17 piges – Récit d’une année en prison

Scénariste : Isabelle Dautresme
Dessinateur : Bast

Ben est en cours de maths quand il voit arriver la Proviseure du lycée. Celle-ci le convoque dans son bureau où deux policiers l’attendent. Sans connaître le motif de son inculpation, Ben est conduit à Fleury-Mérogis dans le quartier pour mineurs. À partir de ce moment, une seule chose compte : résister à de la vie carcérale quand on a 17 piges.

par David TAUGIS

19 réflexions au sujet de « 17 piges – Récit d’une année en prison »

  1. C’est l’histoire de Ben qui est accusé d’avoir participé à un viol collectif. Il est arrêté à son lycée directement. Il est incarcéré dans la prison de Fleury-Mérogis dans la partie des mineurs. On le voit se dégrader de plus en plus à force d’attendre son procès. Il a peur de finir dans la partie pour majeurs car il a bientôt 18 ans d’où le nom du livre « 17 piges ».
    Cette BD, même si c’est fait pour un jeune public, pourrait intéresser un plus grand public par sa révélation sur les prisons de France. Avec cette BD, on voit que la prison est un système contradictoire car on met les jeunes délinquants avec d’autres criminels en prison alors que de base ils sont là pour murir et réfléchir ou regretter leurs actes passés. Donc, cela les rend plus nerveux qu’autre chose et ça, la PJ s’en est rendu compte.
    On voit l’évolution de Ben et sa peur d’aller dans la partie des majeurs et l’histoire se base beaucoup là-dessus tout au long. On le voit s’énerver, prendre du poids. Il ne va plus à l’activité éducative de la PJ.
    Je conseille vivement cette BD qui est accrocheuse et est intéressante.

  2. Ce livre parle de l’histoire d’un adolescent de 17 ans qui s’appelle Ben. A l’âge de 17 ans, il est envoyé à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis où il a été incarcéré au quartier des mineurs car il est suspecté d’avoir commis une agression sur une jeune femme. Il dit ne pas y avoir participé mais l’avoir regardé. Ben se retrouve avec d’autres jeunes ayant commis des infractions ce qui ne l’aide pas pour l’amélioration de son comportement. Seul dans sa chambre, Ben compte les jours restant avant ses 18 ans. Ben a surtout peur d’avoir 18 ans, car dès lors qu’il sera majeur, il ira dans la prison des adultes. Et il a aussi peur car là-bas, les prisonniers n’aiment pas les agresseurs sexuels.

    Je trouve ce livre très intéressant et instructif pour connaître la vie dans la prison. A la fin du livre, il y a écrit « Un récit de fiction très documenté du quotidien d’un quartier pour mineurs, véritable école de la délinquance ». Cette phrase veut dire que normalement la prison sert à nous remettre dans le droit chemin sauf que au contraire on y apprend plus à avoir un mauvais comportement plutôt qu’un bon, car on ne fréquente que des délinquants à longueur de journée.

    Je pense que ce livre peut aussi faire de la prévention car il influence les jeunes à ne pas faire de bêtises graves en racontant le quotidien difficile des prisonniers : les fouilles qui sont régulières où les prisonniers sont parfois nus, les longs moments de solitude dans leur cellule, les bagarres.

  3. Cette bande dessinée parle d’un jeune homme arrêté par la police car il était soupçonné d’un viol en bande organisée. Ben N’KANTE 17 ans est au lycée en terminale lorsque deux policiers viennent le chercher pour l’emmener directement à la prison Fleury-Merogis où il est incarcéré dans le quartier mineur.
    Il ne le sait pas mais il va rester jusqu’à ses 18 ans.
    Sa vie bascule alors. à son arrivée, Ben est un lycéen comme les autres Il était bon à l’école que ça soit avec les surveillants ou ses amis il était respectueux. De jour en jour son comportement se dégrade il ne va plus a l’école alors qu’il avait espoir d’obtenir son bac. La coupe de cheveux les vêtements plus rien est important pour lui, malgré ça il garde toujours contact avec ces parents.
    Ce que j’ai le moins aimé c’était les surveillans qui les traitent comme des animaux.
    Ce que j’ai le plus aime c’est qu’il garde la tête haute, il n’abandonne pas ? il a encore de l’espoir de sortir un jour.
    Je vous recommande fortement ce BD car il inspire la réalité, on se mes très vite a la place du personnage.

  4. 17 Piges est un récit de vie écrit par Isabelle Dautresme. L’histoire est un jeune adolescent qui est condamné en prison pour mineur en région parisienne à Fleury-Merogis. Il est accusé de viol a plusieurs. Ben N’Kanté est âgée de 17 ans couleur il est noir a les cheveux Bruns et il est assez mince est de taille moyenne. Il a un pull est un jogging. Il écoute de la musique dans sa cellule. C’est une personne solitaire.

    C’est une personne courageuse et vaillante, il va devenir nerveux et impoli. Il a peur de finir sa vie en prison est se fais un ami qui s’appelle Abdel. Il va devenir méchant

    Il aime bien la musique et le foot, est ses ennemis sont les gardiens J’ai choisi cette planche car ça montre comment c’est la prison et que les prisonniers ne se font pas respecter. Il se font frapper. Il y a des bagarres dans la prison entre les gardes est les prisonniers. Ils se font maltraiter par les gardes de la prison.

    Les couleurs sont noirs et beiges. J’ai choisi cette BD car je trouve que ça passe un message sur la prison est que c’est dur. J’ai beaucoup aimé lire cette BD car elle se lit vite.

  5. 17 piges c’est un récit de vie écrit par Isabelle Dautresme . Le personnage principale c’est Ben N’kanté est ,un adolescent de 17 ans. Il vit en région parisienne , c’est un lycéen il est noir , cheveux brun il est grand , mince , mais a la fin il vas devenir gros.

    C’est l’histoire d’un adolescent qui est emprisonné à cause d’un viol avec ses potes , il est courageux , vaillant , il est nerveux et impoli a la fin de l’histoire . Les autres personnages pensent qu’il est méchant . Il aime bien la musique et le foot il a qu’un seul ami en prison . Ses ennemis c’est les gardiens de la prison .

    J’ai aimé la page 10 parce que c’est la première fois qu’il va en prison. ça évoque de l’émotion , de la tristesse . Il y’a 5 cases dans la planche les couleurs ils sont jaunes un peux sombre et beige , le cadrage est fixe.

    J’ai aimé l’histoire parce que ça parle de la vraie vie et de se qui se passe en prison . C’est triste et ce que j’ai pas aimé , c’est la façon dont les gardiens traitent les jeunes , c’est émouva

  6. C’est l’histoire de Ben N’Kanté, il a 17 ans, il est au lycée en terminale lorsque deux policiers viennent le chercher pour l’emmener directement à la prison de Fleury-Mérogis car il est soupçonné d’avoir participé à des agressions sexuelles avec ses amis. Il est incarcéré dans le quartier pour mineurs. Il ne sait alors pas qu’il va y rester toute l’année suivante jusqu’à ses 18 ans. Sa vie bascule.

    J’ai beaucoup aimé cette bande dessinée car on a l’impression d’être à la place de Ben. Le fait qu’on a le même âge rajoute quelque chose de plus.

    Le livre est en sépia et la couleur sépia représente bien la prison car la prison ce n’est pas joyeux.

    Je trouve que le livre est très bien écrit et facile à lire. J’ai choisi cette BD car la couverture du livre m’a donné envie de le lire et de suivre l’histoire de Ben. Je ressentais de l’empathie pour lui comme si j’étais seul dans une cellule, les humiliations lors des fouilles. La déception quand sa sortie était reculée.

    Je conseille de lire ce livre car il est passionnant et l’histoire est assez simple à comprendre et à lire.

  7. Cette BD raconte l’histoire de Ben N’Kanté qui a 17 ans qui, un jour est interpelé au lycée puis emmené à la maison d’arrêt de Fleury-Merogis où il est incarcéré dans le quartier pour mineurs. Il a été accusé d’un viol en bande organisée. Il veut sortir de prison le plus vite possible car il dit qu’il n’a rien fait. Malheureusement, il a fait une demande de liberté conditionnelle mais elle a été refusée car il y a eu un autre témoignage contre lui. Il a peur de se faire transférer dans le service pour adultes.

    J’ai bien aimé ce livre car ça peut être une histoire réelle qui arrive à un garçon assez jeune. On découvre l’univers de la prison pour mineurs tel que les cellules qui sont assez petites et étroites. On voit qu’il y a un manque d’intimité dans les prisons car ils sont plusieurs par cellule. Les détenus ne font presque rien de leur journée. On voit aussi que dans les prisons les détenus qui sont volontaires peuvent participer à des cours (français, mathématiques). Je trouve ça dommage qu’on ne voit pas la suite après ses 18 ans.
    Je recommande ce livre car il est intéressant, rapide et facile à lire. On a envie de savoir la suite.

  8. C’est l’histoire de Ben, un jeune garçon de 17 ans, scolarisé au lycée. Pendant qu’il était en cours, la police est venue le chercher car il a été accusé de viol en réunion sur une fille. Il va être incarcéré à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis où il va être placé dans le quartier des mineurs. Son procès est sans cesse reporté et il craint d’être placé dans le quartier des adultes à ses 18 ans.

    J’ai apprécié la lecture de cette BD car elle montre la dure vie en prison : les fouilles quasiment tous les jours, la solitude dans les cellules, les violences faites aux détenus par les surveillants. Les dessins et les couleurs vont bien avec le thème. Le dessinateur a utilisé des couleurs sépia. L’auteur a aussi fait allusion à des musiques de rap dans la BD, lors des moments de solitude de Ben. Je trouve cela intéressant et original.

    Je recommande ce livre aux gens qui n’aiment pas trop lire, car ce livre se lit rapidement, mais aussi car nous avons toujours envie de connaitre la suite du livre. Je le recommande aussi à ceux qui ne connaissent pas le milieu carcéral, car grâce à ce livre ils vont apprendre certaines choses.

  9. C’est la vie de Ben N’Kante, un jeune lycéen de 17 ans, qui va en prison pour viol en bande organisée. Mais il jure d’avoir juste regardé et de ne pas avoir touché la jeune fille. Ben est mineur donc il va à Fleury-Mérogis dans le quartier pour mineurs. Il ne connaît rien à la vie de la prison. Ben travaille très bien à l’école mais depuis qu’il est incarcéré, il est plutôt découragé et dans sa cellule il ne peut pas vraiment travailler car il y a trop de bruit. Il y a énormément de musique, il y a aussi des personnes qui crient car ils sont en manque de drogue puis beaucoup de bruits de portes qui claquent. Ben essaye de se débrouiller dans la vie de prisonnier. Mais il s’approche dangereusement de sa majorité. Il a une autre accusation. Va-t-il réussir à sortir avant sa majorité ?
    J’ai beaucoup apprécié car il y a beaucoup de suspense parce qu’on ne sait jamais si Ben va sortir de Fleury-Mérogis. Il attend son jugement et il fait des efforts mais des plaintes arrivent. Mais il reste en contact avec sa mère grâce à un téléphone qu’il a mais il ne faut pas que les matons tombent dessus.
    Tout le monde peut être dans ce genre d’histoire, d’être accusé à tort et aller malheureusement en prison.
    La BD montre un peu la vie en prison mais il n’y a pas tout. Mais quand même, elle explique que la vie en prison est très compliquée.
    Les illustrations sont plutôt tristes avec des couleurs sépia. C’est simple à lire. Je conseille ce livre à tout le monde. De mon côté, ce livre, je l’ai beaucoup aimé.

  10. Ce livre parle d’un jeune lycéen dont la vie va basculer le jour ou deux policiers viennent le chercher dans sa classe pour l’incarcérer pour le viol d’une fille. Ben rentre dans la prison de Fleury-Mérogis dans le quartier pour mineurs. Au début, le jeune homme incarcéré va tous les matins au centre scolaire de la prison pour réussir à avoir son bac en espérant sortir vite de cet endroit horrible pour une jeunesse. Il va voir son espoir de sortir très rapidement s’envoler. Il va arrêter d’aller en cours, insulter les gardiens de la prison, arrêter de sortir et va se battre avec de plus en plus de prisonniers. Sa jeunesse va être rude et compliquée mais sa patience va prendre le dessus sur ses actes.
    J’aime bien ce livre car ça nous montre la vraie vie carcérale pour les quartiers mineurs. On s’imagine bien la vie difficile entre les fouilles permanentes, les menaces constantes par les autres prisonniers, la solitude de tous les jours.
    Les couleurs de cette BD nous montrent bien que la vie des prisonniers n’a aucune couleur, qu’il n’y a rien d’amusant et rien de joyeux.
    Ben est un personnage qui est très attractif, qui nous fait continuer à lire le livre. Personnellement, je comprends les réactions du personnage principal et c’est ce qui m’a fait continuer ce livre.

  11. C’est l’histoire d’un jeune qui est allé en prison à l’âge de 17 ans.
    Il s’appelle Ben N’Kanté. Il a été accusé de viol en bande organisée. Il n’y a que Ben qui s’est fait arrêter, en plein cours, mais pas les autres.
    Il a été placé à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis, la prison la plus grande d’Europe. Arrivé en prison, son but est de sortir avant ses 18 ans pour ne pas aller chez les adultes, mais cela ne se passe pas comme prévu.
    La mère de N’Kanté le soutient toujours et croit qu’il n’a rien fait.
    Comme il a un petit téléphone pour appeler sa mère, il appelle en cachette pour lui dire tout ce qui se passe et pour demander des habits avant d’être devant la juge ou de l’argent pour ne pas être embêté.

