans notre pays. Récapitulatif en couleurs des contestations en cours…

Tout a commencé avec la dénonciation du prix de l’essence (carburant diesel en forte hausse), puis ont suivi l’expression d’une perte de confiance et d’un besoin de reconnaissance vis-à-vis du Pouvoir (Président de la République, ministres et Parlementaires…) Le mouvement des « Gilets jaunes » était né… avec ses appels à manifester, bloquer, dénoncer et ses occupations de ronds-points et de parkings.

Fin décembre, toujours sur les réseaux sociaux, un collectif de personnels de l’Éducation Nationale (certains de nos profs, mais pas que…) se sont rassemblés sous l’appellation des « Stylos rouges… en colère » devenus dans les médias le mouvement des « Stylos rouges ». Ils dénoncent les dysfonctionnements du système éducatif et réclament plus de moyens et moins de mépris vis-à-vis de leurs missions professionnelles.

Certaines violences ont entraîné des morts (10) et blessés (800 chez les manifestants et 200 chez les forces de l’ordre) entre autres victimes. Des violences ont été commises lors des manifestations des « gilets jaunes ». Côté manifestants, avec des casseurs, et côté police et gendarmerie pour maintenir l’ordre de façon très « musclée »… Sont apparus en réaction les « foulards rouges » qui disent « stop aux violences » et « stop aux blocages » et dans la foulée aussi un mouvement appelé « les gilets bleus ».

Sur le site du Journal du dimanche du 15 décembre 2018, on peut lire la présentation suivante de ces derniers : « Ce collectif s’appelle Civico Europa et regroupe des centaines d’élus, de syndicalistes, d’artistes, de personnalités engagées dans la construction européenne depuis des années. Ils ne bloquent pas les ronds-points comme les Gilets jaunes mais eux aussi sont impatients. On pourrait les appeler, pour résumer, les « gilets bleus« . Parce que, eux aussi, veulent que les choses changent, que les Européens se fassent entendre de l’élite politique et technique en poste à Bruxelles. Et pour cela, ils vont monter d’ici le mois de mars, non pas un référendum d’initiative citoyenne comme celui que réclame les Gilets jaunes, mais une consultation qui pourrait permettre grâce aux réseaux sociaux de faire interagir 250 millions de citoyens. »

Toute cette effervescence a donné l’impression qu’une nouvelle révolution secouait la France. Beaucoup de peurs et d’inquiétudes se sont exprimées. En conséquence un Grand Débat national a été annoncé le 13 décembre dernier. Il a commencé le 15 janvier 2019 et portera sur 4 thèmes retenus pour animer la concertation. Il va donner la parole aux Français sur quatre questions majeures : la transition écologique, la fiscalité, la démocratie et la citoyenneté, l’organisation de l’État et des services publics.

Que ressortira-t-il de ce Grand Débat ? Le pavillon blanc de la paix retrouvée ?

En attendant, même si tous ces mouvements de contestation ont entraîné une grande méfiance vis-à-vis des médias, accusés d’être trop proches des gens de pouvoir et trop éloignés des préoccupations des « gens du peuple », jamais l’actualité n’a suscité autant d’intérêt chez les Français.  Ce jeudi 24 janvier, on peut lire dans le journal quotidien « La Croix » que la confiance des Français dans les médias s’est effondrée en 2018. Ils ont de moins en moins confiance dans les journalistes, ceux de la presse écrite et audiovisuelle  (télévision et radio), même s’ils continuent de s’intéresser fortement à l’actualité, selon la nouvelle édition du baromètre annuel du journal menée en plein mouvement des « Gilets jaunes ».

En tant que Club médias, nous avons donc aussi un petit rôle à jouer pour aider à mieux expliquer les enjeux du monde dans lequel nous grandissons… et qui est déjà multicolore !

C’rock ô d’Isle d’automne : à vous d’écouter…

Une semaine après son enregistrement, les crockologues du collège de l’Isle sont heureux de vous présenter l’émission enregistrée, réalisée et montée dans les locaux de la radio C’rock radio… Vous avez une petite heure à nous consacrer ? C’est par ici !

C’rock ô d’Isle d’automne

Un grand merci à Benjamin pour la qualité de son travail et de son accompagnement.

Si vous êtes des auditeurs attentifs,  vous remarquerez une différence de qualité sonore entre les 3/4 de l’émission et sa conclusion, laquelle a été enregistrée dans le studio dédié  à cette activité.

 

 

Succès

En ce jeudi 18 octobre 2018, nous avons le plaisir de savourer deux succès :

  • le premier, inattendu en ce mois d’octobre, c’est le fait d’avoir dépassé les 100 000 visiteurs sur ce weblog, alors que c’était notre objectif de toute l’année scolaire 2018-2019 !

INCROYABLE !

  • le second, en la personne de Speedraw, notre nouveau dessinateur, qui vient de remporter le premier concours mensuel de dessins organisé par le Foyer socio-éducatif du collège de l’Isle.

Drôle de vie… Doodle de ville…
par Speedraw, notre nouveau dessinateur

Quoi de mieux pour profiter des congés de Toussaint avec l’agréable sensation d’un travail bien fait ? Ne vous inquiétez pas, ami.e.s lecteurs.trices, nous ne prenons pas la courge (d’Halloween !) pour autant !

 

C’rock ô d’Isle à réécouter : n’ayez pas la dent trop dure !

Vous n’étiez pas à l’écoute de C’rock radio le mercredi 6 décembre à 18 h ?

Ce n’est pas bien !

Pourtant Saint Nicolas, le père fouettard et le Père Noël ont tout de même décidé de vous offrir le lien pour réécouter l’émission C’rock ô d’Isle en podcast. C’est par ici !

Et merci de nous laisser vos commentaires en cliquant sur la petite bulle en haut à droite de cet article…

Si vous avez la dent trop dure, nous verserons des larmes de C’rock ô d’Isle mais vous n’en saurez rien !

C’rock ô d’Isle : bientôt la diffusion de l’émission

Merci à Edith RIVOIRE, journaliste au Dauphiné Libéré, pour son reportage lors de l’enregistrement de la première émission radiophonique de l’année scolaire dans les locaux de C’rock radio, notre partenaire médiatique.
Découvrez l’article consacré au Club médias à la page 8 de l’édition Vienne / Roussillon de ce lundi 4 décembre 2017 ou cliquez ICI.

Et puis n’oubliez pas d’écouter l’émission ce mercredi 06 décembre à 18 h
sur 89.5 FM…