Que de souvenirs, que de belles rencontres, que de partages !

Que de souvenirs, que de belles rencontres, que de partages et que de remerciements à faire aussi !

.La librairie du Parvis et son directeur Marc Bélit qui nous ont apporté un soutien sans faille et sans qui le Comité n’aurait pu financer l’achat de tous les ouvrages (plus de 400 livres au total).

.Frédérique Hardy et tous les chargés de rencontres littéraires du Parvis avant elle qui nous ont accompagnés tout au long de ce parcours en nous conseillant, en participant à toutes les rencontres et en nous faisant partager leurs connaissances littéraires, leurs analyses et leur point de vue professionnel.

C’est grâce à eux aussi que nous avons pu rencontrer tous les auteurs qui sont venus dans nos murs :

.Philippe Claudel, Daniel Picouly, Raphaël Jérusalmy, Arnaud Rikner, Charles Juliet, André Velter, …

.Nous remercions également La Médiathèque André Labarrère qui nous a prêté chaque année un jeu de chaque livre et qui nous a permis de travailler avec des bibliothécaires passionnés : Eva Savariau, Didier Courtade puis Mélanie Dietrich ces dernières années qui a partagé avec nous son engouement pour la lecture et sa connaissance approfondie de la littérature Jeunesse.

.La Bibliothèque d’Assat qui s’est lancée à cent pour cent dans le projet en acceptant toutes les contraintes que le lycée imposait et qui a créé grâce à sa bibliothécaire Edith Bouly et ses membres enthousiastes un nouveau souffle et une véritable dynamique.

.Les enseignants, les parents d’élèves et les membres du lycée, à la fois, transmetteurs, force de proposition, inspirateurs d’idées, animateurs de débats, fins critiques, qui, s’ils ne pouvaient participer aux rencontres, venaient défendre leur point de vue en aparté au CDI. Ah, quel plaisir de partager tous ces instants suspendus de lecture !

.Les personnels du lycée qui nous ont toujours soutenus et encouragés dans notre action et tous les agents que l’on a de si nombreuses fois sollicités et qui ont toujours œuvré au bon déroulement de chaque rencontre.

.Les élèves enfin, que nous avons découverts sous un autre jour, que l’on a vu évoluer d’année en année, qui se sont investis, pour certains énormément, qui ont lu, beaucoup lu, et qui nous ont très souvent « bluffés » par la finesse de leurs analyses, par l’intelligence de leurs remarques et qui nous ont régulièrement surpris par leurs choix de livres et à être toujours là où l’on ne les attendait pas …

Et pour compléter cet hommage, voici les mots de Laurence Piquin, professeure de lettres :

« [Quel] émerveillement devant les réflexions de nos élèves, leur culture, leur qualité d’expression, leur personnalité que les heures de cours ne permettent pas toujours de dévoiler, [mais que les rencontres littéraires permettaient] de déceler. »

Un grand merci à tous, pour tous ces moments de partage et pour ces si belles rencontres littéraires…

10 années d’existence et pas moins de 700 romans que nous avons lus au total.

10 ans jalonnés de merveilleuses rencontres avec des auteurs et la découverte de véritables pépites littéraires.

10 années de partages extraordinaires avec les élèves et de débats passionnants entre les membres du Comité de lecture, élèves, parents, enseignants, partenaires culturels …

10 ans de lectures intensives et la découverte de notre merveilleux patrimoine littéraire …

Sandrine Riou, documentaliste

10 ans d’existence pour Le Prix des accros livres

En 2017, le lycée Barthou fêtait les 10 ans d’existence du Prix des accros livres.

Ce Comité de lecture réunissait des élèves du lycée Louis Barthou, des documentalistes, des enseignants, des membres personnels du lycée, des parents d’élèves, mais aussi des bibliothécaires des Médiathèques André Labarrère et Assat et la responsable des animations culturelles de la librairie du Parvis3 de Pau.