    J’ai bien aimé ce livre parce que c’est une histoire vraie. Un jeune de mon quartier a vécu les mêmes situations. Il s’est retrouvé en prison pour la même raison. Il n’a pas pu continuer sa carrière de footballeur. Il aurait pu être footballeur professionnel maintenant.

    J’aime beaucoup les dessins, les façons de parler des jeunes, les mots familiers, les gestes, les embrouilles, la violence, comme dans la vraie vie donc ça donne envie d’y croire. Il n’y a jamais de moments de soulagement. Tout va mal.

    Le livre n’a pas beaucoup de couleurs. Il est plutôt sombre.
    Je recommande le livre car j’aime les histoires vraies. Il y a beaucoup de dessins, moins d’écriture, ce n’est pas ennuyant, ça donne envie de continuer de lire s’il y avait une suite.

  12. C’est un jeune garçon qui s’appelle Ben. Il a 17 ans, il est au lycée quand il est interpellé pour être emmené en prison pour mineurs à Fleury. Il est soupçonné de viol en réunion dans une cave avec ses copains mais ce jeune nie. La police lui dit qu’il va rester quelques jours en cellule mais cela est faux car il va rester en cellule jusqu’à ses 18 ans. Puis il a été incarcéré en prison pour majeurs, le lendemain de ces 18 ans.

    J’ai bien aimé ce livre. Il n’est pas ennuyant. Le seul défaut est qu’on ne connait pas la fin de l’histoire. Ce livre montre les conséquences des bêtises graves qui peuvent nous emmener en prison.

    On a de la peine pour Ben. Si on l’écoute, il est innocent, donc il n’a rien à faire en prison. Sa vie est difficile. Il est tout seul en cellule, enfermé entre quatre murs. Au début de sa peine, il est privé de voir sa famille. Il n’a même pas de téléphone pour l’appeler.

    A conseiller à tout le monde et en particulier aux jeunes.

  13. C’est l’histoire d’un jeune lycéen nommé Ben N’Kante qui va se faire arrêter par la police. Il est accusé d’avoir participé avec des amis à une agression sexuelle, ceci va le pénaliser pour passer le bac à la fin de l’année. Il découvre la vie en prison et va vite se rendre compte qu’il faut éviter les problèmes. Il faut être bien vu des gardiens pour éviter les fouilles à répétitions et les humiliations, il faut aussi être bien vu des autres prisonniers pour ne pas se faire taper dessus. Son procès est sans cesse différé et à chaque fois une nouvelle raison est dévoilée. Il se passera un an avant qu’il réalise que sa peine sera longue et qu’il devra faire face à sa plus grande peur, être transféré chez les adultes.

    J’ai bien aimé ce livre car il nous fait découvrir la vie en prison. On voit ce qu’il se passe de l’autre côté du mur et on découvre comment font les prisonniers pour vivre en communauté et les émotions et états d’âme par lesquelles ils peuvent passer. Dans l’histoire, un ami de Ben, désespéré, finira par se suicider dans sa cellule mais on ne découvrira pas la ou les raisons qui l’ont poussé à passer à l’acte.

    J’ai bien aimé les couleurs choisies pour la BD car elles correspondent bien à l’endroit où se déroule l’histoire et l’ambiance qui est donnée au lecteur. C’est plutôt une ambiance froide.

    Cependant, je n’ai pas trop aimé comment se finit l’histoire. J’aurais préféré une autre fin et que l’auteur nous fasse vivre le procès de Ben.

    Cela reste néanmoins une formidable BD. Elle est assez facile à lire et à comprendre, elle donne une belle leçon de vie. Je la recommande fortement.

  14. C’est la vie d’un jeune qui s’appelle Ben N’Kanté et qui part en maison d’arrêt pour viol collectif. Pendant un an, Ben vit quelque chose qu’il n’aurait pas cru vivre. Seul dans sa cellule, il essaye de préparer son bac de français et se vide la tête pendant ses promenades avec les amis qu’il s’est fait. Pendant un an, Ben essaye d’avoir un procès pour éviter la prison pour adulte. Il vit cette situation très dure, surtout dans l’espoir d’avoir son procès.

