Sonnet aux rimes imposées – Elisa M (4D)

Le bois est calme et silencieux

Comme dans les livres

En le regardant ainsi je le vois revivre

Malgré tous ces serpents venimeux

 

Je m’y promène heureux

Regardant ces hauteurs qui m’enivrent

Je songe à ces branches qui se remplissent de givre

L’hiver va arriver froid et odieux

 

Je me mets à jouer avec les ombres

Qui peu à peu deviennent sombres

Et me laissent à ce que j’imagine

 

Les souvenirs dans le cœur

Je prends une feuille et je dessine

Tout ce qui m’a laissé un parfum rêveur

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.