La Réunion…

et l\’Océan Indien

 

Nous allons parler des TAAF car c’est un domaine qui bouge en ce moment… le siège se situe à
la Réunion, à St Pierre exactement…il se charge de la gestion et la protection de ces terres reculées, protégées et interdites au tourisme.

Habitant de la Terre Adélie

 

Que sont les TAAF exactement ?

 

? Il y a 4 districts :

         L’île St Paul et l’île Amsterdam         L’archipel de Kerguelen         L’archipel de Crozet        

La Terre Adélie.
 

Début 2007, un cinquième district les a rejoints : les îles Eparses. Cette appellation regroupe en fait 5 îles : dans le canal du Mozambique on trouve Bassas da India, Europa, Juan de Nova, et
la Grande Glorieuse 
; au nord de
la Réunion, on trouve Tromelin. Elles étaient auparavant sous la responsabilité de l’administrateur des TAAF, mais depuis la loi du 21 février 2007 elles en font vraiment partie. Elles rajoutent 800 000 km² de ZEE (Zone Economique Exclusive) à
la France, qui étend son territoire sur 2,5 millions de km² en tout, et obtient ainsi le titre de 2ème puissance maritime mondiale !

 

Zones de pêche

 

Ces zones de pêche sont très contrôlées, car elles sont des réserves naturelles. Seulement 30 thoniers senneurs (grands bateaux destinés à la pêche) sont autorisés par les TAAF à pêcher dans ces eaux, de mars à juin (saison de la pêche), avec à leur bord plusieurs contrôleurs. Leur rôle est évidemment de contrôler la quantité de poissons pêchés (le tonnage), sans avoir le droit de réprimer si la pêche est trop importante…ce sont seulement des observateurs. Ils signalent aussi tout autre bateau dans le secteur, non autorisé à s’y trouver.

Heureusement leur rôle ne s’arrête pas là : ils ont une mission écologique car ils évitent la surpêche grâce à leurs rapports et détectent toute forme de pollution maritime. On les compare à des anges gardiens des mers…

 

Les îles Eparses

 

En ce qui concerne les îles Eparses, nouvelles arrivées, les TAAF ont formé une nouvelle équipe d’observateurs, dont des mahorais, qui connaissent mieux la zone que quiconque. Cela permet également de donner du travail à une île qui connaît beaucoup de chômage.

 

Depuis 1950, des stations météorologiques se trouvent dans les îles Eparses, à la demande de la station météorologique mondiale. Ces stations permettent de surveiller la formation de cyclones et tempêtes sur le secteur.

De plus, depuis 34 ans, des Forces Armées (FAZSOI) sont présentes sur

la Grande Glorieuse, Juan de Nova et Europa, ainsi qu’un gendarme sur chacune d’elle qui assure l’ordre à lui seul. Il faut dire que la population y est plutôt réduite !

Sur Tromelin, celui qui dirige est le chef de la station météo de l’île…

Tout ce petit monde est ravitaillé par des avions de l’Armée de l’air et des navires de

la Marine Nationale.

One Comment

  1. Grand merci pour tout, vous, votre travail :
    j’ai acheté plus de 30 cp des TAAF

Your must be logged in to comment.