Les droits de femmes, un combat éternel ?

Des femmes se révoltent en Iran… Grâce au magazine Okapi 1165 daté du 1er novembre 2022, j’ai décidé d’en savoir plus sur le mouvement de résistance entrepris par certaines femmes et même quelques hommes dans ce pays traditionaliste.

Quel est le point de départ de cette révolte ? Elle a démarré suite à la mort de Mahsa Amini, une femme de 22 ans, arrêtée à cause du non respect du code vestimentaire : elle avait en effet laissé s’échapper délibérément une mèche de cheveux de son voile le 16 septembre 2022. Elle est décédée suite aux violences perpétrées sur elle par la police des moeurs. La révolte gronde toujours ! Des vidéos de manifestations circulent, des vidéos de femmes en train de brûler leur voile, de crier des slogans hostiles au pouvoir, de lancer des cailloux contre les forces de sécurité. C’est révoltant de savoir qu’au XXIe siècle, certains pays ne considèrent toujours pas les femmes comme les égales des hommes sous couvert de principes religieux ou surtout de sexisme incarné …

Mais est ce que l’Iran est le seul pays dans ce cas ?

Non, même si dans plusieurs pays, les droits féminins ont évolué, les violences envers les femmes demeurent un des plus grands fléaux. Plusieurs pays privent la moitié non masculine de leur population, souvent pour des raisons religieuses, de leurs droits élémentaires, comme celui de disposer de leur corps comme elles le veulent. Tous les hommes ne sont pas hostiles à l’avancée des droits féminins, d’ailleurs ce sont parfois certaines femmes qui s’y opposent par attachement à une culture et une éducation bien ancrées.

Pourquoi les Américaines (Etats-Unis) se sont aussi mises en colère en 2022 ?

Dans certaines parties du pays, les Américaines n’ont plus du tout le droit d’avorter, c’est à dire d’interrompre une grossesse non voulue, même en cas de viol ! Depuis 1973, les femmes américaines sont censées avoir récupéré ce droit, mais en juin dernier, cette même Cour a annulé la décision d’il y a un demi-siècle ! Désormais, chaque état est libre de décider si le droit à l’avortement est conservé ou non.

Et en France ? Où en sommes-nous ?

Les droits des femmes sont a priori moins menacés qu’ailleurs, même si plusieurs cas de violence conjugale montrent que cette « stabilité » est fragile. Pour les Françaises, chaque droit a été acquis par une dure lutte. La contraception est autorisée seulement depuis 1967, et l’avortement a été légalisé en 1975.

Un long combat qui n’est pas fini… et ne doit jamais cesser !

1 thought on “Les droits de femmes, un combat éternel ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.