Programme de SVT, Quatrième

Le programme est organisé en quatre parties :

  • Activité interne du globe terrestre (40%)
  • Reproduction sexuée et maintien des espèces dans les milieux (10%)
  • Transmission de la vie chez l’Homme (25%)
  • Relations au sein de l’organisme (25%)

L’activité interne du globe

Objectifs scientifiques

Les élèves découvrent la structure interne et les phénomènes dynamiques de la Terre qui se traduisent par le volcanisme et les séismes. Il s’agit à un niveau simple :

  • de rechercher l’origine des séismes ;
  • de comprendre le volcanisme ;
  • de décrire les transformations de la lithosphère afin de construire les bases de la connaissance sur la tectonique globale.

Objectifs éducatifs

La mobilisation de leurs connaissances sur l’activité interne de la planète Terre permettra aux élèves de découvrir comment l’Homme peut veiller aux risques naturels volcaniques et sismiques.

Reproduction sexuée et maintien des espèces dans les milieux

Objectifs scientifiques

Il s’agit :

  • de parvenir à une généralisation concernant la reproduction sexuée ;
  • de mettre en relation les conditions de reproduction sexuée et le devenir d’une espèce dans les milieux ;
  • d’enrichir la classification, amorcée en classe de sixième, avec les nouvelles espèces rencontrées et ainsi de renforcer l’idée de biodiversité et de préparer l’approche du concept d’évolution.

Objectifs éducatifs

Cette partie contribue à l’éducation pour un développement durable, puisque les activités humaines influent sur les caractéristiques des milieux donc sur la reproduction sexuée et le devenir des espèces.

La transmission de la vie chez l’Homme

Objectifs scientifiques

Il s’agit de fournir des bases simples pour comprendre les phénomènes physiologiques liés à la puberté et à la reproduction. Cette partie doit servir de support à l’étude de la partie Relations au sein de l’organisme, notamment en ce qui concerne la découverte de la notion d’hormone.

Objectifs éducatifs

À l’âge où les élèves entrent en classe de quatrième, ils se sont déjà interrogés quant à leur sexualité, cela a pu donner lieu à une information dans certaines familles. Il est important que le collège, tenant compte de cette situation, relaie et complète ces apports, d’un point de vue scientifique. L’enseignement s’inscrit dans la progression de l’éducation à la sexualité prévue au niveau du projet d’établissement. Le professeur de sciences de la vie et de la Terre collabore aux séquences d’éducation à la sexualité avec les personnels impliqués, notamment les personnels de santé, en s’assurant de la cohérence du contenu avec son enseignement.

Relations au sein de l’organisme

Objectifs scientifiques

L’étude s’appuie sur l’exemple de l’Homme. Il s’agit :

  • de montrer que les relations entre organes au sein de l’organisme sont assurées par voies nerveuse et hormonale (montrer le rôle du système nerveux dans la commande du mouvement, le rôle des hormones dans l’apparition des caractères sexuels secondaires au moment de la puberté et dans le fonctionnement des appareils reproducteurs masculin et féminin) ;
  • d’illustrer un mode de communication au niveau cellulaire.

Objectifs éducatifs

L’éducation à la santé amorcée en classe de cinquième se poursuit. En donnant aux élèves les connaissances biologiques nécessaires, on leur permet de réfléchir aux conséquences à court et long terme de la consommation ou l’abus de certaines substances ou de certaines situations (agressions de l’environnement, fatigue).

Source : Bulletin officiel spécial n° 6 du 28 août 2008

Extrait des bulletins officiels du ministère de l’Education Nationale.

Laisser un commentaire