Le 10ème Prix des accros livres est attribué à ….

Bilqiss de Saphia Azzeddine publié chez Stock.

Il l’emporte avec 6 voix d’avance sur La Terre qui penche de Carole Martinez et L’Arbre de Toraja de Philippe Claudel, tous deux ex-aequo en deuxième position.

Si ce magnifique roman arrive largement en tête, il est à noter que chaque livre de la sélection a obtenu au moins une voix en première position ce qui témoigne une fois encore de la multiplicité des goûts en matière de lecture …

La Bibliothèque d’Assat a elle aussi participé au vote lors d’une rencontre qui s’était déroulée la semaine précédente autour d’un pot de l’amitié pour fêter les 10 ans du Comité ! La Terre qui penche et Bilqiss étaient arrivés en tête avec le même nombre de voix.

Après le traditionnel panier-repas partagé au CDI, notre dernière rencontre littéraire s’est déroulée à l’auditorium de la Médiathèque André Labarrère, autour d’un riche goûter offert aux membres du comité…

Chaque livre est passé au crible de nos jeunes critiques, à l’analyse toujours aussi fine et subtile qu’avisée. De chaque roman nous avons ainsi pu extraire la fameuse « substantifique moelle » que Rabelais nous enseigne dans son célèbre Gargantua : « C’est pourquoi fault ouvrir le livre et soigneusement peser ce que y est déduict. […] Puis, par curieuse leçon et meditation frequente, rompre l’os, et sugcer la substantificque moelle, […]. »

Bilqiss remporte donc le 10ème Prix des accros livres…

Pourquoi ?

C’est d’abord un roman sur la violence idéologique.

C’est un plaidoyer contre toute forme d’obscurantisme.

C’est une réflexion sur l’histoire de notre civilisation.

C’est un roman qui dénonce la violence faite aux femmes, en Orient comme en Occident.

C’est un roman de la liberté et un chant pour l’égalité absolue des sexes.

C’est l’histoire d’une Antigone moderne qui refuse la loi des hommes.

C’est surtout un hymne à la culture et à la connaissance.

Et c’est enfin un roman qui suscite de multiples réflexions et débats : sur la notion de laïcité, sur ce qu’est l’Islam aujourd’hui, sur le danger de l’embrigadement et sur comment lutter contre le fanatisme et ses dérives …

C’est un roman riche, puissant, percutant, cinglant parfois mais paradoxalement plein d’espoir …

Notre dixième Prix des accros livresA lire, absolument

Un grand merci à tous les participants et membres du comité, à la Médiathèque, à la Bibliothèque d’Assat, au Parvis, à Philippe Claudel, à Daniel Picouly, à François Bayrou et à Marc Bélit pour leur indéfectible soutien

Sandrine Riou, documentaliste

Commentaires

Vous devez vous connecter pour faire un commentaire.