Trouver les bonnes méthodes pour apprendre : la métacognition en actes. Acte I, scène 1

A l’issue de leur travail de chronologie illustrée, les 5è ont donc eu une évaluation écrite, de facture très classique ; les questions sont tournées de telle sorte que les élèves sont amenés à réciter la leçon. L’évaluation n’est pas notée mais le niveau de mémorisation est évalué : excellent, bon, correct, insuffisant – en fonction du « nombre » d’informations restituées.

Lorsque je leur ai rendu cette évaluation, les élèves ont reçu en même temps un questionnaire individuel, leur permettant de revenir sur la manière dont ils avaient préparé cette évaluation, et de trouver les bons conseils à s’appliquer à eux mêmes pour l’avenir…

La prochaine évaluation sera l’occasion de revenir sur ces conseils et de se demander si on les a appliqués. Ainsi se construira peu à peu la capacité à se construire une méthode de travail personnelle.

La fiche d’auto-évaluation : auto éval chrono

Les bouleversements sociaux au XIXè siècle / Comment apprendre une leçon

Après avoir travaillé sur divers documents du manuel pour comprendre tout ce qui avait changé dans la société au XIXè siècle, les élèves de 4è se sont retrouvés devant une « masse » d’informations, difficile à synthétiser.

Je leur ai donc proposé de leur donner un résumé, qui consistait tout de même en un texte brut et sans illustration d’une page et demi ..; reste à se l’approprier.

La société française au XIXe siècle

Premier temps : lecture silencieuse du texte.

Deuxième temps : dégager des thèmes par paragraphe ; puis faire la liste de tous les thèmes qu’abordait le résumé. Le but étant de réaliser une carte mentale, il a fallu couper, regrouper, différencier, pour faire tout tenir en 4 ou 5 branches. Une fois la classe d’accord sur les thèmes (donc sur les futures branches de la carte),

troisième temps : relire le texte et mettre en couleurs les mots clés qui se rapportaient à chaque thème.

La réalisation de la carte mentale a commencé en classe, et s’est terminée à la maison.

La carte rigolote de  Pauline :

001