Suivre les fils RSS… sans s’emberlificoter !

12 12 2007

Si vous êtes un internaute attentif, vous n’avez pu manquer les icônes signalant sur les pages les fils RSS. Ici, jetez simplement un oeil sur la droite : une petite icône orange vous propose cette technologie ! rss  Mais qu’est-ce que le RSS ?

Pour faire simple, on peut dire que le RSS est un format de transmission de données. Il permet de transférer sur le poste d’un utilisateur, grâce à des flux, toutes les nouveautés éditées sur un site. Pour ceux qui connaissent l’informatique, il convient de préciser que le RSS est un fichier fondé sur le format XML (extensible mark-up language).

L’acronyme RSS n’est pas très consensuel puisque certains affirment qu’il signifie Really Simple Syndication, tandis que d’autres prônent la déclinaison Rich Site Summary et que les troisièmes affirment que le sigle est l’abréviation de Really Simple Syndication ou Rapid Site Summary. Mais n’entrons pas ici dans les débats techniques et contentons-nous d’éclairer le plus simplement possible le concept des fils RSS.

Quelle que soit la signification de l’acronyme, le RSS reste un format qui permet à des sites de publier de façon automatique la totalité ou une partie des informations : c’est ce principe qui permet de parler de syndication des contenus, autrement dit d’intégration des contenus. L’intérêt de cette technologie est assez évident : plus besoin de réaliser manuellement une veille, celle-ci s’effectue toute seule ! Les sommaires sont ainsi mis à jour au fur et à mesure de leur actualisation, les fichiers les plus divers peuvent être intégrés (webcasting, podcasting…). Pour les sites qui proposent des fils, le RSS génère du trafic puisque le site de l’utilisateur propose uniquement des liens vers les sites sources.

Vous vous demandez peut-être si la pratique de la syndication des contenus respecte le principe des droits d’auteur… et vous avez raison de vous interroger ! Mais vous pouvez être rassuré : un fichier RSS consiste à décrire les titres des nouvelles informations publiées sur un site et en aucun cas à reprendre celles-ci dans leur intégralité. Comme pour le droit de citation classique, il suffit donc d’indiquer de façon correcte la source du fil RSS.

Concrètement, comment peut-on utiliser les fils RSS ? Une nécessité : posséder un logiciel de lecture de fil RSS sur son ordinateur (on appelle ces logiciels des agrégateurs de fils). Il existe des logiciels gratuits ou payants. Les plus populaires sont FeedDemon (payant), RssReader (libre), Internet Explorer (version 7 minimum), Firefox (navigateur), Thunderbird (messagerie de Mozilla) et Opera (navigateur). On peut également citer des agrégateurs en ligne, tels que Bloglines et Google Reader.

Pour en savoir plus…

MHP


Actions

Informations

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire