Violette Morris, à abattre par tous les moyens

Violette Morris, à abattre par tous les moyens

Violette Morris, à abattre par tous les moyens

Auteurs : Kris, Bertrand Galic et Javi Rey

Éditeur : Futuropolis

Date de parution : 11/10/2018

ISBN : 9782754821650

Résumé : Violette Morris, c’est un personnage ! Une véritable force de la nature cuirassée d’un tempérament transgressif. Grâce au sport, Violette relève tous les défis : elle monte sur un ring, participe au championnat de France de nage libre, pratique le water polo, court le 80 mètres…rien ne l’arrête. La Grande Guerre sert même d’accélérateur à son émancipation et Violette associe son nom au mouvement de libération des femmes par le sport. Dès 1919, plongée dans les « années folles », elle adopte l’habit masculin, milite pour une libéralisation des moeurs et affiche son homosexualité. Mais pendant la seconde guerre mondiale Violette Morris devient ausi « la Hyène de la gestapo » collaborant avec les nazis à l’élimination de nombreux résistants. C’est l’ennemi à abattre que les maquisards exécutent en 1944 dans un
guet-apens. Un destin trouble et énigmatique pour une femme revendiquant une liberté totale et scandaleuse.


http://www.futuropolis.fr/fiche_titre.php?id_article=F00024

 

8 thoughts on “Violette Morris, à abattre par tous les moyens

  1. UNE FEMME QUI A DU MORDANT

    Les auteurs de cette BD sont Bertrand Galic et Kris, les personnages principaux sont Violette Morris, Lucie, et l’inspecteur Delaunay. La BD est parue en septembre 2018.

    L’histoire racontée se passe dans le passé, après la seconde guerre mondiale. Le thème traité est l’histoire de Violette Morris, une française ayant collaborée avec des allemands. Elle aura joué un rôle important durant son temps.

    Sur la première de couverture, on voit une femme au premier plan, puis plusieurs personnages en arrière-plan qui semblerait être Violette Morris à différents moments de sa vie. Le titre est écrit en gros au milieu « Violette Morris » et en dessous est « à abattre par tous les moyens » ce qui laisse penser qu’elle n’est pas très appréciée.
    Sur la quatrième de couverture, on voit des hommes armés devant une voiture contenant du sang. Plus bas, il y a un bref résumé et les dates de naissance et de mort de Violette Morris.

    J’ai aimé les illustrations retraçant la vie de Violette Morris sur la première de couverture. Je pense que les première et quatrième de couverture peuvent inciter à lire la BD.
    La phrase qui m’a le plus marqué se trouve à la onzième page, «il s’agit de Violette Morris ». Je trouve cette phrase très forte car malgré toutes les années passées, Lucie a su reconnaître Violette grâce à une simple description.

    L’histoire est plutôt bien racontée, les flashbacks explicatifs sont clairs et faciles à se repérer dans le temps. La narration faite par Lucie est fluide et bien racontée.

    J’ai aimé la BD, je l’ai trouvée très intéressante et agréable à lire pour plusieurs raisons :

    Tout d’abord, le thème de la BD est assez intéressant, on peut y trouver suspens, rebondissements, et tragédies.
    Ensuite, la narration très fluide et compréhensible permet de ne pas se perdre dans le récit.
    Enfin le personnage principal. Violette Morris peut être considérée comme étant un symbole de femmes fortes et indépendantes. Son caractère aussi est appréciable.

    Pour conclure, cette BD est très correcte. La lecture n’est point ennuyeuse et est agréable à lire. Le contexte est clair et les personnages ont tous leurs personnalités propres à eux ce qui les rend appréciables. Selon moi, il aurait été préférable que Violette Morris se sorte vivante de ce piège, cela aurait été très émouvant notamment les retrouvailles avec Lucie. Néanmoins, les flash-backs sont très bien illustrés.

    On peut dire que l’histoire est à l’image de Violette Morris, elle ne manque pas d’air.

  2. Le parcours étonnant de Violette Morris

    « Violette Morris est une Bande Dessinée parue en septembre 2018. Les scénaristes sont Bertrand Galic et Kris, le dessinateur est Javi Rey. Les personnages principaux sont Lucie (enquêteuse) et Violette Morris. L’action se déroule dans le présent et dans le passé ». L’action centrale de cette BD est la mort de Violette Morris.

    Sur la première de couverture, on peut voir une dame qui prend presque toute la place. Elle n’a pas l’air d’être heureuse, elle porte un chapeau rouge par-dessus ses cheveux bruns coupés au carré. Elle porte une jupe rouge bordeaux ou marron, elle porte également une chemise blanche avec un nœud papillon rouge et par-dessus une veste bleu foncé. En plein milieu de son corps est écrit le titre de la Bande Dessinée «Violette Morris» donc nous pouvons supposer que cette femme représentée se nomme Violette Morris. Derrière elle, on voit des images de cette personne dans différents métiers ou sports.

    Pour moi cette Bande Dessinée incite à la lire car je pense que ça parle de la vie de Violette Morris et j’aimerais savoir de quoi est constituée sa vie.

    J’ai aimé le thème de la BD car j’aime bien le personnage de Violette Morris, elle n’abandonne jamais c’est une guerrière, son parcours est étonnant.
    Le sport c’est devenu toute ma vie… (page 27), ce passage m’a intéressé car Violette Morris dit que le sport c’est toute sa vie et c’est une combattante. Elle a même fait de la natation contre des garçons mais aussi de la boxe.

    J’ai aimé cette histoire car le sujet de la Bande Dessinée m’a énormément plu, ça parle d’une femme guerrière qui est morte et que des enquêtes sont en route pour savoir comment Violette Morris a pu perdre la vie.

    Je vous conseille fortement de lire cette Bande Dessinée.

  3. Violette Morris, le calvaire d’une femme forte

    L’auteur de cette histoire est Galic et Kris, illustrée par Javi Rey et est publiée en 2018 par la maison d’édition « Futuropolis ».

    La bande dessinée que je vais utiliser pour faire ma critique est « Violette Morris ».
    Cette BD raconte l’histoire d’une jeune femme dotée de capacités physiques très développées, elle fut victime d’une agression en voiture. Aidée du commissaire de la ville, Violette Morris recherche le coupable de son agression. Cette histoire se déroule le 26 avril 1944 à la fin de la Seconde guerre mondiale.

    Dans cette BD, il y a un passage qui m’a marqué plus que d’autres. À la page 17 il y a une scène d’une embrouille entre Violette et l’arbitre du match de basket dans lequel elle joue. Le match de basket s’est interrompu car Violette a agressée l’arbitre après que celui-ci se permette de l’insulter car il se croit supérieur à elle. Ce passage m’a marqué car il dénonce l’inégalité qu’il y avait entre cette jeune fille et le corps arbitral. Certes Violette n’aurait pas dû avoir un acte violent envers l’arbitre mais c’est injuste que celui-ci sorte sans sanction alors que la jeune fille si.
    Cette BD m’a plu, car elle prouve que les femmes sont égales aux hommes, cette bande dessinée fait réfléchir sur l’égalité homme-femme et montre que le sexisme est inacceptable.
    Le personnage de Violette Morris me plaît car elle est forte physiquement et mentalement, elle ne se laisse en aucun cas abattre.
    Violette Morris est une femme forte et déterminée, c’est pour ça que j’ai accroché particulièrement avec le personnage qu’est cette jeune et forte femme.
    Pour finir, je conseille de lire cette BD car elle fait réfléchir sur l’égalité des sexes et montre qu’une femme peut être plus forte qu’un homme !

  4. La BD « Violette Morris » a été créée par Claude Gendrot et commercialisée en octobre 2019.
    C’est une BD de genre Policier.
    Violette Morris est une jeune femme au gabarit imposant. Elle est très sportive et fait des compétitions dans plein de sports. Elle est assassinée en 1944. Son amie d’enfance cherche à comprendre comment et pourquoi elle a été tuée.
    Je trouve que la BD est bien, l’histoire est intéressante car il y a beaucoup de suspense et que c’est tiré d’une histoire réelle et bien détaillée.
    Le seul point négatif c’est les dessins que j ai trouvés trop simplistes et pas à mon goût. Car ils sont trop répétitifs comme dans toutes les autres BD et c’est le même style.
    Je vous conseille ce livre si vous aimez lire.

  5. Une BD historique

    Cette BD s’intitule « Violette Morris », elle est inspirée de l’histoire d’une femme réelle. La BD est sortie en 2008, les auteurs sont Javi Rey, Bertrand Galic et Kris Marie-Jo Bonnet. L’histoire se passe en France des années 30 à la fin de la seconde guerre mondiale.

    Cette BD m’a beaucoup plu. L’histoire est travaillée, les graphismes, les teints de couleur sont bien choisis et le style d’écriture aussi.
    J’ai découvert une personne attachante grâce à cette BD, elle m’a aussi permis de m’intéresser à l’histoire de la seconde guerre mondiale alors que de base je ne m’intéresse pas énormément à ça.
    Violette Morris est un personnage charismatique parce que malgré les mentalités d’avant qui empêchent les femmes de vivre, elle, elle a envie de vivre sa vie comme bon lui semble. Elle fait du sport de combat, de la natation, elle était ambulancière pour l’armée. elle a une coupe courte qui fait un peu masculin. Elle se marie avec un homme qu’elle ne connait même pas, elle s’est faite connaître grâce à tout ça c’est ce qui rend son personnage si particulier.

  6. J’ai bien aimé la BD car ça se passe en Normandie, là où s’est passée la Seconde Guerre Mondiale. C’est une détective qui essaie de résoudre un meurtre. Et à la fin de la BD on parle de Violette Morris qui gagne les premiers JO pour les femmes.

  7. J’ai bien aimé ce livre sa raconte l’histoire d’une dame détective qui cherche a résoudre une enquête d’un meurtre, cette histoire ce passe avant la fin de la seconde guerre mondiale, on parle de la première femme qui a eu le droit de conduire, cette femme est un peu habiller en homme, pratique le métier souvent d’un homme mais reste une détective qui veut résoudre l’enquête, cette femme se bat pour avoir l’égalité homme-femme, elle prend des cours de boxe (…), les images sur cette BD son bien faite elle a des belles couleurs.

  8. Critique littéraire d’une Bande Dessinée :

    J’ai choisi le livre biographique de Violette MORRIS en BD, parce que il parle de la première femme qui a eu le droit de conduire,passionnée de sport et accusée de collaboration avec les allemands.
    La BD de Violette MORRIS est écrite par Bertrand GALIC et Kris.
    L’auteur a écrit d’autres livres : Le Cheval d’orgueil,Un Maillot pour L’Algérie 7 athlètes.

    Cette histoire se passe dans les années 30-44 avant la fin de la Seconde Guerre mondiale.
    Son amie est devenus détective privée enquête sur la mort de Violette MORRIS.
    Sur la couverture du livre on voit la femme qui est furieuse dans ses habits d’homme et dans son regard on voit sa détermination sur l’égalité entre les hommes et les femmes de son époque. Derrière son portrait on la voit faire de la boxe, faire du vélo en ville pendant la guerre, en femme d’affaire, en femme mariés et en femme élégante, choses qui veut exprimer ses capacité de tout faire, pour montrer que la femme est capable de tout.

    C’est une BD historique.
    J’ai aimé ce livre car il me procure le sentiment de courage que cette femmes a eu en se battant la mentalité de ces années et sa volonté pour y arriver dans les plus hautes sommet du sport.
    J’ai détesté la trahison et l’incompréhension de sa mort par les maquisards.

    Le graphisme est très bien développé et des couleurs très bien coloré.
    Le désigne est très bien développé.
    Au dos du livre il y a le groupe des maquisards qui avait tué Violette MORRIS.
    A coté du titre du titre il y a le résume sur sa vie et son courage de l’égalité homme et femmes de sa société durant la seconde guerre mondiales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.