Rencontre entre des blogueurs, Promethean et LeWebPédago

Il y a quelques semaines, LeWebPédago et Promethean ont invité des blogueurs à participer à une rencontre au sujet des TBI, dans les locaux de Promethean. Vous avez été nombreux à répondre à notre appel ! Seuls 6 professeurs ont pu participer à cette rencontre. Aujourd’hui, nous vous racontons cette journée du 24 mars dernier…

La rencontre s’est déroulée ainsi :

  • un déjeuner dans la brasserie du coin 😉
  • une présentation de chacun des participants
  • une discussion autour de l’usage des TBI selon chaque personne
  • une présentation du site Promethean Planet, site de ressources pour TBI
  • une présentation et une démonstration des TBI et boîtiers Promethean…

LA VIDÉO DE NOTRE RENCONTRE

LES TEMOIGNAGES DES BLOGUEURS

Le témoignage de Gilles Dumas, professeur d’anglais au collège Jean-Baptiste Clément à Colombes (92).

J’ai trouvé excellente l’initiative du WebPédagogique et de Promethean de réunir des enseignants tous différents que ce soit par la matière qu’ils enseignent où la région dont ils originaires. Il y a eu de nombreux échanges à propos de l’usage des TNI  et je crois que nous sommes tous arrivés à la conclusion qu’il s’agit là d’un instrument réellement intéressant et utile et non pas d’un gadget. Utilisateur depuis quelque temps, je suis venu avec mon expérience, mais aussi mes doutes et mes questions et j’ai obtenu des indices qui me permettent d’envisager d’aller plus loin, les nouvelles possibilités de créer des exercices par exemple auxquels les élèves peuvent répondre avec un boîtier qui fournit instantanément la correction aux questions et des statistiques. De plus cette journée m’a permis de découvrir que Promethean fournissait des formations plus poussées, certes elles sont payantes mais je crois illusoire de penser que seule la bonne volonté des enseignants permettra un réel développement des usages des TICE. Encore merci aux équipes du WebPédagogique et de Promethean.

Le témoignage d’Odile Pruneta, professeur des écoles, école élémentaire de Steinbourg, Saverne (67).

Concernant la rencontre de mercredi dernier, je suis ravie d’avoir participé à cet échange. L’accueil très sympa chez Promethean, a tout de suite mis à l’aise toute la petite troupe des profs du mercredi !!! Je suis également ravie d’avoir fait la connaissance de votre équipe du WebPédagogique ; ainsi je mets un visage derrière les signatures des articles du blog. D’ailleurs de vous avoir rencontré m’a donné envie de visiter le blog plus à fond et j’ai trouvé des choses très intéressantes. J’y retournerai dès que j’aurai un peu plus de temps !!! L’après-midi de discussion était enrichissante. La présentation de Chrisline était claire et je suis sûre qu’elle réussirait à vendre des TBI aux plus récalcitrants ! Là aussi j’ai visité la planète un peu plus à fond en rentrant et j’ai téléchargé  active inspire depuis. Voilà c’est l’heure de dormir… Qui dit que les profs sont tout le temps en vacances ?! En tous cas ce serait super de poursuivre  la discussion à Avignon, Castres, Strasbourg, Paris  ou ailleurs, car c’était un peu court! Merci encore.

Le témoignage de Florence Begel, professeur de philosophie au lycée René Char à Avignon (84).

Un grand merci à l’équipe du WebPédagogique pour cette rencontre, reste à convaincre les chefs d’établissement à s’équiper de TBI… Je pense que l’intérêt pour ces outils se développe et que les enseignants devraient être davantage formés; quand j’en parle à des collègues, leur réticence vient souvent de l’absence de formation pour une utilisation en classe. J’ai donc pu constater par moi même les possibilités diverses de ces usages et je trouve important de ne pas rater ce futur projet pour les élèves, même si au début on tâtonne comme avec les photocopies ou les blogs, etc. D’après les témoignages des profs utilisateurs, la mise en route est difficile en classe. Merci donc de nous aider.

En ce qui concerne ma matière, l’usage serait certes limité en raison du peu de ressources que nous utilisons en classe pour la philo à proprement parler (textes ou productions de textes à plusieurs comme je l’ai dit) mais assez large quand on considère l’aspect pluridisciplinaire du programme officiel de philo : art, sciences humaines, biologie, droit, culture, société, religion, etc. Tous ces thèmes transversaux méritent sans cesse des approfondissements, des mises à jour pour répondre aux enjeux philosophiques. Ce que j’ai trouvé très enrichissant ,c’est la rencontre avec d’autres enseignants, d’autres niveaux et matières. De la communauté virtuelle à la communauté réelle me parait aussi très important !

Le témoignage de Maryse Broustail, professeur d’histoire-géo et histoire des arts au lycée Van Gogh, à Aubergenville (78).

Que diriez-vous si l’on mettait autour d’une même table des représentants du WebPédagogique, des représentants de Promethean, entreprise qui commercialise des tableaux numériques interactifs et autres outils numériques interactifs, et 6 professeurs aux profils aussi différents que: un prof d’anglais en collège en région parisienne, une prof des écoles en milieu rural, une prof de français en collège en province, une prof d’histoire-géo en lycée en région parisienne, une prof de philo en province et un prof de physique en lycée de région parisienne? Beau mélange pour réfléchir à l’usage du TNI dans le cadre scolaire, non ?

