Programme de géographie, Cinquième

À l’école primaire, une première approche du développement durable a été opérée dans les enseignements de géographie et de sciences. Une action concrète de développement durable a été étudiée en sixième dans le cadre de l’éducation civique.

Le programme de la classe de 5ème est consacré à la poursuite de l’étude du développement durable. Une étude de cas, placée en tout début de programme permet, en posant les trois dimensions du développement durable, d’appréhender simplement le concept. La première partie du programme s’ouvre sur les hommes, car c’est l’humanité qui est au coeur du développement durable. La deuxième partie aborde la question majeure des inégalités des conditions de vie, de richesses et de développement des sociétés, aux différents niveaux de l’échelle géographique. La troisième partie s’attache aux rapports entre les sociétés et les ressources. Ces rapports sont étudiés sous l’angle du développement durable à travers les questions d’aménagement et d’usage, de préservation et de partage des ressources entre les territoires et entre les hommes.

La démarche géographique privilégie des études de cas à partir desquelles les élèves constatent les inégalités et les déséquilibres, perçoivent les jeux d’acteurs, les impacts des actions des hommes sur l’environnement et mesurent l’importance des choix politiques. Ces études de cas prennent pleinement leur sens par une mise en perspective à d’autres échelles géographiques et parfois de temps. Elles sont choisies de manière à ce que les élèves puissent poursuivre le parcours des différentes parties du monde.
L’apport majeur de la géographie dans l’approche du développement durable repose, outre sa dimension humaine et sociale, sur la prise en compte des échelles. C’est à travers leur maniement que les élèves perçoivent, du local au mondial, l’interdépendance des sociétés comme des territoires.

Au terme de l’année de 5ème les élèves sont capables, confrontés à l’étude d’un territoire, de mobiliser les trois dimensions du développement durable. Ils ont construit une connaissance claire des grandes oppositions du monde et des enjeux auxquels est confrontée l’humanité. L’analyse de documents et la maîtrise de l’expression écrite et orale concernent toutes les parties du programme.

I – LA QUESTION DU DÉVELOPPEMENT DURABLE
(environ 25% du temps consacré à la géographie)

Thème 1 – LES ENJEUX DU DEVELOPPEMENT DURABLE

Thème 2 – LES DYNAMIQUES DE LA POPULATION ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

II – DES SOCIÉTÉS INÉGALEMENT DÉVELOPPÉES
(environ 35% du temps consacré à la géographie)
On traitera seulement deux des trois premiers thèmes. Le thème 4 est obligatoire.

Thème 1 – DES INÉGALITÉS DEVANT LA SANTÉ

Thème 2 – DES INÉGALITÉS DEVANT L’ALPHABÉTISATION

Thème 3 – DES INÉGALITÉS DEVANT LES RISQUES

Thème 4 – LA PAUVRETÉ DANS LE MONDE (obligatoire)

III- DES HOMMES ET DES RESSOURCES
(environ 35% du temps consacré à la géographie)
On traitera seulement trois thèmes parmi les cinq suivants

Thème 1 – LA QUESTION DES RESSOURCES ALIMENTAIRES

Thème 2 – LA QUESTION DE L’ACCÈS À L’EAU

Thème 3 – GÉRER LES OCÉANS ET LEURS RESSOURCES

Thème 4 – MÉNAGER L’ATMOSPHÈRE

Thème 5 – LA QUESTION DE L’ÉNERGIE

IV – UNE QUESTION AU CHOIX
(environ 5% du temps consacré à la géographie )

Le choix est laissé au professeur de développer un des thèmes du programme ou de répondre aux questions que l’actualité peut susciter de la part des élèves.

Source : Bulletin officiel spécial n° 6 du 28 août 2008

Extrait des bulletins officiels du ministère de l’Education Nationale.

Programme d’histoire, Cinquième

DU MOYEN ÂGE AUX TEMPS MODERNES

À l’école primaire, les élèves ont abordé le Moyen Age et les Temps modernes essentiellement à travers l’histoire nationale ou le retentissement national d’événements mondiaux.

Le programme de cinquième s’ouvre par la découverte de la naissance de l’islam (fait religieux) et de l’Islam médiéval (civilisation). Le reste du programme couvre une période au cours de laquelle la civilisation médiévale européenne s’est élaborée (christianisme, féodalité, lente émergence de l’État). L’Europe a connu ensuite, à partir de la fin du XVe siècle, des bouleversements culturels et intellectuels, l’ouverture, jusque-là limitée, vers les autres mondes et l’affirmation de l’État.

La place de l’histoire des arts est importante dans chacune des parties du programme, dans la mesure même où ce programme est orienté essentiellement vers l’étude de grandes civilisations entre le VIIe siècle et la fin du XVIIe siècle. Au cours de cette seconde année de collège, les élèves continuent à se familiariser avec différents types de sources historiques. Ils apprennent à les situer dans le temps et dans un contexte donné.

En lien avec les progressions souhaitées en français, ils doivent être capables de construire, à l’oral comme à l’écrit, des récits organisés plus développés. Ces deux capacités (analyse de documents et maîtrise de l’expression écrite et orale) concernent toutes les parties du programme.

I. LES DEBUTS DE L’ISLAM
(environ 10% du temps consacré à l’histoire)

II – L’OCCIDENT FÉODAL, XIe – XVe siècle
(environ 10% du temps consacré à l’histoire)

Thème 1 – PAYSANS ET SEIGNEURS

Thème 2 – FEODAUX, SOUVERAINS, PREMIERS ÉTATS

Thème 3 – LA PLACE DE L’ÉGLISE

Thème 4 – L’EXPANSION DE L’OCCIDENT

III –REGARDS SUR L’AFRIQUE

IV. VERS LA MODERNITÉ, fin XVe – XVIIe siècle
(environ 40% du temps consacré à l’histoire)

Thème 1 – LES BOULEVERSEMENTS CULTURELS ET INTELLECTUELS (XVe – XVIIe siècle)

Thème 2 – L’ÉMERGENCE DU « ROI ABSOLU »

Source : Bulletin officiel spécial n° 6 du 28 août 2008

Extrait des bulletins officiels du ministère de l’Education Nationale.

