Chez moi. (inspiré de « chez moi » de René de Obaldia)

chez moi, dit le petit garçon

On dresse un perroquet

Il est capable de parler

L’anglais et le Portugais

 

Chez moi, dit le petite fille

Je joue avec des robots turbo

Ils m’emmenent au casino à Monaco

 

Chez moi, dit le petit garçon 

Notre château est un tombeau

Qui vient tout droit d’un zoo

 

Chez moi, dit la petite fille

On a trois araignées

Quand on passe le balai

Elles nous piquent de trois côtés

 

Chez moi, dit le petit garçon

Vit un empereur amateur

Il joue aussi bien qu’un footballeur

 

Footballeur! dit la petit fille

Si je vois un ballon, je vais te dribbler

Mais avec un tel putois, je n’irai plus chez toi!!

(adrien) 

1 Commentaire

    • téa philippot sur 30 avril 2009 à 15:57

    j’aime beaucoup cette poésie. Adrien a eu beaucoup d’imagination et ça se voit que c’est la poésie « chez moi ».

Laisser un commentaire