Comprendre ce qu’est une seigneurie à partir d’une histoire

Pour aborder la société féodale, j’ai commencé par raconter aux élèves une histoire, celle de Guillaume, qui vit en Anjou, au XIIè siècle ; Guillaume va traverser toute sa seigneurie pour assister aux fêtes données à l’occasion de l’adoubement du fils aîné de son seigneur. Je suis partie du livre de G. Hoffmann, D. Arnaud et N. Augendre, A l’époque des chevaliers, Casterman, que j’ai quelque peu modifiée.

a-l-epoque-des-chevaliers

Les élèves ont du dessiner le cadre de cette histoire, et représenter tout ce que Guillaume voyait lors de son voyage. Ainsi, c’est la notion de seigneurie qui s’est peu à peu concrétisée. Chacun a complété la légende :légende seigneurie

La légende est extraite d’un exercice sur cyberhistoiregeo.fr

 

Les élèves ont laissé libre cours à leur créativité, et tout en laissant parler leur imagination, ils ont bien représenté des seigneuries, en étant selon les uns ou les autres plus sensibles à tel ou tel aspect

A la fin de cette séquence, tous les élèves ont été capables de définir une seigneurie en précisant qu’il s’agit d’un territoire (ou un ensemble de terres), notion pourtant bien abstraite d’habitude pour les élèves de 5è, un territoire habité , exploité, et dirigé par une personne doté de nombreux pouvoirs, le seigneur, qu’ils ne confondent maintenant plus avec le roi.

L’expansion religieuse de l’Occident

Une vidéo à visionner  : 5° – L’expansion religieuse de l’Occident

Schéma de l''organisation de l'Eglise catholique :

schema-organisation-eglise

Définitions utiles : 

Le clergé est l'ensemble des prêtres ou des responsables d'une religion.

Une abbaye est un monastère ou un couvent habité par des hommes ou des femmes ayant choisi de vivre à l'écart du monde pour y favoriser la recherche de Dieu. On les appelle moines ou moniales. Dans la culture chrétienne, ils sont dirigés par un abbé ou une abbesse

Les Bénédictins sont des moines catholiques. Ils obéissent à la règle monastique rédigée par Benoît de Nursie (saint Benoit) en 529 pour l'abbaye du Mont-Cassin en Italie centrale. Leur influence fut considérable au Moyen Âge dans le domaine intellectuel grâce à leurs ateliers de copie et d'étude des manuscrits et dans le domaine musical (chant grégorien). Les bénédictions évangélisèrent également les campagnes de l'Europe occidentale et centrale (Germanie). Ils furent aussi des défricheurs qui augmentèrent l'espace agricole. Les bénédictins connurent plusieurs crises et donnèrent naissance à de très nombreux ordres religieux (en particulier les cisterciens). Il existe des ordres bénédictins de femmes.

Un pèlerinage est un long déplacement fait par un croyant pour aller voir un lieu important de sa religion, une terre sainte.

Découvrir l'art gothique et l'art romanclique ici

Découvrir et comprendre le contexte de la première croisadeextrait de C'est pas sorcier

La fiche d'activitésactivité croisade

La découverte des écritures de l’Antiquité – Ateliers IM

Pour découvrir les premières écritures de l’Antiquité les 6è ont évolué librement sur plusieurs ateliers installés au sein de la classe. La surprise fut grande en entrant dans la classe, de devoir s’asseoir par terre. Publier-20151015-00344L’installation des îlots d’activités devant les élèves a permis de bien identifier les différentes activités. Celles-ci vont permettre de solliciter différentes Intelligences. Munis d’une feuille d’indices (les informations essentielles sur la naissance de l’écriture) les élèves ont le choix de l’ordre dans lequel ils les font, la seule obligation étant de pratiquer individuellement.

La feuille d’indices est conçue à partir de http://www.pass-education.fr/naissance-et-revolution-de-lecriture-6eme-cours-orient-ancien-histoire/

Activité 1 et 1bis: (intelligence verbale et linguistique)

  • lire un texte, répondre à des questions en rédigeant
  • texte à trous

Activité 2 : (intelligences visuo-spatiale, naturaliste et kinesthésique) : trier des images qui représentent différentes formes d’écriture : jeu d’analogie
Publier-20151015-00341 Publier-20151015-00342

Activité 3 : (Intelligence visuelle ) regarder une vidéo sur la naissance de l’écriture

[vimeo]https://vimeo.com/6568425[/vimeo]

Publier-20151015-00343

Pour une meilleure écoute, un atelier vidéo était « exilé » dans le couloir : extrait du documentaire La Mésopotamie, aux origines de notre civilisation:

extrait émission La Mésopotamie, aux origines de notre civilisation

Publier-20151015-00347

Atelier 4 :(Intelligences corporelle, visuelle et intrapersonnelle) Reproduire des écritures, et/ou écrire son prénom en hiéroglyphes

Publier-20151015-00346

Au final, une activité  permettra de rendre compte de la compréhension de la leçon ; il s’agit de découper des images d’écriture (déjà vues dans l’atelier 2), de les nommer, et de les classer dans l’ordre chronologique.

Pour découvrir le passé, des outils à la pelle …

L’histoire commence en Mésopotamie … Les 6è sont partis à la découverte d’une étrange région, au milieu de deux fleuves, un désert qui recèle de trésors : la Mésopotamie. Pourquoi s’intéresse-t-on à cette région ? Parce qu’elle nous fait entrer dans l’Histoire, avec les premières formes d’écriture. Comment imaginer que ces terres désertiques aient pu abriter cette révolution ?

Nous avons donc réfléchi à comment on peut reconstituer le passé : comment ne pas être dans l’imagination, mais se représenter les choses telles qu’elles étaient ? C’est l’occasion de comprendre comment travaillent les archéologues ; un exemple nous est donné dans une vidéo qui présente la technique du magnétogramme pour « photographier » le sous sol. A partir de là, il faut aussi apprendre à faire la différence entre image de synthèse, dessin, reconstitution …

la technique du magnetogramme la technique du magnétogramme2

La vidéo :  https://www.youtube.com/watch?v=aKfjONXoqfY)

 

 

(Re) penser l’inclusion, penser l’accessibilité universelle

Le 26 mai dernier, le groupe ASH Humanités de l’académie se réunissait pour la dernière fois de l’année ; l’occasion de poser la question de l’accessibilité universelle de notre enseignement. Comment prendre en compte les besoins particuliers de chaque élève, prendre appui sur l’hétérogénéité plutôt que d’adapter à la carte… ? Les IM au service de l’accessibilité universelle (1)

Voir aussi sur la page Lettres ASH de l’académie de Grenoble : http://www.ac-grenoble.fr/disciplines/lettres/ASH-humanites/index.php les propositions de Laurent Turc.

Suite à cette journée, une page ASH vient de s’ouvrir sur le site académique d’Histoire Géographie. page ASH Histoire Géo académie Grenoble

Les bouleversements sociaux au XIXè siècle / Comment apprendre une leçon

Après avoir travaillé sur divers documents du manuel pour comprendre tout ce qui avait changé dans la société au XIXè siècle, les élèves de 4è se sont retrouvés devant une « masse » d’informations, difficile à synthétiser.

Je leur ai donc proposé de leur donner un résumé, qui consistait tout de même en un texte brut et sans illustration d’une page et demi ..; reste à se l’approprier.

La société française au XIXe siècle

Premier temps : lecture silencieuse du texte.

Deuxième temps : dégager des thèmes par paragraphe ; puis faire la liste de tous les thèmes qu’abordait le résumé. Le but étant de réaliser une carte mentale, il a fallu couper, regrouper, différencier, pour faire tout tenir en 4 ou 5 branches. Une fois la classe d’accord sur les thèmes (donc sur les futures branches de la carte),

troisième temps : relire le texte et mettre en couleurs les mots clés qui se rapportaient à chaque thème.

La réalisation de la carte mentale a commencé en classe, et s’est terminée à la maison.

La carte rigolote de  Pauline :

001

Infographie et pictogrammes pour mémoriser : vive les picto-leçons !

Le chapitre d’Histoire sur la Décolonisation est pour les 3è l’occasion de tester encore une autre manière de mémoriser. Ni sketchnoting, ni carte mentale, mais de l’infographie et des pictogrammes tous prêts. Il faut dire qu’à ce stade de l’année le temps presse, et que nous n’avons malheureusement plus le temps de faire créer le support.

1er temps, un travail très classique d’étude de documents, sous forme de fiche -éditée chez Hatier, modifiée pour avoir le droit de l’utiliser puisque nous n’avons pas fait acheter le livret d’activités 😉. Travail en autonomie, correction collaborative, suivie d’une lecture suivie et attentive de la leçon dans le manuel.

2è temps : reporter les informations acquises sur une fiche pré remplie, sur laquelle ne figurent que des pictogrammes.

infographie décolo1 infographie décolo2

Objectif : s’approprier la leçon, hiérarchiser des informations, pour mieux comprendre et retenir.

Prochaine étape : s’emparer de l’outil proposé et faire ses propres fiches infographies !


 

Le principe des picto-leçons est expliqué  ici (merci à Ludovic Fécamp, professeur d’HGEC au collège André Maurois LA SAUSSAYE (Eure), pour l’idée et pour les pictogrammes)

Le site utilisé pour faire des infographies est .

Il existe de nombreuses bases de données pour créer les pictogrammes ; si vous hésitez, faites votre marché en piochant là dedans !


Deux autres exemples de leçon sous forme d’infographies, cette fois données en 4è :

delaRvolutionlEmpire Infographie 1789

 

Un support original pour présenter des biographies

Le programme d’Histoire prévoit de faire découvrir aux élèves de 6è quelques grands savants grecs. Archimède, Erathostène, Aristote et Hippocrate rejoignent le panthéon des grandes figures de l’Antiquité. Stupéfaction des élèves devant l’ingéniosité et la modernité de ces savants, dont ils sont un peu héritiers aujourd’hui lorsqu’ils apprennent à calculer l’aire d’un cercle, s’entraînent à dessiner un planisphère, ou vont chez le médecin qui a prononcé un jour le Serment d’Hippocrate….

Après une présentation de ces quatre savants, via le manuel et quelques extraits vidéos, j’ai proposé aux élèves de travailler sur deux savants, au choix. Il s’agissait , en temps limité, de dresser au brouillon une rapide biographie : le nom, le siècle de vie, les disciplines étudiées par le savant, et la/les grande(s) découverte(s) qu’il nous a laissées. Le travail est fait sous forme de fiche biographique ou, bien sûr, de mini carte mentale. L’objectif ici est de lire et sélectionner des informations provenant de documents divers.

Trois vidéos dont on peut montrer des extraits pour parler d’Archimède :

https://www.youtube.com/watch?v=0h5iJzBBZdI

http://www.lemonde.fr/sciences/video/2014/10/31/comment-on-a-calcule-la-valeur-de-pi_4516269_1650684.html

http://www.universcience.tv/video-les-sepas-et-la-poussee-d-archimede-5827.html

Et puis, nous avons préparé le support qui accueillerait ces biographies : un origami compliqué, une « carte magique » qui permet d’avoir 4 faces.

Une feuille de papier déjà quadrillé est distribué aux élèves ; ils ont besoin de scotch et de ciseaux et … d’attention pour suivre le tutoriel avec précision et patience !

Le tutoriel est ici : 

le résultat est là :

Une fois le pliage réalisé, il n'y a plus qu'à reporter les informations biographiques sur le support. Des illustrations sont distribuées aux élèves, qu'ils peuvent utiliser pour illustrer leur propos.

biographies savants grecs carte "magique" sauvegarde appareil photo  mai 2015 807 sauvegarde appareil photo  mai 2015 808

 

A terme, lorsque les 4 faces seront remplies, on pourra organiser une séance de jeu Questions / réponses sur ces quatre savants, en manipulant les cartes magiques.

9 mai, fête de l’Union européenne

C’est la fête de l’UE !

L'Union européenne, un chapitre 3 en 1 (comme la lessive, dixit Marie)

The National European flags in 2007

The National European flags in 2007

Le mois de mai étant ce qu'il est (des ponts, un oral d'Histoire des Arts, des brevets blancs), les heures de cours d'histoire géo ont fondu comme neige au soleil... Il convient donc d'avancer efficacement !

Pour les 3è, une leçon sur l'Union européenne sous forme de prezi, travaillée et prise en notes en classe, à voir et à revoir autant de fois que nécessaire puisque disponible en ligne !

http://prezi.com/d8erowrb9dlt/?utm_campaign=share&utm_medium=copy

Et puis :

Une carte pour s'entraîner à placer les 28 pays membres :carte UE sans nom des payscoloriage carte UE

Des mots fléchés avec drapeaux pour mémoriser les 28
motsflecheseuropedrapeau1

Raconter un débat à l’Ecclésia

                          Comment les Athéniens pratiquaient-ils la démocratie ?

débattre en Ecclésia

débattre en Ecclésia

En se plongeant dans le débat qui occupa l’Ecclésia en ces journées de l’an -428, les élèves découvrent comment les citoyens d’Athènes débattaient, écoutaient les opinions de chacun puis tranchaient.

Alors, fallait-il tuer tous les citoyens mytiléniens qui eurent l’audace de se révolter contre Athènes et faire de leurs femmes et enfants des esclaves, comme le pense Cléon ? Ou bien ne punir que les coupables comme le croit Diodoctos ? Et comment revenir sur une décision qui a déjà été prise sous le coup de la colère et de l’émotion ?

En image et en texte, le récit de ce débat, où plus largement des débats à l’Ecclésia, se constitue.

Une feuille de route pour suivre le débat :fiche consigne adaptée fiche consigne

une feuille d’illustrations pour se figurer les choses Fiche 1

une feuille pour raconter en images et en texte Fiche 2 adaptée Fiche 2

et enfin, une image de Pnyx pour y dessiner les acteurs de cette assemblée : citoyens, gardes, orateurs, proèdres et scribes doivent pouvoir trouver leur place. dessin pnyx