Une vraie rencontre avec Sylvie Allouche

Ce jeudi 11 avril 2019, en fin de matinée, les élèves de 4e et 3e participant au Prix Alizé, ainsi que les Ambassadeurs et Ambassadrices du club lecture, ont vécu à la médiathèque scolaire un moment d’une rare intensité. Une vraie rencontre avec l’auteure Sylvie Allouche, pour son roman Twist again en lice pour l’élection du meilleur titre le 28 mai prochain.

Un bel échange devant un public d’élèves et d’adultes visiblement conquis… @MagRR

La rencontre s’est déroulée en trois étapes :

  • un portrait chinois un peu décalé
  • un entretien plus classique au sujet du « métier d’écrivain »
  • une discussion à propos de Twist Again qui nous a permis de mieux comprendre l’univers personnel de Sylvie Allouche et des personnages qu’elle a mis en scène

Extraits du portrait chinois -très long mais très original ! – selon ses dires…

« Si vous étiez un livre : Twist Again ; si vous étiez un pays : le Japon mais aussi l’Égypte, si vous étiez une femme célèbre : Simone VEIL, si vous étiez un plat : le couscous de MA maman car je n’en ai jamais mangé de meilleur »

Nous avons aussi posé des questions plus inattendues telles que : « si vous étiez une émotion : la spontanéité, si vous étiez un chiffre : le 7, si vous étiez un chapeau : ceux en paille ! »

Portrait feutré d’une très belle personne, rayonnante et sincère… @MagRR

Le métier d’auteur pour elle, c’est libérer des émotions : « écrire un livre, c’est donner de soi ». À ce propos, Sylvie ALLOUCHE nous a décrit sa méthode personnelle pour donner vie à une histoire. Elle met environ huit mois pour écrire un roman policier. Elle aime être dans un lieu où elle se sent bien, au calme pour être dans « sa bulle ». Lors du premier jet, elle écrit tout ce qui lui passe par la tête même si cela ne lui servira pas forcément.Tout l’inspire, que ce soit « la mer, jusqu’à la feuille qui tombe de l’arbre ». Pour écrire Twist Again elle est retournée dans les quartiers de banlieue où elle a vécu pendant son enfance et son adolescence. Elle s’est imprégnée du langage, de l’attitude des habitants actuels, notamment des plus jeunes. C’est là que sont nés les personnages de Brothers que l’on retrouve dans Twist Again.

Sylvie Allouche en train de lire un extrait de Twist Again, à notre demande…
@MagRR

Sylvie ALLOUCHE nourrit sa création de toutes les rencontres et observations quotidiennes qui jalonnent sa vie. Elle apprécie particulièrement celles avec les jeunes, dans le cadre scolaire ou lors de salons. En 2018, elle a ainsi échangé avec plus de 10 000 jeunes. Nous ferons donc partie du comptage 2019 !

Elle s’est intéressée à nos centres d’intérêt, notamment notre goût prononcé pour les mangas. Elle a l’intention de découvrir ce genre nouveau pour elle. Très ouverte aux différentes cultures, elle apprécie de changer de style et ose se risquer sur des terrains littéraires inconnus. Elle a même profité du menu japonais de la cantine qu’elle a partagé avec nous, à la médiathèque scolaire !

Souvenir d’une rencontre inoubliable pour les Ambassadeurs et Ambassadrices du Club et du prix Alizé @MagRR

Cette matinée restera très longtemps dans notre mémoire,  nous avons approché une femme vraie, qui a répondu à toutes nos questions avec enthousiasme. Son énergie et son franc-parler la rendent très sympathique et charismatique. Nous ne pouvons que vous conseiller de plonger au plus vite dans un de ses romans ! Pourquoi pas son nouveau polar paru en mars : Snap Killer, la suite de Stabat Murder, une enquête policière au cœur d’un lycée parisien où le cyberharcèlement a fait deux victimes….

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *