Programme de SVT, Sixième

Le programme est organisé en cinq parties :

  • Caractéristiques de l’environnement proche et répartition des êtres vivants (10%)
  • Le peuplement d’un milieu (30%)
  • Origine de la matière des êtres vivants (25%)
  • Des pratiques au service de l’alimentation humaine (20%)
  • Partie transversale : diversité, parentés et unité des êtres vivants (15%)

Caractéristiques de l’environnement proche et répartition des êtres vivants

Objectifs scientifiques

Cette partie doit permettre à l’élève de rendre compte de faits d’observation et de rechercher les premiers éléments d’une explication de la répartition des êtres vivants. Il s’agit :

  • d’identifier et de relier entre elles les composantes biologiques et physiques de l’environnement étudié ;
  • de formuler à partir de l’étude du réel au cours des sorties, les questions qui serviront de fils directeurs aux démarches d’investigation.

Objectifs éducatifs

Il convient de préparer les élèves à adopter une attitude raisonnée et responsable vis-à-vis des composantes de leur cadre de vie, en cohérence avec les objectifs de l’éducation au développement durable. Les prélèvements effectués dans le respect des réglementations et de manière raisonnée doivent permettre de préserver la biodiversité du milieu.

Le peuplement d’un milieu

Objectifs scientifiques

Cette partie permet, en s’appuyant sur les milieux précédemment découverts, d’aborder l’organisation du monde vivant au travers des problèmes relatifs au peuplement, soulevés dans l’étude des caractéristiques de l’environnement et de la répartition des êtres vivants.

Objectifs éducatifs

Dans cette partie l’élève est amené à comprendre que l’Homme par ses choix d’aménagement influe sur le peuplement des milieux ; il est ainsi sensibilisé à la prise en compte de l’environnement dans une perspective de développement durable.

Origine de la matière des êtres vivants

Objectifs scientifiques

L’étude concerne la production de matière par les organismes vivants et leur interdépendance alimentaire. La croissance permet de repérer la production de matière par les organismes vivants ; c’est une des caractéristiques du vivant. Il s’agit aussi de montrer la place particulière des décomposeurs du sol dans le recyclage des restes des organismes vivants.

Objectifs éducatifs

Il s’agit de faire prendre conscience aux élèves de la réalité du recyclage de la matière dans leur environnement, afin d’en tenir compte dans une perspective de développement durable.

Des pratiques au service de l’alimentation humaine

Objectifs scientifiques

Les pratiques agricoles, artisanales ou industrielles exigent de la rigueur et de la méthode. Pour faire prendre conscience aux élèves de ces exigences, un élevage ou une culture, et une transformation biologique sont étudiés.

Un seul exemple sera traité.

Objectifs éducatifs

L’amélioration quantitative et qualitative de la production alimentaire, permise par les progrès des sciences et des techniques, vise la satisfaction des besoins de la population humaine. Elle doit s’inscrire dans une perspective de développement durable. C’est l’occasion pour les élèves de découvrir certains métiers, ce qui peut les aider dans leur choix d’orientation future. Dans le cadre de l’éducation à la responsabilité des élèves, il est essentiel d’accompagner l’étude de l’exemple choisi d’une réflexion sur les limites de la pratique (effets sur l’environnement et la santé, respect des êtres vivants et prise en compte de la biodiversité).

La production alimentaire par l’élevage ou la culture

La production alimentaire par une transformation biologique

Partie transversale : diversité, parentés et unité des êtres vivants

Objectifs scientifiques

L’objectif au collège est de découvrir et d’utiliser la classification actuellement retenue par les scientifiques, qui traduit l’histoire évolutive, les relations de parenté entre les organismes vivants. Il ne s’agit pas, en classe de sixième, d’aller jusqu’à l’interprétation de cette classification en terme d’évolution. Il s’agit tout au long de l’année :

  • d’identifier des organismes vivants en utilisant une clé dichotomique ;
  • de les classer selon les critères de la classification actuelle ;
  • d’établir leur unité au niveau cellulaire au cours d’observations microscopiques.

Objectifs éducatifs

Cette partie sera l’occasion de sensibiliser l’élève à la nécessité de reconnaître les organismes vivants du milieu proche et de prendre conscience de la biodiversité afin de la prendre en compte dans une perspective de développement durable.

Source : Bulletin officiel spécial n° 6 du 28 août 2008

Extrait des bulletins officiels du ministère de l’Education Nationale.

Laisser un commentaire