Chaque année le comité de lecture sélectionnait 30 à 40 livres parus dans l’année et attribuait son Prix des accros livres au meilleur livre de la sélection au terme d’une série de rencontres et de débats littéraires.

Voici les lauréats qui ont remporté le Prix des accros livres :

En 2007 : Fils unique de Stéphane Audeguy. Gallimard, 2006.

En 2008 : Le Rapport de Brodeck de Philippe Claudel, Stock, 2007.

En 2009 : Syngué Sabour : pierre de patience de Atik Rahimi. P.O.L., 2008.

En 2010 : Ce que je sais de Véra Candida de Véronique Ovaldé. Editions de l’Olivier, 2009.

En 2011 : Ouragan de Laurent Gaudé. Editions Actes Sud, 2010.

En 2012 : Le Turquetto de Metin Arditi. Editions Actes Sud, 2011.

En 2013 : Journal d’un corps de Daniel Pennac. Editions Gallimard, 2012.

En 2014 : Au revoir là-haut de Pierre Lemaitre. Editions Albin Michel, 2013.

En 2015 : Réparer les vivants de Maylis de Kérangal. Editions Gallimard Verticales, 2014.

En 2016 : Bilqiss de Saphia Azzeddine. Editions Stock, 2015.

En 2017 : En attendant Bojangles de Olivier Bourdeaut. Editions Finitude, 2016.

Sandrine Riou, documentaliste

Le 11ème Prix des accros livres est attribué à ….

En attendant Bojangles de Olivier Bourdeaut aux éditions Finitude.

En attendant Bojangles l’emporte haut la main avec 21 votes dont 14 en première position, loin devant L’Archipel d’une autre vie de Andreï Makine et ses 14 voix (dont 8 en première position), qui a pourtant été très apprécié par les élèves.

Les autres romans de la sélection arrivent loin derrière, même si tous ont obtenu au moins une voix en première position.

L’écart entre les différents votes est plus marqué que les années précédentes, même si dès le départ – ou presque –  ces deux romans ont semblé se détacher du lot, chacun dans un genre très différent.

Si L’Archipel d’une autre vie brille par une écriture classique, pure, maîtrisée, avec une histoire qui nous entraîne aux confins de la taïga dans une poursuite intense et haletante,  En attendant Bojangles nous fait littéralement plonger dans les méandres de la folie, mêlant tour à tour le rire aux larmes.

Là réside toute sa force. Dans ce jeu des contraires.

Comme la folie, c’est un roman puissant qui vous « prend aux tripes », vous tenaille, et en même temps, tout y est léger, plein d’humour et de fantaisie.

On y virevolte, on y tourbillonne, avec le regard surpris  de ce petit garçon entraîné dans un monde exubérant par des parents aussi aimants qu’excentriques …

Mais la folie guette, le drame est là, couvé, mis sous cloche, comme pour mieux protéger …

L’on retiendra de la rencontre littéraire qui a suivi cette lecture un de ces moments magiques, où, après avoir bien ri à propos de certains passages du roman, l’émotion a surgi de nulle part à la lecture d’un extrait choisi …

Finalement, c’est ça, En attendant Bojangles, c’est cette dichotomie entre l’enfance et le monde adulte, entre le relâchement et la tension, entre la joie et l’émotion, entre la comédie et la tragédie.

Et c’est ce qui fait toute sa force et explique le succès phénoménal qu’il connaît …

Après le débat qui a permis de départager  L’Archipel d’une autre vie et En attendant Bojangles (« dommage que l’auteur ne l’ait pas entendu car nul doute qu’il aurait été extrêmement touché » a conclu un élève), nous attendait un superbe buffet pour clore « en beauté » ce dernier Comité de lecture et ce dernier Prix des accros livres.

Le soir même, la discussion s’est encore prolongée à la Bibliothèque d’Assat qui participe également au Prix des accros livres depuis plusieurs années et dont les membres ont voté en majorité pour L’Archipel d’une autre vie

Sandrine Riou, documentaliste

La sélection du Prix des accros livres 2016-2017

L’archipel d’une autre vie de Andreï Makine. Seuil, Cadre rouge, 18/08/2016.

