Liste des fiches mémoire 5ème

Notions littéraires Conjugaison Grammaire Orthographe Lexique
le Roman de Renart

– le schéma narratif- le schéma actantiel

– le théâtre : un texte, un lieu

– La farce et les formes de comique

– la scène d’exposition

Gargantua, une œuvre « colossale »

– Rabelais et l’éducation

-le récit de voyage

-la description

– La Table Ronde

– Les récits de chevaleries

– Les personnages de la légende arthurienne

– Imparfait et passé simple

– les valeurs des temps du récit au passé

– le présent

– les valeurs du présent

– l’impératif présent

– le passé composé

– les procédés de reprise

– formes et types de phrases

– les fonctions sujet et complément d’objet

– phrases simples et complexes (les propositions)

-les expansions du nom et l’attribut du sujet

-les degrés de l’adjectif

– les homophones grammaticaux

– l’emploi de l’infinitif en -ER

– les nombres

– l’accord du participe passé

-l’accord de l’adjectif

– Histoire de la langue (origine et formation)

– le vocabulaire de la ruse

– le lexique du théâtre (grille de mots croisés)

– le lexique de la nourriture et du gigantisme (synonyme / antonyme)

– le comique de mots chez Rabelais : sens propre / figuré, accumulation, niveaux de langue, calembour

– les connecteurs temporels et logiques

-comparaison et métaphore

Liste des fiches mémoire 6ème

Notions littéraires Conjugaison Grammaire Orthographe Lexique
le texte narratif

– la lettre privée

– le schéma narratif

– la métamorphose

– le mythe

-le conte merveilleux

– le schéma actantiel

le présent de l’indicatif – l’impératif présent

– le futur

– l’imparfait

-le passé simple

– les valeurs des temps du récit au passé

les catégories grammaticales

– la situation d’énonciation

– les niveaux de langue

– analyser le verbe

– les compléments essentiels et non essentiels

les déterminants

– la ponctuation

– la phrase : types, phrase simple et complexe, propositions

– leur / leurs

– l’emploi de l’infinitif en -ER

– ce / se

-sait/s’est/c’est/ses/ces

-l’homonymie lexicale et grammaticale

-a/à, son/sont, et/est

– l’article de dictionnairel’origine et la formation des mots

le vocabulaire du corps et de la transformation

– les connecteurs temporels et logiques

-le vocabulaire du conte merveilleux

Coup de pouce pour la rédaction « rencontre diabolique »

Aide à la rédaction de la séance 6, SQ III

Rencontre diabolique (dominante écriture)

Objectif : écrire une scène de rencontre fantastique à partir d’un tableau

Avant de suivre ces conseils, relisez bien le sujet et les consignes ! !

Etape 1 : recopier le passage imposé pour la suite de texte

Etape 2 : créer une atmosphère angoissante préparant l’apparition (doute et peur)

  • conditions climatiques (orage, pluie, vent, foudre…) et leurs conséquences (arbres déracinés, branches cassées ou claquant dans les fenêtres, volets / portes qui claquent, animaux qui hurlent (chien, hibou…)
  • jeu d’ombres et de lumière
  • ambiance intérieure (courant d’air, chaleur insolite et subite, lumière vacillante, bruits suspects, odeurs désagréables [souffre, pourriture…]…)

Etape 3 : décrire l’apparition progressive de la créature (doute et peur)

  • décrire ce qui se passe d’étrange sur la toile (yeux du personnage, expressions du visage, sons, mouvements, éléments insolites [ bave, sang qui coule…])
  • faire sortir la créature de la toile et décrire ses mouvements, son attitude

Etape 4 : transmettre le message diabolique (doute et peur)

  • écrire un court dialogue ou monologue dans lequel la créature et le personnage concluent un pacte (tuer quelqu’un, commettre un vol, un incendie… en échange de quelque chose ou sous la menace)
  • le narrateur a le choix d’accepter ou de refuser

Etape 5 : conclure par une fin ambigüe : un réveil entraînant le doute

  • au réveil, le narrateur est dans son lit mais un élément lui permet de douter sur les événements de la nuit passée (marques physiques, faits divers dans un journal ou à la radio, indice dans la chambre pouvant s’expliquer de deux façons : rationnelle, irrationnelle)
  • ou au réveil, il est retrouvé inconscient mais porteur de marques suspectes pouvant s’expliquer de deux façons
  • ou au réveil, ayant refusé le pacte, il apprend une mauvaise nouvelle, celle-ci doit pouvoir s’expliquer de deux manières.