Tag: poésie

Poésie : la leçon de choses de Raymond Queneau.

Pour introduire la leçon sur la reproduction ovipare ! La leçon de choses Venez, poussins, Asseyez-vous Je vais vous instruire sur l’œuf Dont tous vous venez, poussins. L’œuf est rond Mais pas tout à fait Il serait plutôt ovoïde Avec une carapace Et vous en venez tous, poussins Il est blanc Pour votre race Crème …

Lire la suite

Le Whisky

Un garçon buvant du whisky dit : « Ah! le whisky c’est exquis. Je me demande bien ce qu’il y a de plus commode que le whisky ? Le lundi je bois du whisky. Le mardi et le mercredi Je bois du whisky. Du jeudi au samedi Je bois du whisky. Et le dimanche Je pars …

Lire la suite

« Si… » de Jean-Luc Moreau

Si la sardine avait des ailes; Si Gaston s’appelait Gisèle Si l’on pleurait lorsqu’on rit, Si le pape habitait Paris, Si l’on mourrait avant de naître, Si la porte était la fenêtre, Si l’agneau dévorait le loup, Si les Normands parlaient zoulou, Si la Mer Noire était la Manche, Et la Mer Rouge la Mer …

Lire la suite

« Les Filles » de Sacha. Poésie pour la Saint Valentin

Pour préparer la saint Valentin, apprenez  la poésie de Sacha… Une véritable déclaration pour la gente féminine ! Un bijou. Profitez pour vous rendre sur le blog d’Ostiane qui vous donne quelques infos sur la saint Valentin : http://lewebpedagogique.com/sequence-pedagogique/2010/01/29/je-taime-moi-non-plus/ Une fille, ça rit, Ça sourit Ça va en ville C’est gentil dans la vie Ça …

Lire la suite

La Haine (inspiré de l’Amour Hubert Mordain)

Tu es le plus moche de tous les garçons , Qui me détruit la vie. Qui chaque matin prend 1heure pour se laver, Et qui ne parle que travail. Ton sourire m’écoeure,ton regard est si laid , Qu’il ne fait plus battre mon coeur, Ton charme entier me déplait. Je n’aime ni ton parfum  ni ta …

Lire la suite

« Dans Paris  » Paul Eluard

Dans Paris, il y a une rue, dans cette rue, il y a une maison, Dans cette maison, il y a un escalier, Dans cet escalier, il y  a une chambre, Dans cette chambre, il y a une table, Sur cette table, il y a un tapis, Sur ce tapis, il y a une cage, …

Lire la suite

« La Tour Eiffel » Maurice Carême

Mais oui, je suis une girafe, M’a raconté la tour Eiffel, Et si ma tête est dans le ciel, C’est pour mieux brouter les nuages, Car ils me rendent éternelle. Mais j’ai quatre pieds bien assis Dans une courbe de la Seine. On ne s’ennuie pas à Paris : Les femmes, comme des phalènes, Les …

Lire la suite

« Chez moi » inspiré De René de Obaldia

Chez moi, dit le Grand-Père j’ai un lapin Qui saute aussi haut Qu’un humain Sportif chez les pros ~ Chez moi dit la Grand-Mère j’ai une fille de 39 ans Qui vient de l’océan Près de l’Islande Et du Groenland ~ Chez moi, dit le Grand-Père j’ai une mère Qui est née dans la mer Toute …

Lire la suite

Le voilà : poésie de Gérard Bialestowski

Le voilà Il a le nez tout rouge comme un alcomique Des mains très grandes pour mettre des baffes très grandes Des cheveux verts pour avoir des cheveux verts Un œil rond Et pas moi aussi Il fait l’andouille Le crétin L’imbécile Il marche sur ses pieds Renverse des seaux Il a même une fleur …

Lire la suite

Les canards aiment trop les enfants.(inspiré du Gardien aime trop les oiseaux de J.Prévert)

Des canards par millions courent vers l’école, Par millions ils s’arrêtent, par millions ils rigolent, Par millions ils jouent, par millions ils font les fous, Par millions ils passent partout. Les profs sont fatigués De nettoyer Tout le bazar Des canards. Les profs disent : Retournez dans votre marre Saleté de canard ! Au loin …