Programme d’histoire, Quatrième

DU SIÈCLE DES LUMIÈRES À L’ÂGE INDUSTRIEL

À l’école primaire, les élèves ont abordé le XVIIIe siècle, la Révolution française et le XIXe siècle, essentiellement à travers l’histoire nationale.En quatrième, les révolutions sont au centre du programme : les XVIIIe et XIXe siècles sont caractérisés par des ruptures décisives dans l’ordre politique, social et économique et par l’accélération de l’histoire. Les élèves, poursuivent l’acquisition de repères en approfondissant la maîtrise de leur utilisation. Ils consolident leur pratique de sources historiques diverses : identification, prise en compte du contexte, confrontation entre sources différentes. Ils sont amenés à développer davantage l’exposition de leurs connaissances : les textes produits à l’écrit et les prises de parole doivent mettre en évidence les continuités, les ruptures et les interactions… Ces deux capacités (analyse de documents et maîtrise de l’expression écrite et orale) concernent toutes les parties du programme.

Thème transversal au programme d’histoire : Les arts, témoins de l’histoire des XVIIIe et XIXe siècles

Ce thème ne fait pas l’objet d’un enseignement isolé ; le professeur choisit un itinéraire composé d’au moins une oeuvre et/ou un artiste significatif pour chacune des parties du programme. Les dimensions sensible, technique et esthétique, impliquent un travail conjoint avec les professeurs des autres disciplines concernées.

EXEMPLES D’OEUVRES OU D’ARTISTES (la liste n’est ni impérative, ni limitative)

  • Des tableaux de Canaletto, Vernet, Vigée-Lebrun, Goya, David, Delacroix, Ingres, Monet, Meyssonnier (Siège de Paris), des portraits des rois de France…
  • Des sculptures de Puget, Pigalle, Carpeaux, Bartholdi, Rodin, Camille Claudel…
  • Des photos et les premiers films de Nadar, des Frères Lumière…
  • Des oeuvres d’architecture et d’urbanisme : Le Petit Trianon à Versailles, la Place de la Concorde de Ange-Jacques Gabriel, l’Opéra Garnier à Paris, le Paris d’Haussmann, le Vittoriano à Rome, le quartier wilhelmien de Strasbourg ou Metz, l’oeuvre de Gustave Eiffel…
  • Des extraits d’oeuvres littéraires de Beaumarchais, Goethe, Germaine de Staël, Balzac, George Sand, Flaubert, Zola…
  • Des extraits d’oeuvres de compositeurs : Vivaldi, Mozart, Beethoven, Schubert, Verdi, Wagner…

CAPACITÉS

  • identifier la nature de l’oeuvre
  • situer l’oeuvre dans le temps et dans son contexte et en expliquer l’intérêt historique
  • décrire l’oeuvre et en expliquer le sens
  • distinguer les dimensions artistiques et historiques de l’oeuvre d’art

I – L’EUROPE ET LE MONDE AU XVIIIe SIÈCLE
(environ 25% du temps consacré à l’histoire)

Thème 1 – L’EUROPE DANS LE MONDE AU DÉBUT DU XVIIIe SIÈCLE

Thème 2 – L’EUROPE DES LUMIÈRES

Thème 3 – LES TRAITES NÉGRIÈRES ET L’ESCLAVAGE

Thème 4 – LES DIFFICULTÉS DE LA MONARCHIE SOUS LOUIS XVI

II – LA RÉVOLUTION ET L’EMPIRE
(environ 25% du temps consacré à l’histoire)

Thème 1 – LES TEMPS FORTS DE LA RÉVOLUTION

Thème 2 – LES FONDATIONS D’UNE FRANCE NOUVELLE PENDANT LA RÉVOLUTION ET L’EMPIRE

Thème 3 – LA FRANCE ET L’EUROPE EN 1815

III – Le XIXe SIÈCLE
(environ 50% du temps consacré à l’histoire)

Thème 1 – L’ÂGE INDUSTRIEL

Thème 2 – L’ÉVOLUTION POLITIQUE DE LA FRANCE, 1815-1914

Thème 3 – L’AFFIRMATION DES NATIONALISMES

Thème 4 – LES COLONIES

Thème 5 – CARTE DE L’EUROPE EN 1914

Source : Bulletin officiel spécial n° 6 du 28 août 2008

Extrait des bulletins officiels du ministère de l’Education Nationale.


Programme de géographie, Quatrième

APPROCHES DE LA MONDIALISATION

La classe de quatrième est consacrée à l’étude des relations nouées à l’échelle mondiale et à leurs effets sur les territoires à différentes échelles.

Par des études de cas, il s’agit de mettre la mondialisation en images, en s’appuyant en particulier sur des paysages, et de fournir quelques éléments simples de description, d’analyse et d’explication de ce processus. Une place est faite, dans le programme, aux débats que suscite la mondialisation. La mondialisation transforme la hiérarchie des États et développe ou réduit les inégalités socio-spatiales sur les territoires. Des études de paysages, de cartes et la réalisation de croquis donnent aux élèves une première approche de son impact sur les dynamiques territoriales.

Au fur et à mesure de l’avancement du programme les études de cas permettent d’approfondir un parcours du monde et d’élaborer une carte simple de l’organisation du monde d’aujourd’hui. Pour localiser et situer, pour comprendre et expliquer, les élèves manient cartes et images, de tous types et à toutes les échelles, en utilisant régulièrement les ressources fournies par les technologies de l’information et de la communication. L’analyse de documents et la maîtrise de l’expression écrite et orale concernent toutes les parties du programme.