Il fut d’abord très intéressant lorsque chacun se présenta de constater les écarts de dotation en matières d’outils numériques selon les établissements, et les écarts de formation des professeurs. Pour la très grande majorité d’entre nous, nous étions soit débutants sur le TNI, soit complètement « découvreurs » de l’outil, preuve que le Web Pédagogique avait su interpeler les bonnes personnes. Chrisline, chez Promethean, se chargea de nous faire une démonstration à la fois de l’interface Promethean Planet et du TNI. Personnellement, j’y ai vu un outil qui pouvait me permettre d’intégrer facilement de la vidéo et du son à un cours, de travailler avec les outils de la « palette » (du « bureau »?) du TNI sur des croquis de géographie, et surtout en histoire des arts, puisque je l’enseigne aussi, de l’utiliser pour toutes les analyses d’œuvres (peinture, sculpture avec la possibilité de montrer une vidéo faisant le tour d’une sculpture, mais aussi musique, danse…).

L’ambiance de l’après-midi était très sympathique et je crois que nous avons chacun trouvé un intérêt dans cette rencontre. Personnellement j’irai plus loin en téléchargeant le logiciel « Activ Inspire » de Promethean pour m’y familiariser, puisque je n’ai pas cette année accès aux salles équipées de TNI (gros problème des enseignants dans les « grandes » structures), et en recontactant Promethean lors de la tenue du salon Intertice du 11 au 13 mai prochain. Et bien sûr, j’aimerais pouvoir échanger avec les collègues que j’ai rencontrés lors de cet après-midi sur leur propre pratique ou pré-pratique pour ceux qui sont dans mon cas, sur leurs essais de navigation et d’utilisation de Promethean Planet… Bref, ce fut une riche après-midi pour progresser dans l’usage des TICE: reste maintenant à pouvoir pratiquer aussi facilement qu’on le voudrait dans son établissement !

Le témoignage de Sylvelie Dajean, professeur de français et latin-grec au collège La Catalanié à Brassac (81).

Voici donc mon témoignage concernant la journée du 24 mars. J’essaierai de ne pas m’étendre sur les joies du RER B qui refuse, sous prétexte « d’incident sur la voie », d’amener ses voyageurs à destination, ni sur l’Orlybus bondé en pleine heure de pointe. Je n’évoquerai pas non plus la scrupulosité maladive des Services de Sécurité d’Orly, qui m’ont obligée à défaire tout mon bagage pour examiner mon produit d’entretien pour verres de contact (! ?), après m’avoir priée, bien sûr, d’enlever mes Kickers pour les scanner. Après tout, on ne sait jamais, j’aurais tout aussi bien pu cacher des explosifs entre mes doigts de pieds… Bref, je viens d’adhérer au groupe « Facebook », « Parce que j’admire le calme et la zénitude de ceux qui pratiquent les transports en commun au quotidien… ! « 

Revenons au TBI. J’ai trouvé cette rencontre intéressante et enrichissante à plusieurs niveaux. Sur le plan humain d’abord, j’ai apprécié les échanges avec les personnes présentes, venues d’horizons différents et toutes prêtes à partager leurs expériences. Sur le plan professionnel aussi, les échanges de pratiques et les attentes de chacun en fonction de sa discipline m’ont donné matière à réflexion. La présentation par Chrisline des possibilités du logiciel créé par Promethean reste pour moi un moment fort de cette journée (en compétition pour la palme d’or avec la course contre la montre pour avoir mon avion ;-)). Sur le plan personnel enfin, j’ai trouvé ce jour-là des interlocuteurs intéressants qui m’ont permis d’engager une vraie réflexion sur mes pratiques d’enseignante munie d’un TBI et sur la mutualisation des ressources sur ce sujet. Je suis donc repartie, des idées plein la tête pour faire évoluer mes pratiques en exploitant davantage le TBI. Mon seul regret, c’est que cela fut trop court. J’ai l’impression de n’avoir fait qu’effleurer le sujet et je reste un peu sur ma faim… Peut-être aurons-nous l’occasion de discuter à nouveau ensemble ? En ce qui me concerne, j’en serai ravie !

2 thoughts on “Rencontre entre des blogueurs, Promethean et LeWebPédago

  1. Je suis africain du Cameroun et j’espère que nous africain seront souvent conviés à de telles rencontres, car l’enseignement se présente comme une bouée de sauvetage pour les pays comme les nôtres. J’ose croire avec une conviction ferme que les initiative de LeWebPédago et Promethean verront dans les prochaines occasions la participation de quelque africain. Sauf si elles sont limitées aux pays occidentaux.

    Merci à tous !

    Benjamen GUIFO

  2. Pour ma part, lors de cet échange, j’ai retenu :
    Que les professeurs utilisent Google pour trouver des ressources pédagogiques, y compris pour les TNI.
    Que bien des questions pratiques se posent du type à qui s’adresser pour avoir une formation avancées au delà de la prise en main, à qui s’adresser pour avoir un TNI si ce n’est pas déjà le cas, quelles sont les conditions juridiques d’utilisation de ressources trouvées sur le web etc.

    Et vous quelles sont vos interrogations ?

Laisser un commentaire