FM poésie niveau 6/5

Fiche mémoire : La poésie

La poésie est un genre littéraire qui se distingue de la prose par l’écriture en vers, par une forme et par une disposition particulières.

1.     Le vers

Un poème est, le plus souvent, écrit en vers. Le mot «vers» vient du latin «versus» : sillon. Quand un paysan a labouré jusqu’au bout du champ, il tourne sa charrue et trace un nouveau sillon. C’est ce que fait le poète : à chaque vers, il retourne à la ligne. Un vers est  une ligne en poésie.

Souvent, le vers commence par une majuscule.

2.     La strophe

Les vers peuvent être regroupés dans une strophe. Les strophes sont des groupes de vers séparées par un  blanc.

  • Une strophe de deux vers s’appelle un distique.
  • Une strophe de trois vers s’appelle un tercet.
  • Une strophe de quatre vers, un quatrain.
  • On peut trouver des strophes plus longues (sizain : six vers…)

3.     La rime

La rime est la répétition d’un ou plusieurs sons communs à la fin de deux vers.

Les rimes peuvent être disposées de trois façons différentes.

4.     Les types de rimes

–        Les rimes suivies ou plates sont disposées en aabb

–        Les rimes croisées sont disposées en abab

–        Les rimes embrassées sont disposées en abba

5.     Le décompte des syllabes

Les règles de versification

1. Comment mesurer un vers ?

Un vers est un ensemble de syllabes. On mesure un vers en comptant le nombre de syllabes (pieds) qui le composent.

Ex : Un beau chat, fort, doux et charmant =8 syllabes

En poésie, le E final d’un mot :

– se prononce s’il est suivi  d’une consonne

Ex : De sa fourrure blonde et brune = ………….. syllabes

– ne se prononce pas lorsqu’il est suivi d’une voyelle,  ou lorsqu’il se trouve en fin de vers

Ex : Quand il miaule, on l’entend à peine =………….. syllabes

2. Les principaux types de vers

– Un vers composé de douze syllabes s’appelle un alexandrin

– Un vers composé de dix syllabes s’appelle un décasyllabe

– Un vers composé de huit syllabes s’appelle un octosyllabe

  1. 6.     La musicalité du poème

Les sonorités, les répétitions, le rythme des vers et les rimes  rendent le poème musical.

–        L’assonance : répétition d’un son voyelle (ex : où se cacha le cachalot ?)

–        L’allitération : répétition d’un son consonne (ex : le dindon dodu dodeline du dos)

–        L’anaphore : figure de répétition qui consiste à répéter un même mot au début d’un vers, d’une phrase

Laisser un commentaire