    J’ai trouvé cette BD facile à lire. Elle reflète bien la réalité de la prison. On peut le voir avec les humiliations, les bagarres, la débrouille et le moral qui baisse. En effet, en arrivant à la prison, ils doivent passer une fouille où ils se mettent nus ce qui est très humiliant. Il y a aussi des bagarres quotidiennement qui peuvent être très dangereuses et graves. Ils doivent apprendre à se débrouiller, on peut voir Ben trouver un moyen de contacter sa famille. Le moral baisse beaucoup, on le voit avec Ben qui rate de plus en plus ses heures de cours et qui n’a plus d’espoir pour son procès. Les couleurs sépia collent bien avec l’histoire, cela fait ressortir le désespoir.
    Je conseille vraiment ce livre. Il est très facile à lire, est accessible à tout le monde. Une histoire très intéressante qui reflète bien la réalité de la prison.

  15. Ce livre m’a beaucoup plu à cause l’histoire de ce mineur qui va en prison pour une raison dont il n’est pas responsable. L’histoire est touchante et triste à la fois. Quand il arrive en prison il comprend vite que ça va être très difficile de vivre dans ces conditions. L’histoire fait aussi mal au cœur car il assure qu’il est innocent qu’il n’a rien fait, qu’il avait juste vu la scène . J’ai aussi adoré les dessins de cette BD le fait que ce soit en noir et blanc on comprend vite que l’histoire est marquante.

  16. J’ai bien apprécié la bande dessinée.
    Je trouve que la bande dessinée se termine sans fin car on sait qu’il va en prison pour adultes mais on ne sait pas combien de temps il va rester, ni même si il va sortir de prison. Malgré cela je trouve que cette bande dessinée est incroyable et je recommande.

  17. La BD que j’ai vais vous présenter se nomme « 17 piges, récit d’une année en prison », écrite par Isabelle Dautresme & Bast. Cette BD raconte l’histoire d’un jeune nommé Ben N’Kanté qui est incarcéré dans le quartier pour mineurs, après avoir été accusé de « relations sexuelles non consenties ». Pour réviser son BAC, il fait cours avec Mme. Florence Goujal, sa professeur d’histoire-géographie, mais malheureusement avec le temps, il commence à partir du mauvais coté et à suivre ses amis. Au fil du temps, il perd espoir et à 18 ans il finit par être transféré dans la prison pour adultes.

    J’ai bien aimé cette BD car le comportement des personnages reflète bien la personnalité de certains jeunes d’aujourd’hui à vouloir se battre pour si peu de choses et utilisés un vocabulaire vulgaire et sans aucun sens.
    J’ai trouvé que cette BD était un récit assez sérieux, du fait que même si on n’a rien fait de grave, si on est témoin de quelque chose il faut le signaler, il faut se mettre à la place de la victime et imaginer ce que cela va pouvoir impacter sur sa vie.
    J’ai bien aimé que sa mère le soutienne malgré sa situation car ce n’est sûrement pas facile pour des
    parents de voir leur enfant en prison. Ce que j’ai moins aimé c’est qu’il abandonne aussi vite, avec un peu plus de persévérance il aurait peut-être pu s’en sortir.

    Dans l’ensemble, j’ai plutôt apprécié lire cette BD elle a beaucoup de points positifs et elle fait réfléchir sur des situations graves qui pourraient se passer dans la vie.

  18. 17 piges récit d’une année en prison, ce récit est écrit par Isabelle DAUTRESME. C’est l’histoire d’un garçon de 17 ans prénommé Ben, arrêté puis mis en prison. Dans ce livre, on découvre la vie d’un mineur en prison. Ben va changer complètement de comportement au début il est calme, heureux et il va devenir violent, têtu, dépressif… et aussi Ben va changer physiquement il va prendre du poids durant sa peine. Ben va défendre les valeur de la liberté et d’égalité car il est emprisonné et que tout le monde n’ait pas la peine car ils ont des faits différents.

    J’aime cette BD car j’aime bien les dessins même s’ils sont de la même couleur, les dessins sont agréable à regardé.
    Je trouve que les thèmes sur la prison sur mineur est intéressant car on le voit peu.
    Au moment où Ben est pour la première fois devant le juge, il est mis en évidence car il se défend comme ce n’est pas lui le coupable et la juge est moins mise en évidence mais prend la parole plus de fois que lui.
    A la page 113 la dernière vignette elle m’a marquée car on voit en gros plan le nombre de jours depuis qu’ils est arrivé en prison et aussi sa date d’anniversaire car c’est le jour où il passe chez les majors.

    En conclusion, ce récit est très bien, je l’ai beaucoup aimé. Je le conseille car le sujet n’est pas souvent utilisé car il peut être un peu dur. Le récit est bien construit. C’est facile à lire, les dessins sont bien dessinés. Et la BD est bien écrit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

buy windows 11 pro test ediyorum