Dans le désordre de Marion Brunet. Sarbacane, 01/2016.

Edmond de Alexis Michalik. Albin Michel, 08/2016.

En attendant Bojangles de Olivier Bourdeaut. Finitude, 01/2016.

Le Mystère Henri Pick de David Foenkinos. Gallimard, Blanche, 04/2016.

La valse des arbres et du ciel de Jean-Michel Guenassia. Albin Michel, 08/2016.

Ma meilleure amie s’est fait embrigader de Bouzar, Dounia. La Martinière, 04/2016.

                       

Et en bonus :

Humains de Matt Haig. Helium, 08/2014.

J’ai construit la grande pyramide de Christian Jacq. XO, 10/2015.

 

Comité de lecture : première rencontre, jeudi 13 octobre 2016

Notre saison de lecture tant attendue va enfin pouvoir commencer !

Nous avons recueilli suffisamment de propositions de livres pour établir une pré-sélection aussi variée qu’intéressante et ce n’est pas moins de 49 livres qui n’attendent que vous révéler tous leurs attraits …

Nous vous présenterons ces ouvrages lors de notre première rencontre,

le jeudi 13 octobre de 12h à 13h au CDI.

A la fin de la séance, vous voterez pour établir la sélection de cette année.

Inscription à la rencontre au CDI. Si vous êtes internes ou demi-pensionnaires, vous avez droit à un panier repas préparé par le Restaurant scolaire sur inscription préalable uniquement.

Sandrine Riou, documentaliste

Comité de lecture : inscriptions ouvertes au CDI

Après avoir fêté le 10ème Prix des accros livres, le comité de lecture reprend cette année encore pour sa onzième saison.
Il est ouvert à tous, élèves, enseignants, personnels de l’établissement et parents d’élèves.
Lecteurs ou non-lecteurs, inscrivez-vous dès aujourdhui au CDI du Lycée Louis Barthou de Pau.

Trois de nos élèves primés et publiés

Vanités de Mathilde Gourrat a obtenu le Premier prix national du concours Jacqueline-de-Romilly.

Toiles adolescentes de Adrien Skoberne a été publié chez Edilivre.

Ma vie d’avant ! de Benjamin Busquet vient d’être édité chez Edilivre.

Trois jeunes talents du Lycée Louis Barthou à la plume prometteuse !

Mathilde, Adrien et Benjamin

Avec sa nouvelle Vanités, Mathilde Gourrat, élève en khâgne au lycée, a séduit le jury de la première édition du concours Jacqueline-de-Romilly. Pour répondre à l’obligation de ce concours – en lien avec l’Antiquité -, Mathilde a déroulé son histoire de Narcisse et d’Echo remisés dans le grenier d’un musée imaginaire. Grâce à ce premier prix, elle a séjourné une semaine à l’Ecole française d’Athènes. Une belle récompense pour cette jeune auteure déjà primée à plusieurs reprises aux Noires de Pau.

——————————-

Adrien S., également en khâgne au lycée, est passionné par le théâtre, la musique, et l’écriture. Il commence à rédiger des textes dès l’âge de 15 ans, principalement des poèmes et de courts récits. Il reçoit le Prix de la critique littéraire organisé par son lycée en 2014 à Arcachon, et publie la même année son premier livre, Thibault ou le pouvoir de l’évidence, rapidement suivi par les Toiles adolescentes publié chez Edilivre en 2015.

