Les canards aiment trop les enfants.(inspiré du Gardien aime trop les oiseaux de J.Prévert)

Des canards par millions courent vers l’école,
Par millions ils s’arrêtent, par millions ils rigolent,
Par millions ils jouent, par millions ils font les fous,
Par millions ils passent partout.
Les profs sont fatigués
De nettoyer
Tout le bazar
Des canards.
Les profs disent :
Retournez dans votre marre
Saleté de canard !
Au loin surgit un renard
Un renard venant des bois
Un renard friand de canards
Des millions de canards dans la marre
Des millions de canards qu’il dévora.
Océanne Duchemin
et
Léo Gerny.

(3 commentaires)

    • Samuel on 7 mai 2009 at 17:38

    Océanne et Léo votre poésie est vraiment très bien. Les rimes sont agréables et l’histoire est drôle. J’ai passé un bon moment.
    Samuel

    • téa philippot on 27 mai 2009 at 20:23

    J’aime beaucoup cette poésie je trouve que les rythmes sont géniaux!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • manon on 8 juin 2009 at 20:04

    j aime beaucoup cette poésie .

Laisser un commentaire