I – DES ÉCHANGES A LA DIMENSION DU MONDE
( environ 40% du temps consacré à la géographie)

Thème 1. – LES ESPACES MAJEURS DE PRODUCTION ET D’ÉCHANGES

Thème 2. – LES ÉCHANGES DE MARCHANDISES

Thème 3. LES MOBILITÉS HUMAINES

Thème 4 – On traitera un thème parmi les deux suivants :

LES LIEUX DE COMMANDEMENT

LES ENTREPRISES TRANSNATIONALES

II – LES TERRITOIRES DANS LA MONDIALISATION
(environ 50% du temps consacré à la géographie)

Thème 1 – LES ÉTATS-UNIS

Thème 2 – LES PUISSANCES ÉMERGENTES

Thème 3 – LES PAYS PAUVRES

III- QUESTIONS SUR LA MONDIALISATION
(environ 10% du temps consacré à la géographie)

Thème 1 : LA MONDIALISATION ET LA DIVERSITÉ CULTURELLE

Thème 2 : LA MONDIALISATION ET SES CONTESTATIONS

 

 

 

 

 

 

 

 

Source : Bulletin officiel spécial n° 6 du 28 août 2008

Extrait des bulletins officiels du ministère de l’Education Nationale.


Programme de géographie, Sixième

LA TERRE PLANÈTE HABITÉE

À l’école primaire, les élèves ont acquis un certain nombre de repères concernant leur territoire proche et l’espace français dans son contexte européen et mondial.

Le programme de la classe de sixième permet, après un approfondissement de la connaissance de l’espace proche, d’explorer le monde, d’y situer les sociétés humaines dans leur diversité, de découvrir et de caractériser les différentes manières de l’habiter. La démarche invite à développer la curiosité des élèves et à leur donner le goût de l’ailleurs.

Le choix des études de cas et des exemples doit mettre l’accent, sans exclure les autres facteurs de différenciation, sur la diversité des cultures et des formes de mise en valeur du monde qu’elles induisent.

Le paysage est l’outil privilégié de cette découverte. Des études de cas conduisent à une approche des différentes dimensions des paysages (évolution, esthétique…)

Chaque étude de cas est mise en contexte et située systématiquement sur les grandes cartes du monde : population, aires culturelles, niveau de vie, reliefs, climats. L’année de sixième intègre ainsi une première connaissance des grandes divisions physiques et humaines du monde.

Pour localiser et situer, pour comprendre et expliquer, les élèves manient cartes et images, de tous types et à toutes les échelles, en
utilisant régulièrement les ressources fournies par les technologies de l’information et de la communication.

L’analyse de documents et la maîtrise de l’expression écrite et orale concernent toutes les parties du programme.

I – MON ESPACE PROCHE : PAYSAGES ET TERRITOIRE
(environ 10% du temps consacré à la géographie)

II – OÙ SONT LES HOMMES SUR LA TERRE ?
(environ 20% du temps consacré à la géographie)

III – HABITER LA VILLE
(environ 15% du temps consacré à la géographie)

IV – HABITER LE MONDE RURAL
(environ 15% du temps consacré à la géographie)

V – HABITER LES LITTORAUX
(environ 15% du temps consacré à la géographie)

VI – HABITER DES ESPACES A FORTES CONTRAINTES
(environ 15% du temps consacré à la géographie)

VII – UNE QUESTION AU CHOIX
(environ 5% du temps consacré à la géographie)

Ce temps est laissé au professeur pour développer un des thèmes du programme ou pour répondre aux questions que l’actualité peut susciter de la part des élèves.

Source : Bulletin officiel spécial n° 6 du 28 août 2008

Extrait des bulletins officiels du ministère de l’Education Nationale.

Programme d’histoire, Troisième

LE MONDE DEPUIS 1914

À l’école primaire, les élèves ont abordé le vingtième siècle et notre époque, en privilégiant le retentissement national des grands événements. Le programme de 3e approfondit et élargit cette étude. Il dégage les grandes lignes de force de l’histoire du monde depuis 1914 : la première partie du programme présente les grandes mutations scientifiques, technologiques, économiques et sociales qui ont bouleversé la vie des hommes ; le cadre géopolitique général, d’abord centré sur l’Europe au temps des guerres et des régimes totalitaires s’inscrit depuis 1945, dans une dimension mondiale. La troisième partie du programme est centrée sur l’histoire politique de la France.

À ce stade de la scolarité, les élèves acquièrent les repères fondamentaux du monde contemporain et maîtrisent les notions et le vocabulaire nécessaires à sa compréhension. Ils ont maintenant une pratique effective de sources historiques plus variées et plus complexes qu’ils confrontent de manière régulière et ils intègrent dans leurs productions des éléments explicatifs et démonstratifs, à l’écrit comme à l’oral. Ces deux capacités (analyse de documents et maîtrise de l’expression écrite et orale) concernent toutes les parties du programme.

Thème transversal au programme d’histoire : Les arts, témoins de l’histoire du monde contemporain

Ce thème ne fait pas l’objet d’un enseignement isolé ; le professeur choisit un itinéraire composé d’au moins une oeuvre et/ou un artiste significatif pour chacune des parties du programme. Les dimensions sensible, technique et esthétique, impliquent un travail conjoint avec les professeurs des autres disciplines concernées.

