Trump arrive dans sa nouvelle « Barack »…

Le 20 janvier, Donald Trump a investi la Maison-Blanche et pris la place de Barack Obama.

Pourtant, jamais un président américain n’a connu une aussi grande impopularité dès son investiture. Son prédécesseur, premier président noir américain, avait obtenu 84% des voix en 2009. Trump, lui, n’en a pas eu plus de 40%. C’est grâce aux grands électeurs qu’il a finalement été choisi.

En entrant à la Maison-Blanche, le nouveau président accède à un lieu très symbolique de la puissance des États-Unis aux yeux du monde.

Photographie  : @xmrgraph/ Creative Commons
Figures de campagne : Clinton VS Trump en vitrine à NYC

Saura-t-il être à la hauteur de la fonction ? Les manifestations qui ont eu lieu à Washington et dans d’autres villes des États-Unis depuis le 20 janvier prouvent que nombreux sont ceux qui ne lui font pas confiance. Hillary Clinton, à sa place, en tant que première femme accédant à la présidence, aurait-elle connu une telle vague de mécontent(e)s ?

To be continued !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *