Chanson du vitrier de Jacques Prévert

Comme c'est beau
ce qu'on peut voir comme ça
à travers le sable à travers le verre
à travers les carreaux
tenez par exemple
comme c'est beau
ce bûcheron
là-bas au loin
qui abat un arbre
pour faire des planches
pour le menuisier
qui doit faire un grand lit
pour la petite marchande de fleurs
qui va se marier
avec l'allumeur de réverbères
qui allume tous les soirs les lumières
pour que le cordonnier puisse voir clair
en réparant les souliers du cireur
qui brosse ceux du rémouleur
qui affûte les ciseaux du coiffeur
qui coupe le ch'veu au marchand d'oiseaux        (Jacques Prévert)
qui donne ses oiseaux à tout le monde
pour que tout le monde soit de bonne humeur.

Sacha
sacha

Nicolas
nicolas

Océanne
oceanne

Nicolas, vitesse imbattable
nicolas-a vitesse imbattable

(3 commentaires)

    • claudia on 7 février 2009 at 10:35

    elle est marrante la poésie de Nicolas : à vitesse imbattable elle est trop marrante.

    • Flavie J on 13 février 2009 at 10:45

    Lol MDR la vitesse de nicolas (c’est pas trucqué par hasard)

    • téa on 23 février 2009 at 19:31

    c’est trop bien et pour la vitesse c’est Nicolas qui l’emporte !

Laisser un commentaire