EXEMPLES D’OEUVRES OU D’ARTISTES (la liste n’est ni impérative, ni limitative)

  • Des extraits d’oeuvres littéraires de Maurice Genevoix, Erich Maria Remarque, Bertolt Brecht, Colette, Alexandre Soljenitsyne, Vassili Grossman, Primo Levi, Simone de Beauvoir…
  • Des oeuvres d’Otto Dix, Pablo Picasso, Marcel Duchamp, Fernand Léger, Sonia Delaunay, Giacometti, Andy Warhol, Louise Bourgeois…
  • Des exemples d’oeuvres produites dans le cadre des régimes totalitaires…
  • Des photos de Robert Doisneau, Henri Cartier-Bresson, Robert Capa, Gerda Taro…
  • Des édifices de Le Corbusier, Auguste Perret, Franck Lloyd Wright…
  • Des oeuvres musicales de Ravel, Stravinsky, Darius Milhaud ; Arthur Honegger; Benjamin Britten ; Chostakovitch, Gershwin, Duke Ellington;
  • Des oeuvres de variété de Charles Trenet, Georges Brassens, Elvis Presley ; les Beatles, Bob Dylan, Joan Baez…
  • Des oeuvres de designers, des créations artistiques nouvelles…
  • Des extraits de films : Eisenstein, Octobre, Alexandre Nevski, Charlie Chaplin, Les Temps Modernes, Jean Renoir, La Grande Illusion, Fritz Lang, M le Maudit, Metropolis, Vittorio de Sica, Le voleur de bicyclette, Roberto Rossellini, Rome, ville ouverte…

CAPACITÉS

  • identifier la nature de l’oeuvre.
  • situer l’oeuvre dans le temps et dans son contexte et en expliquer l’intérêt historique.
  • décrire l’oeuvre et en expliquer le sens.
  • distinguer les dimensions artistiques et historiques de l’oeuvre d’art.

I – UN SIÈCLE DE TRANSFORMATIONS SCIENTIFIQUES, TECHNOLOGIQUES, ÉCONOMIQUES ET SOCIALES
( environ 15% du temps consacré à l’histoire)

Thème 1 – LES GRANDES INNOVATIONS SCIENTIFIQUES ET TECHNOLOGIQUES

CONNAISSANCES : Des évolutions scientifiques et technologiques majeures depuis 1914.

DÉMARCHES : L’étude est conduite à partir de l’exemple de la médecine pour faire apparaître l’accélération des transformations scientifiques et technologiques.

CAPACITÉS : Décrire l’évolution d’un aspect de la médecine et expliquer son impact sur les sociétés

Thème 2 – L’ÉVOLUTION DU SYSTÈME DE PRODUCTION ET SES CONSÉQUENCES SOCIALES

CONNAISSANCES

  • On étudie, dans un contexte de croissance en longue durée, les mutations technologiques du système de production et l’évolution de l’entreprise, du capitalisme familial au capitalisme financier.
  • On en met en évidence les principales conséquences : évolution de la structure de la population active et migrations de travail.

DÉMARCHES

  • L’étude est conduite à partir de l’exemple d’une entreprise et de son évolution depuis le début du XXe siècle.
  • L’étude s’appuie sur l’histoire d’un siècle d’immigration en France.

CAPACITÉS

  • Décrire et expliquer l’évolution des formes de production industrielle et de la structure d’une entreprise, de la dimension familiale à la firme multinationale
  • Caractériser l’évolution de l’immigration en France au XXe siècle

II – GUERRES MONDIALES ET REGIMES TOTALITAIRES (1914-1945)
(environ 25% du temps consacré à l’histoire)

Thème 1 – LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE : VERS UNE GUERRE TOTALE (1914-1918)

Thème 2 – LES RÉGIMES TOTALITAIRES DANS LES ANNÉES 1930

Thème 3 – LA SECONDE GUERRE MONDIALE, UNE GUERRE D’ANEANTISSEMENT (1939-1945)

III – UNE GÉOPOLITIQUE MONDIALE (DEPUIS 1945)
(environ 25% du temps consacré à l’histoire)

Thème 1 – LA GUERRE FROIDE

Thème 2 – DES COLONIES AUX ÉTATS NOUVELLEMENT INDÉPENDANTS

Thème 3 – LA CONSTRUCTION EUROPÉENNE JUSQU’AU DÉBUT DES ANNÉES 2000

Thème 4 – LE MONDE DEPUIS LE DEBUT DES ANNÉES 1990

IV – LA VIE POLITIQUE EN FRANCE
(environ 35% du temps consacré à l’histoire)

Thème 1 – LA RÉPUBLIQUE DE L’ENTRE-DEUX-GUERRES : VICTORIEUSE ET FRAGILISÉE

Thème 2 – EFFONDREMENT ET REFONDATION RÉPUBLICAINE (1940-1946)

Thème 3 – DE GAULLE ET LE NOUVEAU SYSTÈME RÉPUBLICAIN (1958-1969)

Thème 4 – LA Ve RÉPUBLIQUE À L’ÉPREUVE DE LA DURÉE

A la fin de la scolarité obligatoire, l’élève doit connaître et savoir utiliser les repères historiques suivants (les repères étudiés à l’école primaire figurent en italiques) :


Source : Bulletin officiel spécial n° 6 du 28 août 2008

Extrait des bulletins officiels du minsitère de l’Education Nationale.

Pour aller plus loin avec LeWebPédagogique

Retrouvez l’ensemble des matières de votre filière, sous forme de fiches de révisions, de quiz, d’annales corrigées, de cours, de vidéos, etc., sur le blog Brevet !

Programme de géographie, Troisième

LA FRANCE ET L’EUROPE DANS LE MONDE D’AUJOURD’HUI

À l’école primaire, les principales caractéristiques de la géographie de la France ont été abordées dans le contexte européen et mondial. La classe de troisième est consacrée à l’étude de la France et de l’Union européenne. Le programme propose une entrée par les territoires proches et leurs habitants. La France est ensuite envisagée comme un espace de production, ouvert sur l’Europe et le monde. L’Union européenne et l’intégration de la France dans le contexte européen sont l’objet de la troisième partie. La quatrième partie ouvre sur le rôle mondial de la France et de l’UE.

Par ce programme, les élèves apprennent à connaître et à comprendre le pays dans lequel ils vivent ainsi que le contexte européen et mondial dans lequel ce pays est placé. Les études de cas leur permettent d’identifier les stratégies des acteurs, de repérer les éléments structurant les territoires et de comprendre les enjeux qui s’y rattachent. Pour localiser et situer, pour comprendre et expliquer, les élèves manient cartes et images, de tous types et à toutes les échelles, en utilisant régulièrement les ressources fournies par les technologies de l’information et de la communication. L’analyse de documents et la maîtrise de l’expression écrite et orale concernent toutes les parties du programme.

I – HABITER LA FRANCE
( environ 30% du temps consacré à la géographie)

Thème 1 – DE LA VILLE À L’ESPACE RURAL, UN TERRITOIRE SOUS INFLUENCE URBAINE.

Thème 2 – LA RÉGION

Thème 3- LE TERRITOIRE NATIONAL ET SA POPULATION

II – AMÉNAGEMENT ET DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE FRANÇAIS
( environ 40% du temps consacré à la géographie)

Thème 1 – LES ESPACES PRODUCTIFS

Thème 2 – L’ORGANISATION DU TERRITOIRE FRANÇAIS

III – LA FRANCE ET L’UNION EUROPÉENNE
( environ 25% du temps consacré à la géographie)

Thème 1 – L’UNION EUROPÉENNE, UNE UNION D’ÉTATS

Thème 2 – LA FRANCE INTÉGRÉE DANS L’UNION EUROPÉENNE

IV – LE RÔLE MONDIAL DE LA FRANCE ET DE L’UNION EUROPÉENNE
(environ 20% du temps consacré à la géographie)

Thème 1- LA FRANCE, UNE INFLUENCE MONDIALE

Thème 2- RÉALITÉS ET LIMITES DE LA PUISSANCE DE L’UNION EUROPÉENNE

A la fin de la scolarité obligatoire, l’élève doit être capable de localiser et situer les repères suivants
(les repères étudiés à l’école primaire figurent en italiques) :

  • Les continents et les océans, les grands fleuves, les grands traits du relief (principales chaînes de montagnes et grandes plaines) et les principales zones climatiques de la planète ;
  • les principaux foyers de peuplement et les espaces faiblement peuplés de la planète ; les cinq États les plus peuplés du monde ;
  • les dix métropoles mondiales les plus peuplées et les pays où elles se situent ;
  • trois pays parmi les plus pauvres du monde, trois grands pays émergents, les trois principaux pôles de puissance mondiaux ;
  • deux grandes aires de départ et deux grandes aires d’arrivée des migrants dans le monde;
  • deux espaces touristiques majeurs dans le monde ;
  • les mégalopoles (Nord-Est des États-Unis, Japon, Europe) ;
  • le territoire de la France (métropolitain et ultramarin) ;
  • les principaux espaces de la francophonie ;
  • les montagnes, les grands fleuves, les domaines bioclimatiques et les façades maritimes du territoire national ;
  • les dix premières aires urbaines du territoire français (les principales villes);
  • les Régions françaises ;
  • les États de l’Union européenne et leurs capitales ;
  • les villes où siègent les institutions de l’Union européenne ;
  • les dix principales métropoles européennes.

Source : Bulletin officiel spécial n° 6 du 28 août 2008

Extrait des bulletins officiels du minsitère de l’Education Nationale.

Pour aller plus loin avec LeWebPédagogique

Retrouvez l’ensemble des matières de votre filière, sous forme de fiches de révisions, de quiz, d’annales corrigées, de cours, de vidéos, etc., sur le blog Brevet !

Programme de Géographie, Première STG

Les territoires et leur aménagement en France et en Europe.

I – Les territoires européens

A. Caractères d’unité et de différenciation des territoires européens.

  • Territoire
  • Etat
  • Région

B. Des territoires gérés et aménagés, l’exemple d’une région européenne. Un sujet d’étude au choix :

  • Une région française
  • Une région d’un autre état de l’Union europénne
  • Une région transfrontalière

II – Peuplement, réseaux et mobilités en France

A. La distribution de la population

  • Urbanisation
  • Métropolisation

B. Des territoires en fonctionnement. Un sujet d’étude au choix :

  • Les mobilités à l’échelle de la région ou d’une agglomération urbaine
  • L’organisation des transports à l’échelle de la région ou d’une agglomération urbaine
  • Une organisation intercommunale et ses réalisations

III – Dynamiques de localisation des activités en France

A. Activités et territoires

  • Localisation
  • Flux

B. Une activité économique. Un sujet d’étude au choix :

  • dans le domaine agricole
  • dans le domaine industriel
  • dans le domaine touristique

Pour consulter le bulletin officiel, cliquez ici !

Programme de géographie, Terminale ST2S

Classe de Terminale ST2S
Série « Sciences et technologies de la santé et du social »

Attention !
Nouveau programme !

I – La mondialisation

A – Question obligatoire

– Un monde hiérarchisé et interdépendant

B – Sujets d’études au choix

  • Le café, un grand marché mondial
  • La silicon Valley, pôle majeur d’innovation

II – Pôles et aires de puissance

A – Question obligatoire

– Les centres d’impulsion

B – Sujets d’études au choix

  • Londres, pôle décisionnel mondial
  • Shanghai, métropole émergente

III – La France dans le monde

A – Question obligatoire

– La présence de la France dans le monde

B – Sujets d’études au choix

  • Les Territoires français du Pacifique
  • Les Français dans le monde : de nouvelles mobilités

Pour consulter le bulletin officiel, cliquez ici !

Pour aller plus loin avec LeWebPédagogique

Retrouvez l’ensemble des matières de votre filière, sous forme de fiches de révisions, de quizz, d’annales corrigées, de cours, de vidéos, etc. sur le Blog Bac SMS !

Programme de géographie, Première L, ES, S

Programme
France et Europe : dynamiques des territoires dans la mondialisation
Thème 1 – Comprendre les territoires de proximité (11-12 heures)

 

Questions Mise en œuvre
Approches des territoires du quotidien
– Un aménagement choisi dans un territoire proche du lycée (étude de cas)
– Acteurs et enjeux de l’aménagement des territoires
La région, territoire de vie, territoire aménagé
– La région où est situé le lycée (étude de cas)
– La place et le rôle des régions en France et dans un autre pays européen

 

Thème 2 – Aménager et développer le territoire français (24-26 heures)

Questions Mise en œuvre
Valoriser et ménager les milieux
– La gestion durable d’un milieu (étude de cas)
– Potentialités et contraintes du territoire français (ultramarin compris)
La France en villes
– Mouvements de population, urbanisation, métropolisation
– Aménager les villes : réduire les fractures sociales et spatiales
– Entre attractivité urbaine et nouvelles formes de développement : les espaces ruraux
Les dynamiques des espaces productifs dans la mondialisation
– Un territoire de l’innovation (étude de cas)
– Les espaces de production agricole en lien avec les marchés européens et mondiaux
– Dynamiques de localisation des activités et mondialisation
Mobilités, flux et réseaux de communication dans la mondialisation
– Roissy : plate-forme multimodale et hub mondial (étude de cas)
– La connexion inégale du territoire français à l’Europe et au monde par les réseaux de transport et le numérique
Thème 3 – L’Union européenne : dynamiques de développement des territoires (11-12 heures)
Questions Mise en œuvre
De l’espace européen aux territoires de l’Union européenne
– Europe, Europes : un continent entre unité et diversité
– L’Union européenne : frontières et limites ; une union d’États à géométrie variable
– Disparités et inégalités socio-spatiales : l’action de l’Union européenne sur les territoires
Les territoires ultramarins de l’Union européenne et leur développement
– Le développement d’un territoire ultramarin : entre Union européenne et aire régionale (étude de cas)
– Discontinuités, distances, insularité, spécificités socio-économiques
Thème 4 – France et Europe dans le monde (11-12 heures)
Questions Mise en œuvre
L’Union européenne dans la mondialisation
– L’Union européenne, acteur et pôle majeurs de la mondialisation
– Une façade maritime mondiale : la « Northern Range »
– Une aire de relation de l’Union européenne : la Méditerranée
La France dans la mondialisation
– La présence française dans le monde
– La France, pôle touristique mondial
– Paris, ville mondiale
En géographie, comme en histoire, le programme est conçu pour être traité dans un horaire annuel de 57 à 62 heures.
Pour consulter le bulletin officiel, cliquez ici !

Programme de géographie, Cycle 3

Extrait du Bulletin officiel

Le programme de géographie a pour objectifs de décrire et de comprendre comment les hommes vivent et aménagent leurs territoires. Les sujets étudiés se situent en premier lieu à l’échelle locale et nationale ; ils visent à identifier, et connaître les principales caractéristiques de la géographie de la France dans un cadre européen et mondial. La fréquentation régulière du globe, de cartes, de paysages est nécessaire.
Le programme de géographie contribue, avec celui de sciences, à l’éducation au développement durable.
Les repères indispensables sont mentionnés en italique, ils intègrent et construisent progressivement le cadre européen et mondial du programme. Ils peuvent être complétés en fonction des choix du professeur.

  • Des réalités géographiques locales à la région où vivent les élèves

– les paysages de village, de ville ou de quartier, la circulation des hommes et des biens, les principales activités économiques ;
– un sujet d’étude au choix permettant une première approche du développement durable (en relation avec le programme de sciences expérimentales et de technologie) : l’eau dans la commune (besoins et traitement) ou les déchets (réduction et recyclage) ;
– le département et la région.
Étude de cartes.

  • Le territoire français dans l’Union européenne

– les grands types de paysages ;
– la diversité des régions françaises ;
– les frontières de la France et les pays de l’Union européenne.
Principaux caractères du relief, de l’hydrographie et du climat en France et en Europe : étude de cartes.
Le découpage administratif de la France (départements, régions) : étude de cartes.
Les pays de l’Union européenne : étude de cartes.

  • Les Français dans le contexte européen

– la répartition de la population sur le territoire national et en Europe ;
– les principales villes en France et en Europe.
Répartition de la population et localisation des principales villes : étude de cartes.

  • Se déplacer en France et en Europe

– un aéroport ;
– le réseau autoroutier et le réseau TGV.
Le réseau ferré à grande vitesse en Europe : étude de cartes.

  • Produire en France

– quatre types d’espaces d’activités : une zone industrialo-portuaire, un centre tertiaire, un espace agricole et une zone de tourisme.
Dans le cadre de l’approche du développement durable ces quatre études mettront en valeur les notions de ressources, de pollution, de risques et de prévention.

  • La France dans le monde

– les territoires français dans le monde ;
– la langue française dans le monde (en relation avec le programme d’instruction civique et morale).
Ces deux questions s’appuieront sur une étude du globe et de planisphères : les océans et continents, les grands traits du relief de la planète, les principales zones climatiques, les zones denses et vides de population, les espaces riches et pauvres à l’échelle de la planète.

Au cours de ces trois années, le programme peut être étudié dans l’ordre de sa présentation. Le CE2 peut être consacré aux “réalités géographiques locales” ; au CM1, les élèves peuvent étudier “le territoire français dans l’Union européenne”, “la population de la France et de l’Europe” et “se déplacer en France et en Europe” ; le CM2 peut être consacré aux parties “produire en France”, “la France dans le monde”.

