3a/ Jouons….

harmonica

Technique du jeu en « o »: jouer seulement l’alvéole 4 en soufflé.

Exemple audio de ce qu’il faut entendre et de ce qu’il ne faut pas entendre: do harmo

Les lèvres, la langue, la mâchoire, la gorge et le nez:

  • Il faut porter l’harmonica sur la partie humide des lèvres (ce qui assure une étanchéité et facilite le déplacement de l’instrument sans fatigue ni irritation), en prononçant la lettre « o ».
  • La langue, elle permet d’articuler l’attaque des notes en prononçant voyelle, consonne ou syllabe selon l’effet désiré. Essayez avec « o », « f », « to », « ko », « ga », etc…. aussi bien en soufflant qu’en aspirant.
  • Pour le son, plus la mâchoire inférieure est basse, plus le son est rond, alors qu’il devient plus perçant quand on resserre les dents. Ecoutez l’effet obtenu en ouvrant la mâchoire d’un coup sec lorsque vous aspirez ou en la fermant lorsque vous soufflez.
  • La gorge peut donner une attaque plus gutturale (« go ») ou pour donner un effet de vibrato (« ha ha ha »).
  • Le nez permet d’inspirer l’air nécessaire ou d’expirer l’air exédentaire, même si l’air doit passer au maximum par l’instrument.

Si vous n’y arrivez pas du premier coup, ni même du deuxième, c’est normal: persévérez !

Vous pouvez faire cet exercice dans n’importe quelle alvéole, soufflée ou aspirée, du moment qu’il n’y ait qu’une seule note à la fois.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.