4 réflexions sur « le plongeon »

  1. le plongeon

    Ecrit par Séverine Vidal et Victor L.Pinel, Le Plongeon c’est l’histoire d’Yvonne Lhermitte étant une femme de 80 ans qui quitte sa maison après y avoir vécu la moitié de sa vie car elle part en EHPAD. Cette vieille dame a toute sa tête et veut rester libre comme dans sa vie passée où elle était avec Henri (son défunt mari avec qui elle a passé 65 ans de sa vie), et ses quatre enfants et quatre petits enfants. Yvonne veut garder sa liberté et le fait bien comprendre car elle va souvent fuguer avec ses nouveaux amis et c’est ça qui la rend heureuse, tout comme voir ses petits enfants qu’elle adore, c‘est une femme qui n’aime pas la solitude car quant elle est seule elle repense souvent à sa vie d’avant ce qui l’a rend nostalgique.

    Pourquoi ai-je aimé ce livre?

    Le personnage d’Yvonne est sociable, se comporte comme une adolescente en fuguant, se faisant de nouveaux amis ainsi qu’un conjoint. C’est pour elle une façon de retrouver ses années de jeunesse qui lui manque tant. Ce qui fait d’elle un personnage drôle qui donne le sourire au lecteur.
    Yvonne est aussi un personnage très touchant quand elle veut voir ses petits enfants ou avoir de l’attention de P.F (son nouveau conjoint) ou quand elle parle de sa vie d’avant et du fait qu’elle se rapproche douloureusement de la mort.
    Cette grand-mère est tout aussi touchante que loyale, altruiste ou aimante quand elle aide Fifi (une personne âgée qui a perdu la tête)

    Le scénario du livre qui montre au début que la vieille dame vend sa maison et pique son chien par dépit, se faisant aussi vieux qu’elle. Ressenti d’un moment de tristesse.
    Son histoire avec P.F, cet homme l’a rendait heureuse et mettait de l’adrénaline dans sa vie parce qu’ils ne voulaient pas forcément se montrer devant leurs amis.
    Dès que Yvonne voulait faire une bêtise, ses amis étaient toujours partant pour être avec elle comme pour faire une fête dans sa chambre ou aller au lac (accompagné aussi cette de son fils). Tout le monde est solidaire ce qui peut égayer le lecteur.

    Les dessins ne sont pas si poussés mais ils vont très bien avec le livre et le caractère d’Yvonne qui ne se prend pas forcément la tête et le résultat est très plaisant. Ce qui peut montrer qu’être têtue n’est pas forcément négatif.
    Les couleurs qui sont roses sont (dans la plupart du temps) quand Yvonne, évoque d’une façon ou d’une autre le passé, des couleurs plutôt froides quand Yvonne n’est pas forcément bien ou qu’elle est (positivement) gênée. Ce qui est bien pour ne pas perde le lecteur avec plusieurs couleurs incohérentes.
    Les cases prenant toute une planche quand elle parle d’un moment mélancolique parait plutôt positif, les autres cases sont proportionnées d’une aussi bonne manière de façon à ce que le lecteur ne soit pas perdu dans sa lecture.

    En conclusion, j’ai aimé cette bande dessinée sur une personne âgée à la fois drôle et touchante avec ce beau scénario sur la réalité des choses en EHPAD avec Fifi et d’autres encore.
    « tu sais, c’est comme si tu m’avais rattrapée dans ma chute. » « je ne fais que ça depuis que je suis arrivée ici. » « je tombe » dit-elle à P.F.

  2. Mon avis personnel sur cette BD est que normalement je n’aime pas lire mais cette fois ci j’ai réellement savouré de lire cette BD. J’apprécie également le fait d’être concrètement dans la vie réelle du personnage (Yvonne) au niveau des difficultés, réussite, échec. J’ai trouvé intéressant les dessins très réalistes, de couleurs sombres à certains moments. Je vous conseille de la lire car si vous êtes comme moi (n’aime pas lire) vous serez étonné de voir que cette BD vaut le détour. Puis, vous saurez également la signification du titre à la fin de l’histoire

  3. Vous trouverez des dessins assez soigner et détaillé. Les rides et les cernes sont bien accentué sur les personnages. Les couleurs bleu sombre ou orange chaud correspond aux sentiments des personnages.

    L’histoire de Yvonne est assez triste. Mais, au fur et à mesure des passages, elle retrouve le sourire et le bonheur. Elle est sensibilisée à la vie des gens et essaie de les redécouvrir aux autres.

  4. « Le plongeon » est une bande dessinée de Séverine Vidal, elle a été éditée par Grand Angle en 2021. J’avoue avoir été intriguée et laissée porter par cette étrange couverture.

    L’histoire débute quand Yvonne, 80 ans est contrainte de vendre sa maison pour aller dans un EHPAD. Malheureusement, Yvonne y va à contrecoeur car pour elle, sa maison est toute sa vie. A son arrivée, elle a du mal à s’adapter. Puis, un jour, Yvonne va rencontrer un groupe de personnes qui va lui redonner goût à la vie. Va- t-elle saisir ou laisser passer cette chance ?

    J’ai vraiment apprécié ce livre, car je trouve que cette bande dessinée raconte ici une histoire très touchante, en évoquant des sujets de tous les jours. Cette histoire m’a tenue en haleine jusqu’au bout, grâce à ses personnages attachants. Les illustrations sont très bien réalisées, elles sont réalistes et illustrent parfaitement l’histoire. J ‘ai eu un véritable coup de coeur. Je vous le recommande vivement si vous êtes amateurs de BD sentimentales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.