Ecrire un conte avec une classe. Rédaction.

(Vous trouverez l’ensemble des chapitres réunis dans la partie rédaction).

Le plus difficile est de commencer.

Voici une suggestion pour favoriser la motivation, l’attention et l’enthousiasme (rien que ça). Cette technique a été expérimentée par de nombreux enseignants et étudiants qui n’en disent que du bien.

Séance 1

But : construire la trame du conte.

Déroulement :

Les élèves se mettent par groupe de 10 par exemple.

Dans un premier temps, 1 groupe seulement va agir.

Chaque élève du groupe 1 tire au hasard un mot écrit sur une feuille qu’il ne montre à personne. Il devra insérer ce mot dans l’histoire. Exemple :  bave, lutin, château, couscous, concombre, grimoire etc…

Les élèves du groupe 2 doivent deviner le mot de chacun des élèves. Ils ont une feuille sur laquelle est écrit le nom des enfants participants, et un crayon pour écrire les mots mystères qu’ils croient avoir trouvé.

Les élèves du groupe 1 se disposent en cercle autour d’un dictaphone.

L’enseignant donne les consignes suivantes :  « Je vais commencer un conte que vous devrez poursuivre. Vous devrez insérer votre mot mystère dans l’histoire quand vous le souhaitez.

Vous avez 10 minutes pour créer l’histoire. Essayez de ne pas insérer votre mot dans l’histoire dès le début car les autres élèves doivent deviner votre mot. Vous pouvez vous couper la parole et intervenir quand vous le souhaitez. Vous devez tous intervenir au moins une fois ! »

L’histoire terminée, l’enseignant écrit le conte et le découpe en chapitre.

Séance 2

Réécriture du texte initial :

Voici des exemples de réécriture, inspirés du livre de Yak Rivais dans « Les sorcières sont N.R.V » ( 1988).

(Je vous conseille vivement cet auteur pour avoir des idées d’écriture !)

Dans les textes qui suivent, vous trouverez la consigne d’écriture pour chacun des chapitres, puis le texte initial et enfin le texte modifié.

Vous aurez un chapitre par jour  !

Laisser un commentaire