Django main de feu

Django main de feu

Django main de feu

Auteurs : Efa, Rubio

Éditeur : Dupuis

Date de parution : 04/01/2020

ISBN : 9791034731244

Résumé : Django Main de feu retrace la jeunesse du musicien prodige Django Reinhardt et ses premiers combats pour faire vibrer son banjo puis sa guitare loin de la roulotte maternelle. Avant d’être l’inventeur génial du jazz manouche, Django a été cet adolescent fier parfois arrogant et déloyal qui confie à la musique toute son énergie et toute son obstination. Il échappera ainsi à la logique d’un destin brisé par un incendie. Biographie romancée, cette BD nous permet de suivre la naissance d’une légende à travers le destin de cet enfant tzigane opiniâtre pourtant peu promis à la gloire.

https://www.dupuis.com/django-main-de-feu/bd/django-main-de-feu-django-main-de-feu/82356

 

20 thoughts on “Django main de feu

  1. J’ai bien aimé ce livre, on peut en apprendre plus sur quelqu’un qui a vraiment existé et qui était réellement un prodige de la guitare. Je recommande ce livre aux personnes qui veulent savoir plus sur l’enfance et l’adolescence de Django Reinhardt.

  2. J’ai trouvé que c’était une belle histoire , j’ai aussi aimé les images et les personnages. Ce n’était pas trop violent.
    J’aurais préféré que les illustrations aient plus de couleurs vives.

  3. Cette BD est touchante, elle est plaisante à lire.
    On est plongé dans l’histoire, on suit toute la jeunesse de django de sa naissance puis son passage délinquant. Ensuite, quand il montre son talent de musicien il joue bien son rôle , il est arrogant , avec un ton hautain en disant qu’il est le meilleur mais il prouve à chaque fois qu’il monte sur scène qu’il est le meilleur.
    j’ai beaucoup aimé cette BD.

  4. J’ai trouvé cette BD intéressante car c’est une histoire vraie. On découvre ce que l’auteur Django a vécu pendant son enfance. Malgré tous les accidents qui lui sont arrivés, il a réussi à toujours se relever avec courage. Il montre aussi l’amour qu’il a pour le jazz.

  5. Dans ce livre, l’histoire de « Django main de feu » sort du commun. Cette BD qui est une biographie du musicien Django Reinhardt est originale donc captivante. Je suis impressionné qu’il ait appris tout seul la guitare. Son succès a été immédiat. Dans ce livre, tout m’a plu : les graphismes, l’histoire et l’écriture. Cette BD donne l’envie de se mettre à la guitare mais cet ouvrage est plus destiné à ceux qui aiment la musique et l’histoire.

  6. J’ai trouvé l’histoire passionnante , car il devient l’un des plus grands guitaristes dans la musique jazz en peu de temps. C’est une histoire vrai de l’enfant Django Reinhardt qui, même après une expérience traumatisante lui handicapant la main gauche, passe de l’enfant manouche à une légende. J’ai aimé cette histoire car elle est originale et captivante. Malgré une situation familiale défavorable et un handicape, son talent lui permet très vite de devenir une célébrité.
    Le graphisme est étonnant car il a toujours le même ton de couleur (marron, orange). Parfois le fond de la miniature et le personnage ont a même couleur. Les vignettes sont chargées et détaillées.
    Une histoire touchante que je n’oublierais pas.

  7. Django REINHARDT un enfant tzigane né dans la zone à Paris, inspiré par son père qui était lui-même musiciens. Il veut faire de la musique son travail afin de profiter de sa passion toute sa vie. Pendant son adolescence il est devenu un véritable prodige du violon et à enchainer les concerts. Malheureusement il a subi un accident très grave. Des parties de son corps ont été brulées dont ses mains. Arrivera-t-il à redevenir un prodige du violon malgré ses blessure? C’est-ce que nous allons voir dans cette bande dessinée qui retrace sa vie.
    J’ai beaucoup aimé cette bande dessinée notamment grâce aux sentiments qu’elle nous transmets (amour, peine, compréhension). Nous arrivons vite à rentrer dans l’histoire donc on ne voit pas le temps passé. Je recommande fortement cette bande dessinée.

  8. J’ai beaucoup aimé le livre « Django Main de Feu » écrit par Salva Rubio et Ricard EFA. C’est l’histoire d’une femme qui accouche d’un bébé à qui elle attribua le nom de Django. C’était un enfant qui adorait la musique mais issu d’une famille et d’un village pauvre, il n’avait pas les moyens de s’acheter d’instrument alors il se donna les moyens avec son frère de trouver un Banjo. C’est en allant espionner des grands musiciens avec son petit frère qu’ils apprennent à en jouer. Il s’entrainait tellement qu’il s’est découvert un vérritable talent. Il était tellement doué qu’il fut élue comme le meilleur musicien du pays. Tout son village l’ acclamait (un peu trop) car il fut par prendre la grosse tête jusqu’à ce qu’un malheur lui arriva et l’empêcha de faire de la musique. J’ai beaucoup aimé la morale de l’histoire qui est de ne pas prendre la grosse tête car la roue tourne.

  9. J’ai trouvé que ma bande dessinée préférée est « DJANGO MAIN DE FEU » parce qu’elle raconte la carrière de l’enfant Django Reinhardt .
    Django est passé de prodige de violon , habitant la zone , dans la périphérie de Paris , au maître de guitare jazz manouche . Il en est arrivé à jouer avec Duky Ellington avant qu’il traverse une douleureuse expérience qui a marqué sa vie .

  10. L’histoire parle d’un jeune prodige qui est doué au violon et à la guitare. Cette histoire est prenante parce qu’elle parle de la vie d’un jeune qui s’appelle Django. Elle parle donc de toutes les épreuves qu’il a vécus dans lesquelles il s’est battu. Au début de l’histoire, on comprend qu’il adore la musique, mais la pauvreté de sa mère ne lui permet pas d’avoir un instrument de musique. Elle à réussi a lui donne un banjo avec lequel il va jouer dans un bar avec un groupe où son intégration n’était pas très acceptée. La totalité du groupe avait du mal à l’accepter parce que c’était un jeune, qui pour eux, sans expérience. Ils ne sont pas au bout de leurs découverte sur Django.
    Je conseillerais cette BD à un lecteur de type adolescent parce que l’histoire est moyennement facile à comprendre surtout au début. Ce qu’il faut pour comprendre l’histoire, c’est de s’y intéresser et moi elle ma intéresser.

  11. Django main de feu, c’est l’histoire de la jeunesse de Django Reinhardt.
    Un musicien au talent prodigieux mais ce prodige est addict au jeux et à un égo gigantesque.
    C’est une histoire triste mais pleine de rebondissements.
    Mais Django c’est aussi un banjo et une guitare.
    Ces instruments qui sont l’identité même de Django, on les retrouve via une histoire scindée en deux parties la partie dans laquelle il est très sûr de lui et la partie dans laquelle il apprend à devenir un peu plus humble.
    En résumé Django main de feu c’est l’histoire d’un virtuose des instruments à cordes.

  12. Je pense que cette BD est super, mais l’histoire pourrait plus plaire aux personnes qui aiment la musique, ou qui en pratiquent. Pour ma part qui ne pratique pas de musique, j’ai trouvé l’histoire captivante et distrayante.

  13. J’ai aime cette BD car elle est pleine de rebondissements, des hauts et des bas en plus l’histoire est tirée de faits réels. Les dessins sont bien et le cadrage est pas mal mais les actions de mouvement du dessin sont un peu mal représentées.

  14. D’un côté, je n’ai pas aimé parce qu’il y a eu un incendie et du coup DJ Jango a un bandage .

    D’un autre côté, j’ai bien aimé parce qu’il est tombé amoureux de Florine.

  15. La bd est intéressante car ça parle d’une histoire vraie. Ce qui m’a surtout plu c’est le fait que ce soit l’histoire d’une famille de voyageurs. En effet, leur façon de vivre m’attire beaucoup. J’aime cette liberté, ils n’ont ni barrière ni contrainte.
    Je recommande cette bd pour ceux qui veulent découvrir un artiste et le monde du voyage.

  16. Je viens de terminer la BD, j’ai apprécié de la lire car ça raconte le passé de Django, un jeune tzigane qui joue du banjo. Moi, je le considère comme un génie parce-qu’il a du talent. Cette œuvre m’a permis de découvrir un artiste et aussi de connaitre les origine des tziganes. Par exemple « il peuvent se séparer quand ils veulent » et « c’est la loi des tziganes »p35.
    En conclusion j’ai apprécié sa lecture et je la recommande fortement.

  17. -J’aime la façon dont la bande dessinée montre le talent de Django. Par exemple avec toutes les « stars » qui viennent lui demander de jouer avec leur orchestre.
    -L’Esprit familial qui est mis en avant représente bien la mentalité et les valeurs du peuple Tzigane, où la famille est très soudée.

  18. J’ai trouvé que sa vie n’était pas facile . Il a tout changé grâce à son talent de musicien extraordinaire . Ce talent incroyable et cette conviction de réussir , sa détermination sans faille sont admirables et lui ont ouvert la notoriété .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.