Qui sera la (le) plus squelettique pour aller défiler ?

Le mannequinat : métier de rêve pour certain(e)s jeunes hommes et jeunes filles, mais pas aussi magique que ça…

Depuis le 18 mars 2015,  les députés français ont instauré une loi contre le mannequinat des jeunes gens ayant un IMC (indice de masse corporelle) inférieur à 18. Ce seuil leur interdit d’exercer s’ils sont anormalement maigres. En effet les jeunes mannequins, surtout féminins, sont poussés à maigrir pour rentrer dans une taille 32 ou moins. Ce sont les agents ou les couturiers qui les poussent à toujours plus de minceur… Certaines ex-mannequins disent que leur agent leur conseillait de fumer plutôt que de manger. Ceci favorise donc la survenue de comportements menant à l’anorexie chez certains mannequins. Ils et elles vivent un enfer en se privant de nourriture et en ne mangeant parfois qu’une pomme par jour. Les solutions pour que les mannequins maigrissent sont plutôt horribles :  ils se font vomir, ou prennent du laxatif (il s’agit d’un médicament pour combattre la constipation)… Pour « tenir » malgré la faim, certain(e)s deviennent dépendant(e)s à la drogue… D’autres jeunes mannequins, malheureusement, meurent en raison de leur anorexie…

Le journal L’actu n°4886 du mardi 19 janvier 2016 a diffusé le témoignage d’une ex-mannequin : Victoire Maçon Dauxerre. Elle raconte ce qu’elle a vécu et comment elle s’en est sortie grâce à sa mère. « Un mannequin est un cintre : on vous déshumanise ». Cette citation de Victoire met en avant le traitement méprisant réservé aux mannequins, derrière le côté glamour et papier glacé des magazines et du milieu de la mode…

Alors ça vous tente toujours ? >:)

Ceci est un sujet grave, si vous voyez quelqu’un avec des troubles alimentaires, prévenez ou intervenez avant qu’il ne soit trop tard…Pour en savoir plus, nous vous proposons de découvrir le dossier de l’INSERM* consacré à ce sujet.

Enfin n’est-il pas plus séduisant de vivre avec quelques formes que de survivre en tant que cintre ou squelette sans expression ?

* INSERM : Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale

Luciole & Missmarmite

Une réflexion au sujet de « Qui sera la (le) plus squelettique pour aller défiler ? »

  1. Merci pour votre article qui alerte sur une maladie grave. L’anorexie ne survient pas toujours cependant suite à un régime. Ça peut être un mécanisme d’autodéfense pour tenir le coup face à une épreuve. Et ça, c’est aussi dangereux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *