L’oeuf ou… comment un poussin peut-il tenir 21 jours dans une coquille ?

 

Déroulement :

La dévolution ou comment faire pour que le problème de l’enseignant deviennent celui de l’élève ?

L’enseignant apporte un œuf, le montre aux élèves et demande : « Qu’est-ce que c’est et à quoi ça sert ? »

Les réponse : « c’est un œuf de poule, ça sert à être mangé, c’est là où grandit un poussin, il y a un poussin…. »

Problème de l’enseignant : « Vous dites qu’un poussin peut se développer et grandir à l’intérieur….mais comment fait-il pour survivre 21 jours sans mourir ? »

Pré requis : Que faut-il pour qu’un animal puisse vivre ?

Réponses : « De l’eau, de l’oxygène, de la nourriture, de la chaleur. »

Questions de l’enseignant : « Si c’est tout ce dont à besoin un animal, comment le poussin fait-il pour voir tout ça dans son œuf, lui-même en dehors du ventre de la poule ? »

Premières hypothèses individuelles  : Les élèves dessinent un œuf et la manière dont il reçoit de l’eau, de l’oxygène, de la nourriture, de la chaleur. »

Travail de groupe et mutualisation des représentations : Les élèves dessine un œuf et le légende. Il est censé nous expliquer comment il survit dans sa coquille. Les mots importants sont écrits au tableau.

Exemples de représentations :

Controverse ou problématisation : L’enseignant met les dessins dans un ordre mûrement réfléchi…du moins élaboré au plus élaboré est sans doute la meilleure démarche. Un élève par groupe vient expliquer le dessin.

Le rapporteur développe les idées du groupe et ses camarades doivent le questionner sur la faisabilité, la pertinence, la vraisemblance, la crédibilité des arguments. Il ne s’agit pas de dire ce que chacun pense mais de discuter (au premier sens du terme) ce qui est proposé.

La controverse

14 février 2011. Controverse sur la question : « Comment un poussin fait-il pour survivre dans une coquille pendant 21 jours ? ». Durée : 30 minutes. 

1.Enseignant (E) : La règle c’est que vous  allez chercher à critiquer le dessin des autres. Par exemple vous direz : « Mais comment c’est possible ? Je ne comprends pas ce que tu dis ? Je ne vois pas comment c’est possible. ». Ne dites pas , moi je ne suis pas d’accord, moi je pense autre chose. Vous levez toujours la main pour participer.  Je précise que ceux qui passeront, pourront être validés pour la compétence : « sais présenter un travail collectif au groupe ». Donc je peux valider cette compétence à ceux qui ont le courage de le faire. C’est parti. On écoute bien le premier groupe.

2.Louis : Alors… la chaleur elle vient de la coquille. Quand, la coquille absorbe la chaleur, il y a un peu de chaleur qui rentre, qui donne de la chaleur au poussin.

3.Emma : Comment la chaleur elle rentre ?  Je n’ai pas compris.

4.Louis : Quand la coquille elle est près d’un objet chaud ; ça absorbe la chaleur. Et il y a un petit peu  de chaleur qui rentre.

5.Emma : Mais alors, quand ils n’ont plus l’objet qui leur donne la chaleur, comment il fait le poussin pour continuer à en avoir ?

6.Louis : ils ont toujours un peu de chaleur qui reste.

7.E : Avez-vous compris ce qu’a dit Louis là ? Quand il parle d’un objet avez-vous bien compris de quoi il s’agit ?

8.Les élèves : oui.

9.Louis : Pour la nourriture, ce qu’il mange c’est le blanc. Et le jaune c’est l’eau parce que quand on appuie sur le jaune ça coule.

10.E : Tout le monde a compris.

11.Emma : Tu es en train de dire que le jaune c’est sa nourriture ?

12.Louis : non, je dis que le jaune c’est ce qu’il boit.