Textes officiels – Le nouveau programme de géographie en Seconde

Programme d’enseignement d’histoire-géographie en classe de Seconde générale et technologique (RLR: 524-5)
arrêté du 8-4-2010 – J.O. du 25-4-2010 (NOR MENE1007258A)

Thème introductif – Les enjeux du développement 7-8 h

  • Du développement au développement durable

Thème 2 – Gérer les ressources terrestres 14-15 h

  • Nourrir les hommes
  • L’eau, ressource essentielle
  • L’enjeu énergétique

Thème 3 – Aménager la ville 9-10 h

  • Villes et développement durable

Thème 4 – Gérer les espaces terrestres 14-15 h

  • Les mondes arctiques, une « nouvelle frontière » sur la planète
  • Les littoraux, espaces convoités
  • Les espaces exposés aux risques majeurs

Programme d’histoire géographie, Première séries STL & STI

Programme valable pour les séries Technologiques STLSTI

HISTOIRE

La France et le monde aux XIXe et XXe siècles

I – Deux questions obligatoires

1 – La démocratie française de 1848 à nos jours

En évitant une histoire des régimes successifs, on précisera quelques repères fondamentaux. On replacera dans son contexte historique la conquête des principaux droits politiques, économiques et sociaux. On étudiera les institutions de la Vème République.

2 – De 1945 à nos jours : l’affrontement Est- Ouest et la dissolution des blocs

On proposera non un récit détaillé mais une vision synthétique de l’évolution des relations internationales : affrontement de deux modèles au temps des blocs puis formation d’un monde beaucoup plus diversifié et complexe.

II – Une question au choix

1 – L’évolution de la société française du milieu du XIXe siècle à nos jours

On présentera et on illustrera les principales évolutions des structures sociales et de la vie quotidienne, l’accès à l’enseignement, les grands mouvements de la vie culturelle et artistique, les formes et mutations de la culture populaire, les moyens d’information.

2- Les régimes totalitaires au XXe siècle

On étudiera les caractères spécifiques de l’Italie fasciste, de l’Allemagne nazie et de l’URSS stalinienne. On examinera comment, à partir de fondements et d’objectifs différents, ils ont les uns et les autres utilisé des pratiques totalitaires qui mettent l’homme et la société au service d’une idéologie d’État.

3 – La Seconde Guerre mondiale

Sans entrer dans une étude exhaustive, on rappellera la marche à la guerre et les responsabilités des régimes totalitaires dans son déclenchement, puis on présentera les grandes phases et les principaux théâtres du conflit en insistant sur son caractère total, sur l’univers concentrationnaire et sur l’extermination systématique des Juifs et des Tziganes.
Le bilan permettra d’analyser les ébranlements matériels et moraux provoqués par le conflit. On insistera sur la nouvelle carte du monde et la naissance de l’ONU.

4- Nationalismes et indépendances en Asie et en Afrique depuis 1945

À partir de cartes et d’exemples choisis pour illustrer des processus différents, on évoquera l’émancipation des peuples dépendants depuis 1945 et les difficultés de l’indépendance.

GEOGRAPHIE

La France, l’espace mondial

I – Deux questions obligatoires

1 – Le territoire français et son aménagement

On identifiera le territoire dans ses composantes naturelles. L’observation des déséquilibres au sein de ce territoire conduira à l’étude des politiques et des actions d’aménagement menées à toutes les échelles : collectivités territoriales, État mais aussi Union européenne.
Enfin l’étude du rayonnement mondial de la France permettra d’approcher son rôle culturel, économique et géostratégique en accordant toute leur importance aux DOM-TOM.

2 – Le monde aujourd’hui : diversité et disparités

On présentera la carte politique du monde (lignes de clivage et tentatives d’association) et celle des grandes aires de civilisation (cultures, langues, religions).On présentera les disparités des niveaux et des rythmes de développement aux échelles inter et intra-nationales. On insistera sur l’hétérogénéité croissante des pays en développement.

II – Une question au choix

1 – La puissance des États-Unis d’Amérique

Des cartes seront le support privilégié permettant d’identifier le territoire américain puis de caractériser les principaux aspects de l’organisation de l’espace et de ses évolutions. On définira les éléments de la puissance américaine. On abordera enfin la place des États-Unis dans le continent américain et dans le monde, en soulignant la compétition entre les États-Unis et les États de l’Asie orientale comme entre les États-Unis et l’Europe.

2 – Les approches géographiques de la dimension européenne.

On proposera un certain nombre de repères à partir d’un ensemble de carte, sans entrer dans une étude exhaustive de chacun des éléments de l’ensemble européen. On montrera tout d’abord comment l’Europe se distingue dans l’ensemble eurasiatique. Seront rappelés ensuite les vagues de peuplement et les éléments du patrimoine culturel qui contribuent à donner à l’Europe son identité. Les caractéristiques majeures des milieux physiques formant l’architecture de l’Europe seront dégagées. Enfin, on étudiera les principaux indicateurs socio-économiques caractérisant les populations dans leur territoire et on indiquera les organisations de toute nature qui lient les États.

3 – Population et développement en Chine et en Union indienne

On analysera la répartition géographique de la population. On présentera les politiques démographiques actuelles. On étudiera les liens entre les problèmes de population et le développement.

4- Population et santé

Une série de cartes à plusieurs échelles et de tableaux permettra de mette en évidence la répartition et les rythmes d’accroissement de la population mondiale. La notion de transition démographique (et ses limites) sera ainsi dégagée. La confrontation de documents notamment cartographiques permettra de préciser la dimension spatiale de quelques grandes questions sanitaires, par exemple les régimes alimentaires, et d’étudier la diffusion et l’extension de grandes maladies. On analysera quelques exemples d’actions internationales, nationales et locales en faveur de la protection sociale, de l’éducation et de la santé.

