Bilan des activités

26 01 2012

A cette date du 23 janvier, les actions envisagées pour le projet éco-collège avancent tout doucement… mais sûrement. Une quarantaine d’élèves assistent à cette réunion, en présence de Madame la Principale, l’Amicale des Anciens, M. Judais,de la Direction de l’Environnement du Conseil Général, Mme Deschamps et Mme Martin.

La fresque prend bonne tournure : après les ébauches réalisées par les élèves au premier trimestre, sous l’oeil bienveillant et professionnel de nos « anciens » du collège,  collage, pliage (réalisés par leurs soins)permettent à chacun de  voir un morceau de son oeuvre sur la maquette présentée (qui sera reproduite 4 fois plus grande sur le mur de la cour arrière). Voici ce que cela donne :


Le compost

Outre les quelques feuilles mortes qui tapissent la cour à l’automne, notre compost sera alimenté par les déchets de cantine. Trois collèges-tests en Mayenne participent à cette opération dont le collège Fernand Puech, grâce à l’aide du Conseil  Général. Les composteurs, toujours attendus, récupéreront presque 1000 l de déchets. Monsieur Judais, technicien de la Direction Environnement du CG nous fait part de quelques remarques :

– Les déchets de cantine forment un compost très riche qui doit être réalisé par étape : du « structurant » (feuilles, papier) puis les déchets fermenticides (verts et humides). Il faut un équilibre entre déchets secs et humides. La viande et les os ne font pas partie de notre collecte (plus difficiles à composter et attirent les rongeurs).

– Des élèves du projet seront les bienvenus pour assister Christian, agent au self, d’une part à surveiller le tri que sont censés faire les élèves quand ils rendent leur plateau, et d’autre part à brasser le compost chaque jour. M. Judais sera présent deux fois par semaine pendant un mois pour conseiller les acteurs de l’opération.

Trois pesées par semaine, pour quantifier le volume des déchets,  seront exécutées par M. Judais. Voici le bilan de la première :



– Ce compost sera réutilisé pour les carrés potagers, toujours en attente d’installation ; nous recevrons, à ce titre, la visite de Mme Nageleisen, experte en la matière puisqu’elle est à l’origine de la méthode française pour les « carrés potagers », méthode élaborée en 2000, où les planches de culture regroupent 9 carrés de 40 cm (terme emprunté aux jardins du Moyen Age). Le potager de Marie, c’est ici !


- Le collège participera à EXPOSCIENCE 2012, "les rendez-vous des sciences et de la jeunesse" du 14 au 16 mars 2012. Notre établissement est inscrit ; les élèves et adultes volontaires tiendront un stand pendant ces trois jours et présenteront des mini-composteurs, le but étant d'expliquer aux visiteurs les étapes de la fabrication d'un compost, son utilité pour l'environnement et l'enrichissement des sols.

Par ailleurs, le recyclage continue : Deux fois par mois, un groupe de 5 ou 6 élèves recueillent le contenu des cartons mis à disposition des enseignants, de l'administration et de la vie scolaire. Les piles et cartouches d'encre ont déjà rempli les boîtes fournies par les organismes qui viendront vider ces réservoirs.

Tous ces projets rencontrent l'adhésion des élèves... d'autant plus qu'ils impliquent la priorité au self le midi et une demie-journée sans cours pour Exposcience, OUAIS !! 😉

 

 

 

 




Piles et batteries ça rime avec tri

13 01 2012

Pour effectuer la collecte des piles et batteries au collège, des récipients plus ou moins grands ont été mis à notre disposition :

  • – la mini batribox, pour la maison ou le travail (elle peut contenir jusqu’à 900 g),
  • – le tube permet de collecter des batteries plus volumineuses. Sa taille le rend bien visible. Il est disposé au secrétariat, en vie scolaire et dans la salle des professeurs.

Pourquoi effectuer le tri et le recyclage des piles ?

Les piles et les accumulateurs contiennent des métaux lourds (mercure, zinc, plomb, cadmium) dangereux pour la santé et l’environnement.

la santé : le mercure par exemple, consommé par inhalation ou ingestion peut provoquer des tremblements ou des troubles de la parole ; d’autres métaux lourds peuvent endommager le système nerveux, les reins, le sang.

l’environnement : une pile au mercure, jetée dans la nature, peut contaminer 1 m3 de terre et 1 000 m3 d’eau pendant 50 ans. De plus, les piles jetées dans les poubelles, une fois incinérées, polluent l’atmosphère et les déchets d’incinération.

le tri : à partir d’1 tonne de piles, on récupères jusqu’à 600 kg de matériaux réutilisables (du ferromanganèse, du zinc et du mercure pour fabriquer de l’acier ou des scories -ou résidus- pour le bâtiment).

Deux usines en France seulement, sont capables de recycler de grandes quantités de piles usagées : des fours à 1200° font fondre les piles et récupèrent les métaux lourds.

Voici les les points de collecte dans notre département :

Plein de bonnes adresses pour consommer malin et des jeux, quiz, infos pour devenir un écocitoyen !




Ecosia, un moteur vert

5 01 2012

Christian Kroll, développeur informatique allemand,  a décidé, après un voyage d’études, de créer en 2007 un moteur de recherche militant. Depuis 2009, ce moteur porte le nom de ECOSIA.
C’est un moteur de recherche comme les autres, mais l’équipe d’Ecosia (6 personnes) est passionnée et investie dans le projet, à savoir, participer à la protection de l’environnement au travers du projet Rainforest pour préserver la forêt amazonienne.
« Pour limiter les émissions de CO2, c’est principalement au niveau des forêts tropicales qu’il est possible d’agir. La protection de l’Amazonie est prioritaire dans les objectifs environnementaux, » déclare Christian Kroll.

Principe : Deux firmes américaines, Bing pour les résultats de requêtes et Yahoo pour les liens sponsorisés, touchent une commission sur les bénéfices de Ecosia (et aident la société à fonctionner) ; les 80 % restants sont reversés à des programmes environnementaux. A noter que les serveurs du moteur fonctionnent à l’électricité verte.

Liens sponsorisés = annonces entourant les résultats de requêtes (et liens « d’affiliation » = symbolisés par un chariot pour achats en ligne). D’autres moteurs « verts » existent mais il semble que Ecosia soit le plus connu bien que sa renommée ne se fasse que par le bouche-à-oreille. Vous trouverez dans la colonne de droite, l’adresse de ce moteur… Bonne recherche !