Lire la suite

« Chez moi » René de Obaldia

Chez moi,dit la petite fille On élève un éléphant. Le dimanche son oeil brille Quand papa le peint en blanc. Chez moi,dit le petit garçon On élève une tortue. Elle chante des chansons En latin et en laitue. Chez moi, dit la petite fille Notre vaisselle est en or, Quand on mange des lentilles On …

Lire la suite

Les erreurs de Tardieu

Les erreurs (la première voix est ténorisante, maniérée, prétentieuse ; l’autre est rauque, cynique et dure.) Je suis ravi de vous voir bel enfant vêtu de noir. – Je ne suis pas un enfant je suis un gros éléphant. Quelle est cette femme exquise qui savoure les cerises ? – C’est un marchand de charbon …

Lire la suite

Le Rossignol et la Grenouille de Jean Baptisite Rousseau

Un rossignol contait sa peine Aux tendres habitants du bois La grenouille envieuse et vaine Voulu contrefaire sa voix. « Mes soeurs, écoutez moi, dit-elle, C’est moi qui suis le rossignol, Vous allez voir comme j’excelle Dans le bécarre et le bémol. » Aussitôt la bête aquatique Du fond de son petit thorax Leur chanta pour toute …

Lire la suite

L’Heure du crime

Minuit. Voici l’heure du crime. Sortant d’une chambre voisine, Un homme surgit dans le noir. Il ôte ses souliers, S’approche de l’armoire Sur la pointe des pieds Et saisit un couteau Dont l’acier luit, bien aiguisé. Puis masquant ses yeux de fouine Avec un pan de son manteau, Il pénètre dans la cuisine Et, d’un …

Lire la suite

Elle et lui de Michel Beau

Je me souviens de leur rencontre comme si elle datait d’hier. Il était riche comme Crésus elle était pauvre comme Job. Il avait poussé comme une asperge, elle était haute comme trois pommes. Il était maigre comme un clou elle était dodue comme une caille. Il était beau comme un astre elle était laide comme …

Lire la suite

Chanson du vitrier de Jacques Prévert

Comme c’est beau ce qu’on peut voir comme ça à travers le sable à travers le verre à travers les carreaux tenez par exemple comme c’est beau ce bûcheron là-bas au loin qui abat un arbre pour faire des planches pour le menuisier qui doit faire un grand lit pour la petite marchande de fleurs …

Lire la suite

Jonglerime de Michel Beau

Dans la nuit des âges Dieu sur son nuage ayant réfléchi un matin se dit : -« Les écailles, au fond, c’est pour le goujon. Le duvet -trouvaille- sera pour la caille. Quatre pattes vont très bien au mouton. j’ai encor des ailes pour les hirondelles, et toutes ces dents pour le caïman, mais plus rien …

Lire la suite

Chanson de Victor Hugo

Les hirondelles sont parties. Le brin d’herbe a froid sur les toits ; Il pleut sur les touffes d’orties. Bon bûcheron, coupe du bois. Les hirondelles sont parties. L’air est dur, le logis est bon. Il pleut sur les touffes d’orties. Bon charbonnier, fais du charbon. Les hirondelles sont parties. L’été fuit à pas inégaux …

Lire la suite

Elle et lui de Michel Beau

Je me souviens de leur rencontre comme si elle datait d’hier. Il était riche comme Crésus elle était pauvre comme Job. Il avait poussé comme une asperge, elle était haute comme trois pommes. Il était maigre comme un clou elle était dodue comme une caille. Il était beau comme un astre elle était laide comme …

Lire la suite

« L’eau » de Vénus Ghoury-Ghata par Simon

L’eau Vénus Ghoury-Ghata Suite à un tremblement de terre Une bibliothèque tombe à la mer Sème ses livres en profondeur Pour la grande joie des papivores Les philosophes tombent au fond Plus bas encor les scientifiques Seule la poésie si légère Flotte entre vagues et écumes Les mains derrière le dos Langouste récite l’alphabet Devant …

Lire la suite