13.Emma : Mais alors le poussin c’est quoi alors ? Ce n’est pas le jaune ?

14.Louis : Bah, c’est, le petit point qu’il y a dessus.

15.Tom : le poussin, il ne peut pas appuyer sur l’œuf…enfin sur le jaune. Ce que je veux dire par là c’est que s’il ne peut pas appuyer dessus, il ne peut pas le boire.

16.E : Comment fait le poussin pour absorber le jaune ?

17.Arthur : Ben si c’est possible, parce qu’en fait, le poussin est déjà dans le jaune, donc il peut le boire.

18.E : Tout le monde a compris ?

19.Alice : s’il est à l’intérieur du jaune le poussin, ça veut dire que le jaune c’est à peu près lui ?

20.Arthur : si toi tu es dans une maison, tu n’es pas la maison.

21.Alice : sauf que lui c’est pas même chose, la maison est creuse et lui le jaune et tout autour de lui…Pour moi le jaune c’est le poussin.

22.E : Ne dis pas ce que tu penses toi..critique ce que tu vois…Ce que dit Louis te semble impossible ?

23.Alice : Oui. Parce que si il est à l’intérieur…il ne va pas pouvoir le manger.

24.Théo : Il y a un problème.  Le blanc, ça ne peut pas être sa nourriture parce que s’il est dans le jaune il ne peut pas manger le blanc…

25.Louis : Ben, il peut bouger le poussin. Enfin, il peut sortir du jaune et aller dans le blanc.

26.E : Est-ce que ça vous semble possible ?

27.Arthur : S’il perce le jaune pour sortir, le jaune pourra couler et il y aura un peu des deux comme ça.

28.Emma : Moi j’ai jamais vu du blanc et du jaune mélangés quand j’ouvre un œuf.

29.Théo : C’est peut-être parce qu’il n’y avait pas poussin.

30.E : Pour l’oxygène maintenant ..

31.Louis : La chaleur affaiblit la coquille et après quand elle est assez affaiblie, l’oxygène rentre.

32.Alice : Quand il fait froid, elle ne s’affaiblit pas. Il suffit de quelques minutes pour que sans oxygène il meurt…alors c’est pas possible.

33.Louis : C’est…la première fois qu’elle s’affaiblit. Et après la coquille reste affaiblie pour toujours même s’il fait froid.

34.Emma : Oui mais vous dites que le poussin est dans le jaune…alors comment fait l’oxygène pour aller dans le jaune ?

35.Louis : On a dit qu’il peut bouger. Donc il peut sortir prendre de l’oxygène.

36.Elise : Oui mais si il est à l’intérieur du jaune, ça sert à rien, parce qu’il ne pourra plus respirer.

37.Louis : Je suis d’accord avec ce que je dis. Il peut sortir et rester un bout de temps.

38.Eléonore : Quand il perce le jaune, l’air rentre par le trou.

39.Tom : C’est trop petit le poussin au début pour percer le jaune.

(Vous trouverez l’ensemble de la controverse dans l’onglet : « sciences et technologie » puis « la controverse du poussin »)

Séance suivante : Documentation recherche ou cours magistral.

Vue la curiosité suscitée par cette démarche, l’attente de savoir qui avait raison, la frustration de ne pas savoir tout de suite, cette séance de recherche (ou de cours magistral : à ce stade, il se justifie pleinement), ne peut être que motivante pour 90% des élèves ! (ce qu’on peut considérer alors comme un succès).

Compétences travaillées dans cette séance :

Je réussis avec de l’aide avec difficulté

Je réussis avec aide sans difficulté

Je réussis sans aide avec difficulté

Je réussis sans aide sans difficulté

Validation de l’enseignant

Rendre compte d’un travail de groupe (pour 6 élèves)

Participer à un débat en argumentant.

Connaitre différents modes de reproduction

Trouver des informations dans un texte.

Savoir légender un schéma.

Laisser un commentaire