Programme de géographie, Terminale ES

Pour aller plus loin avec LeWebPédagogique

Retrouvez l’ensemble des matières de votre filière, sous forme de fiches de révisions, de Quizz, d’annales corrigées, de cours, de vidéos, etc. sur le Blog Bac ES

Extrait du B.O. du 3 octobre 2002

L’espace mondial

I – Un espace mondialisé

1 – Mondialisation et interdépendances

2 – Autres logiques d’organisation de l’espace mondial

II – Les trois grandes aires de puissance dans le monde

1 – L’Amérique du Nord

– Les États-Unis : la superpuissance

– La façade atlantique de l’Amérique du Nord

2 – L’Union européenne

– La puissance économique de l’Union européenne

– L’Europe rhénane

3 – L’Asie orientale

– Une aire de puissance en expansion

– La mégalopole japonaise

III – Des mondes en quête de développement

1 – Unité et diversité des Sud

2 – Une interface Nord/Sud : l’espace méditerranéen

3 – Un État et un espace en recomposition : la Russie

Pour aller plus loin avec LeWebPédagogique
Retrouvez l’ensemble des matières de votre filière, sous forme de fiches de révisions, de Quizz, d’annales corrigées, de cours, de vidéos, etc. sur le Blog Bac ES

Programme de géographie, Terminale L

Pour aller plus loin avec LeWebPédagogique

Retrouvez l’ensemble des matières de votre filière, sous forme de fiches de révisions, de Quizz, d’annales corrigées, de cours, de vidéos, etc. sur le Blog Bac L

Extrait du B.O. du 3 octobre 2002

L’espace mondial

I – Un espace mondialisé

1 – Mondialisation et interdépendances

2 – Autres logiques d’organisation de l’espace mondial

II – Les trois grandes aires de puissance dans le monde

1 – L’Amérique du Nord

– Les États-Unis : la superpuissance

– La façade atlantique de l’Amérique du Nord

2 – L’Union européenne

– La puissance économique de l’Union européenne

– L’Europe rhénane

3 – L’Asie orientale

– Une aire de puissance en expansion

– La mégalopole japonaise

III – Des mondes en quête de développement

1 – Unité et diversité des Sud

2 – Une interface Nord/Sud : l’espace méditerranéen

3 – Un État et un espace en recomposition : la Russie

Pour aller plus loin avec LeWebPédagogique
Retrouvez l’ensemble des matières de votre filière, sous forme de fiches de révisions, de Quizz, d’annales corrigées, de cours, de vidéos, etc. sur le Blog Bac L

Programme de Géographie, Première ST2S

Classe de première ST2S
Série « Sciences et technologies de la santé et du social »

Attention !
Nouveau programme !


 

Géographie

Les territoires et leur aménagement en France et en Europe

 

La gestion et de l’aménagement des territoires appliquée à notre pays, à ses régions et à l’ensemble européen afin de nourrir une réflexion sur l’impact de la construction européenne dans les dynamiques françaises, et sur le rôle de la France en Europe.

Pour la préparation de cette épreuve écrite (2 h 30), les élèves ont à traiter les 3 Questions obligatoires (A) et à choisir un Sujet d’étude (B) par Thèmes.

 

I – Dynamiques de localisation des activités et des populations en France

A- Question obligatoire

Les espaces du travail et du peuplement : espaces dynamiques, espaces en difficulté

Les évolutions des dynamiques territoriales contemporaines liées aux mutations socioéconomiques afin de dégager une typologie des bassins d’emplois, qu’ils soient en développement ou en déprise.

B- Sujets d’étude au choix

  • Soigner en France : disparités et maillage
  • Une métropole scientifique et industrielle
  • Un espace rural en déprise

Notions à retenir :
Délocalisation – Environnement – Espace décisionnel – Marché du travail – Reconversion

II – Les nouveaux territoires de l’aménagement en France

A- Question obligatoire

Acteurs et enjeux de l’aménagement

Le rééquilibrage des pouvoirs entre État et collectivités territoriales. Les transformations des modes d’organisation et de gestion des collectivités territoriales et l’aménagement des territoires liés à la décentralisation administrative et politique. Compétences et rôle des acteurs politiques, économiques et associatifs, aux logiques territoriales parfois divergentes.

B – Sujet d’étude au choix :

  • Une communauté d’agglomération ou de communes
  • La gestion de l’eau par une grande agence de l’eau
  • Une région française

Notions à retenir :
Décentralisation administrative et politique – Développement durable – Intercommunalité – Pays – Région – Territoire

III – Les territoires de la France en Europe

A- Question obligatoire

L’insertion de la France en Europe

On présente la dynamique d’élargissement de l’Union européenne – avec ses logiques successives – puis sa dynamique d’intégration : politique agricole commune, politiques régionales, marché unique, Euro. Ces processus aboutissent à d’importantes mutations du territoire français ; ils reconfigurent progressivement ses modes d’articulation au territoire européen.

B – Sujet d’étude au choix :

  • Circuler en France et en Europe : le réseau TGV
  • L’espace Schengen : de nouvelles frontières pour la France
  • L’agriculture française face aux mutations de la Politique Agricole Commune

Notions à retenir :
Agriculture – Aménagement du territoire – Frontière – Migration

Programme de géographie, Terminale S

Pour aller plus loin avec LeWebPédagogique

Retrouvez l’ensemble des matières de votre filière, sous forme de fiches de révisions, de Quizz, d’annales corrigées, de cours, de vidéos, etc. sur le Blog Bac S

Programme de géographie en Terminale S
Extrait du bulletin officiel

Un espace mondialisé

Les centres d’impulsion et les inégalités de développement

D’autres logiques d’organisation de l’espace mondial

Les Etats-Unis

La superpuissance des Etats-Unis

La façade atlantique des Etats-Unis

L’Asie orientale

Une aire de puissance en expansion

La mégalopole japonaise

Une interface Nord/Sud : L’espace Méditerranéen