« Le temps passe, les jours se succèdent, l’instant devient souvenir, puis le souvenir s’évapore. Vite, trop vite, les sentiments perdent de leur force. Écrire pour que les sentiments ne s’évanouissent pas, pour que vive un souvenir, qui, inévitablement, se mêle à la fiction, c’est l’objectif que se donnent ces textes. Entre autobiographie et fiction, parfois à la limite du fantastique, ces toiles adolescentes amusent, émeuvent, résonnent, jusque dans nos propres mémoires. Une palette d’émotions, appliquées avec un pinceau pudique, et ce sont des tableaux d’une parfaite sincérité qui se dévoilent, portraits et paysages, petits et grands formats. Vie et imaginaire d’un adolescent, d’un jeune adulte te sont ainsi livrés, à toi, lecteur, comme autant d’échos universels » (Quatrième de couverture par Mathilde Gourrat).

————————–

Benjamin Busquet, élève en terminale STMG, a commencé la musique dès l’âge de 5 ans par le piano et a débuté le théâtre à l’âge de 8 ans. Il le pratique encore aujourd’hui, avec toujours autant de passion.
Avec Ma vie d’avant !, qui vient tout juste d’être publié en juin 2016 par Edilivre, Benjamin écrit son premier scénario, une auto-fiction.

Ma vie d’avant ! est le résultat d’une enfance tourmentée, à mi-chemin entre discrimination et espoir. Cette jeune plume nous emmène dans un voyage initiatique dans lequel Fabrice Bartel, passionné de théâtre et de cinéma, construit peu à peu sa vie, en quête de la cristallisation de ses ambitions. Mais cette aventure tant désirée est semée d’embûches qui tiraillent le héros, déterminé à accomplir ses rêves. On retrouve dans ce récit les vicissitudes de la vie auxquelles chacun de nous se trouve confronté, qu’il s’agisse de chagrin, de joies intenses ou même du deuil mais au-delà, l’aventure d’un homme, d’une vie, cherchant une forme de bonheur, d’épanouissement durable (Quatrième de couverture).

————————-

C’est avec un immense plaisir que le Comité de lecture a accueilli nos trois auteurs le 24 mars 2016,  au CDI.

Et comme de véritables professionnels de l’écriture ils ont répondu aux inombrables questions des lecteurs.

.Pouvez-vous présenter chacun à votre tour, vos ouvrages respectifs ?

.Comment est né le goût de l’écriture chez vous, jeunes d’aujourd’hui dans une société ultra connectée ? Qu’est-ce qui vous pousse à vous poser pour écrire ?

.A quel moment est-venu le déclic ?

.Ecrivez-vous des textes que vous ne voulez pas publier ni faire lire ?

.Que vous apporte l’écriture au quotidien ?

.Vous relisez-vous avec plaisir ?

.Pour ces ouvrages, quelle est la part d’autobiographie ?

.D’où est venue l’inspiration pour ces textes ?

.Combien de temps, représente pour chacun l’écriture de ces textes ?

.Quel est votre moment de prédilection pour écrire ? A quelle fréquence ?

.Y a t- il des moments où vous n’écrivez plus ?

.Connaissez-vous la « peur de la page blanche » ?

.Etablissez-vous un plan ou suivez- vous simplement le fil de votre inspiration ?

.Pourquoi tel genre littéraire ? Théâtre – Nouvelles – Récit / Roman.

.Avez-vous des modèles ? Quels sont les auteurs ou artistes qui vous inspirent ?

.Avez-vous des projets d’écriture ? Avez-vous des écrits en cours ?

Un jeu de questions réponses qu’ils nous ont fait partager pour notre plus grand plaisir …

A chacun, nous souhaitons une « belle route » jalonnée de livres, de publications et de succès à venir …

Sandrine Riou pour le Comité de lecture du lycée Barthou

Le 10ème Prix des accros livres est attribué à ….

Bilqiss de Saphia Azzeddine publié chez Stock.

Il l’emporte avec 6 voix d’avance sur La Terre qui penche de Carole Martinez et L’Arbre de Toraja de Philippe Claudel, tous deux ex-aequo en deuxième position.

