De quoi se faire un Sang d’Encre !

Le festival autour des littératures policières Sang d’encre s’est terminé le 28 novembre en fin d’après-midi. Il s’agissait de sa 27e édition même si celle de l’an dernier avait eu lieu virtuellement… L’occasion pour une quarantaine d’auteurs de se retrouver et d’aller à la rencontre de leur public, tout heureux de les revoir sans écran interposé. Dédicaces, rencontres et remises de prix ont permis un week-end mémorable, autour du fauteuil vert, symbole de cette manifestation…

Pour la première fois au Manège de l’espace Saint Germain et non plus à la salle des fêtes de la place de Miremont, en centre ville, Sang d’Encre a pu se dérouler presque normalement… Certains auteurs n’ont pas pu venir, au dernier moment, à cause de ce satané virus contracté lors d’un précédent festival Noir sur la ville à Lamballe, lors du week-end des 20 et 21 novembre, à l’occasion de sa 25e édition…

À Vienne, dès le vendredi 27 novembre au soir, la fête a commencé à la médiathèque Le Trente. Jeux avec la ludothèque, atelier avec un professionnel de la police scientifique, rencontre-débat autour de leurs coups de coeur adultes et jeunesse avec Sylvie ALLOUCHE, Nicolas LECLERC (lauréat du Prix Sang d’Encre 2020) et Jean-Christophe TIXIER, et remise de ses deux Prix Alizé à Sylvie Allouche, respectivement pour Stabat Murder, obtenu en mai 2020 et Snap Killer remporté en mai 2021… Une grande première et une immense joie de décerner ses diplômes et trophées (en chocolat !) à cette autrice tellement appréciée dans les établissements scolaires viennois… Tout ça avant le blind test musical et « sanglant » concocté par le DJ local et international : DJ Harry Cover !

Prix Alizé 2020 et 2021 attribués à Sylvie Allouche
Photographie : MagRR

Un week-end bien rempli qui terminait une semaine tout aussi riche de rencontres en direction des publics scolaires. Dans notre collège, Jean-Christophe TIXIER était venu lundi 22 novembre au matin, pour échanger avec les deux classes de 6e participant au Prix Alizé, catégorie 6e / 5e, tandis que Sylvie ALLOUCHE avait communiqué vendredi 26 au matin son enthousiasme à la classe de 4e 3, dans le cadre du projet JEUNES EN LIBRAIRIE.

Que du plaisir et de quoi se faire un Sang d’Encre à l’idée que l’édition 2022 soit si lointaine !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *