Tous les billets de la catégorie Nos réalisations

Le Grand Bleu

Poèmes dactylographiés 0 commentaire »

Le Grand Bleu

 

Le soleil tomba doucement à l’horizon.

Entraîné par la lueur étincelante,

Gravissant l’étendue de la mer lente,

Rompit les vagues d’un grand univers sans fond.

Assoiffé d’aventures et de mésaventures,

Naviguant sans aucuns instruments de mesures ;

Déterminé, le navire prit le Grand Bleu.

Brandissant sa choppe, il fit un signe d’adieu,

Le capitaine, a son équipage, s’écria :

 » En route vers la Grand Bleu, vers notre gloria « ,

Un dernier moment de vie, de joie transporta

Le navire vers un nouveau monde, sans vie.

Là où aucun n’est jamais revenu, en vie,

Là où le monde est tout autre, vers l’au delà.

 Fuchs Morgan

Ma petite rose bleue

Poèmes dactylographiés 0 commentaire »

Le grand bleu ciel

Poèmes dactylographiés 1 commentaire »

Le grand bleu ciel

 

Le bleu du ciel caché par les nuages,

Le bleu de la mer agitée par les vagues,

Le bleu du ciel peut parfois être en rage,

Le bleu de la mer noyant les pauvres algues.

 

O, grand bleu comment peux-tu être si rebelle ?

O, les cieux comment pouvez-vous être si beau ?

Soleil éclairé illumine le beau ciel,

Soleil éclairé illumine le grand bleu.

 

Les éclairs déchaînent le ciel sombre des ténèbres,

Où le lien entre la terre et le ciel est l’arbre.

Dans le bleu de la nuit, le bleu ciel s’éteint.

 

Le vent sur la mer entraîne la tempête,

Cette dernière qui fait des dégâts se répète.

La marée noire s’étendra jusqu’à demain.

 

Seumsack Benjamin

Bleu Océan

Poèmes dactylographiés 0 commentaire »

Bleu Océan

 

A toi.

 

Les nuages blancs et l’unité

De nos êtres combinés,

Semblant s’étendre dans l’infini

En ignorant les peurs de nos vies,

Ne sauvegardent qu’une seule couleur ;

Ce bleu océan qui rejoint nos deux coeurs.

 

Dans la couleur de tes yeux

Je discerne la liberté et les voeux

D’un monde trop souvent meurtrie

Désirant de l’amour et de la vie.

Que les autres teintes disparaissent

Et que sur la Terre il ne reste

Que ses images de toi et moi

Que ce bleu de grandeur et de joie.                   

 

Les oiseaux et la liberté

Semblent toujours nous accompagner,

Par delà nos quotidiens banals

Et nos rêves de vies idéales,

Tous unifiés en une seule couleur

Ce bleu océan jaillissant de nos cœurs

 

Deux milles mélodies

Qui ne cessent de chanter

A nos oreilles meurtries

Nous permettent de nous reposer.

Cet appel à la nature

Provient des grandeurs d’azur

Où la beauté bleutée

Se marie si bien avec la liberté

 

Les douleurs et le temps

Ne cesse, s’élargissant,

De nous pousser à vivre ;

De souffrance ils nous ennivrent.

En attendant de perdre l’envie

Je t’aime pour toujours, belle amie

 

Des vacances et de la paix

Sur la Terre, puis-je demander

A ce que l’unique teinte

De toutes nos libertés

Deviennent ce bleu océan

Qui m’émerveillait, étant enfant ?

Moi qui voulait trouver le bonheur

Je t’ai trouvé toi, contre toutes mes peurs

 

Semblant vouloir capter les sons

Que tous sur la Terre, nous geignons,

Elle les change en musique

Grandioses et magnifique.

Toi seule, femme que j’aime,

A pour nom « Bleu Océan », douceur humaine.

 

A toi.

Villard Aurélien

Le Bleuet

Poèmes dactylographiés 0 commentaire »

Le Bleuet

 

C’est par un beau jour de printemps

Qu’un bleuet naissant

Pris la vie sous un ciel bleu apaisant

 

Il se développa au bord d’un océan

Et vacillant au vent

Ce fut le seul survivant

Mais le vent soufflant

Et la mer se levant

Emportant tout sur leur passage

Et dévoilant leur Rage

Firent du triste bleuet leur esclave

Arnold Nicolas

Le cordon bleu

Poèmes dactylographiés 0 commentaire »

Le  cordon bleu

 

 

Cette excellente cuisinière,

Haut grade à la légion d’honneur,

Ce maître dans l’art culinaire,

Est pour nous source de bonheur.

 

Avec sa cuisine inventive

Elle guérit les bleus à l’âme,

Etant toujours très attentive

A garder allumée la flamme.

 

Elle prépare steaks au bleu

Et curaçao couleur lagune

Avec ses si bons cordons bleus

Qui nous font décrocher la lune.

 

Cuisinant souvent sur du blues,

Sa vraie source d’inspiration,

Elle ne quitte jamais sa blouse;

Oui, cuisiner c’est sa passion.

Pierre-Ellien Elisabeth

Le Bleu de tes yeux

Poèmes dactylographiés 0 commentaire »

Le Bleu de tes yeux

 

Bleus sont tes yeux :

D’un bleu merveilleux

Qui si profondément m’émeut.

Quand je croise ton regard,

Je ne peux que m’émouvoir,

Et me voici plein d’espoir.

 

Le ciel peut bien être brumeux

Et le chemin poudreux,

Je ne vois que tes yeux !

Leur azur est si profond

Que, littéralement, je fonds.

 

Je n’ai qu’une envie :

M’y abîmer,

M’y noyer,

Pour renaître à la vie

Et que s’ouvrent les cieux

Si profonds, si bleus…

Marquet Clément

L’Or bleu

Poèmes dactylographiés 0 commentaire »

Noyée dans ce bel océan

L’eau naviguant paisiblement

S’étale sur de grandes plages

Et s’évapore dans les nuages.


A présent libre dans les airs

L’eau s’envole dans le ciel clair

Et commence son long voyage

Au-dessus de beaux paysages.


A la fin de son long périple,

L’eau croise des sommets multiples

Qui font déverser cet or bleu

Sur terre, rendant les gens heureux.


Cette eau pleine de vie ruisselle,

Abreuve cette nature si belle

Remplit les veines de cette terre

Puis, cet or va rejoindre la mer.


Timothée Molla

Le Grand Bleu

Poèmes dactylographiés 0 commentaire »

Le Grand Bleu 

 

Dans un ciel bleu azur, l’immense mer s’étale

Tel un grand nénuphar doté d’amples pétales.

Bleu pastel, bleu turquoise, bleu ciel et bleu cyan,

C’est la ronde des bleus dansant sur l’océan.

 

La mer par sa nature inspire les poètes

Qui dans un rêve bleu admirent ses reflets

Pâles ou chatoyants, aux multiples paillettes,

Comme un morpho flottant de bleuet en bleuet.

 

Mais ce n’est pas toujours le Grand Bleu calme et doux ;

Parfois le vent se lève, le blues quitte la mer

Qui alors se déchaîne, saisie d’un prompt courroux,

Emportant dans son sein des marins solitaires.

 

Mais après la tempête, après les sombres flots,

On retrouve la paix, les couleurs irradiées

De la mer qui enchante par son bleu indigo.

C’est la mer, le Grand Bleu, qui nous fait tant rêver.

Barasino mélodie

La couleur

Nos réalisations 0 commentaire »

« La couleur est par excellence la partie de l’art qui détient le don magique.

Alors que le sujet, la forme, la ligne s’adressent d’abord à la pensée,

la couleur n’a aucun sens pour l’intelligence,

mais elle a tous les pouvoirs sur la sensibilité. »

Signé Eugène D.

Delacroix self-portrait
Creative Commons License photo credit: Bolt of Blue