Si ce magnifique roman arrive largement en tête, il est à noter que chaque livre de la sélection a obtenu au moins une voix en première position ce qui témoigne une fois encore de la multiplicité des goûts en matière de lecture …

La Bibliothèque d’Assat a elle aussi participé au vote lors d’une rencontre qui s’était déroulée la semaine précédente autour d’un pot de l’amitié pour fêter les 10 ans du Comité ! La Terre qui penche et Bilqiss étaient arrivés en tête avec le même nombre de voix.

Après le traditionnel panier-repas partagé au CDI, notre dernière rencontre littéraire s’est déroulée à l’auditorium de la Médiathèque André Labarrère, autour d’un riche goûter offert aux membres du comité…

Chaque livre est passé au crible de nos jeunes critiques, à l’analyse toujours aussi fine et subtile qu’avisée. De chaque roman nous avons ainsi pu extraire la fameuse « substantifique moelle » que Rabelais nous enseigne dans son célèbre Gargantua : « C’est pourquoi fault ouvrir le livre et soigneusement peser ce que y est déduict. […] Puis, par curieuse leçon et meditation frequente, rompre l’os, et sugcer la substantificque moelle, […]. »

Bilqiss remporte donc le 10ème Prix des accros livres…

Pourquoi ?

C’est d’abord un roman sur la violence idéologique.

C’est un plaidoyer contre toute forme d’obscurantisme.

C’est une réflexion sur l’histoire de notre civilisation.

C’est un roman qui dénonce la violence faite aux femmes, en Orient comme en Occident.

C’est un roman de la liberté et un chant pour l’égalité absolue des sexes.

C’est l’histoire d’une Antigone moderne qui refuse la loi des hommes.

C’est surtout un hymne à la culture et à la connaissance.

Et c’est enfin un roman qui suscite de multiples réflexions et débats : sur la notion de laïcité, sur ce qu’est l’Islam aujourd’hui, sur le danger de l’embrigadement et sur comment lutter contre le fanatisme et ses dérives …

C’est un roman riche, puissant, percutant, cinglant parfois mais paradoxalement plein d’espoir …

Notre dixième Prix des accros livresA lire, absolument

Un grand merci à tous les participants et membres du comité, à la Médiathèque, à la Bibliothèque d’Assat, au Parvis, à Philippe Claudel, à Daniel Picouly, à François Bayrou et à Marc Bélit pour leur indéfectible soutien

Sandrine Riou, documentaliste

Programme des rencontres littéraires du mois de mai 2016

Le mardi 03 mai, de 12h à 13h au CDI :
Rencontre autour de La Terre qui penche de Carole Martinez, un récit du Moyen Âge troublant et poétique.

A tes côtés, je m’émerveille. / Blottie dans mon ombre, tu partages ma couche. / Tu dors, ô mon enfance, / Et, pour l’éternité, dans la tombe, je veille

Le mardi 17 mai, de 12h à 15h à la
Médiathèque André Labarrère:
Panier-repas à la MIAL, débat et vote pour le 10ème Prix des accros livres.
En 2016, quel roman sera plébiscité par les membres du Comité de lecture ?
Vous le saurez à l’issue de la rencontre. Patience …
Et pour fêter les 10 ans du comité de lecture, un pot sera offert à tous les participants !

Sixième rencontre littéraire avec Marc Bélit

Lundi 04 avril, de 12h à 13h, rendez-vous au CDI pour notre sixième rencontre littéraire.

Monsieur Marc Bélit, directeur du Parvis de Tarbes Scène nationale, sera notre invité d’honneur.

Il nous parlera de la notion d’île en littérature et philosophie autour de Soudains, seuls, le roman « glaçant » d’Isabelle Autissier.

Votre présence sera un bel hommage à toutes ces années de partenariat sans faille avec le Parvis qui soutient le Comité de lecture depuis sa création.

Elle sera également l’occasion de remercier la fidelité de cette institution et de toute son équipe dont l’investissement est pour nous un véritable gage de succès et de longévité.

Sandrine Riou

plus anciens