FM Les pronoms

FM : Les pronoms

C’est l’ensemble des mots utilisés pour remplacer des noms (noms de choses ou de personnes), ou groupes nominaux (déterminant +nom+ adjectifs).

Il existe plusieurs catégories de pronoms en fonction de ce qu’ils remplacent :

  • Les pronoms personnels permettent de remplacer un nom de personne ou de chose en général.
Pronoms personnels

sujets singuliers

Pronoms personnels

Sujets pluriel

Pronoms personnels

Objet singulier

Pronoms personnels

Objet pluriel

1ère personne JE NOUS ME, MOI NOUS
2ème personne TU VOUS TE, TOI VOUS
3ème personne IL, ELLE ILS, ELLES LE, LA, L’, LUI, ELLE EUX, ELLES, LES, LEUR

ATTENTION : Il ne faut pas confondre certains pronoms comme les pronoms personnels compléments avec des déterminants possessif (ex : leur) ou des articles (la, le, les).

  • Les pronoms adverbiaux : y – en

Cas des pronoms compléments en et y : On peut utiliser ces pronoms pour remplacer des COI, quand ils expriment des choses.

ex : Je me charge d’éteindre la lumière : je m’en charge ; Je reprends de la soupe : j’en reprends

  • Les pronoms possessifs :

Ils permettent de  remplacer un groupe nominal dans lequel apparaît un déterminant possessif, et garder l’idée de possession.

PERSONNES SINGULIER masculin SINGULIER
féminin
PLURIEL
masculin
PLURIEL
féminin
1ère du singulier Le mien La mienne Les miens Les miennes
2ème du singulier Le tien La tienne Les tiens Les tiennes
3ème du singulier Le sien La sienne Les siens Les siennes
1ère du pluriel Le nôtre La nôtre Les nôtres Les nôtres
2ème du pluriel Le vôtre La vôtre Les vôtres Les vôtres
3ème du pluriel Le leur La leur Les leurs Les leurs
  • Les pronoms démonstratifs:

Ils permettent de remplacer un groupe nominal dans lequel apparaît un déterminant démonstratif, et garder l’idée de démonstration

 

 

 

singulier

   

 

pluriel

 

 

 

masculin

   

 

celui-(là)

 

ceux-(là)

 

 

 

féminin

   

 

celle-(là)

 

celles-(là)

 

Les pronoms démonstratifs ce et cela (ça) : masculin singulier

ex : Cela ne nous regarde pas  / Je dois justifier ce que je fais

  • Les pronoms indéfinis:

Ils permettent de remplacer un ou plusieurs noms ou groupes nominaux et de les résumer. Ils sont équivalents aux déterminants indéfinis et respectent les mêmes règles d’accord : tout, aucun, plusieurs….

ex : J’ai ramassé mes affaires : toutes mes affaires étaient tombées (toutes : déterminant indéfini complète mes affaires)

J’ai ramassé mes affaires : Elles étaient toutes tombées (toutes : pronom indéfini, remplace toutes mes affaires : évite la répétition)

Rappel : Pour reconnaître le pronom : les pronoms compléments sont toujours placés devant un verbe + je peux les remplacer par un autre pronom complément qui ne prête à confusion avec rien d’autre.

Autre point de repère : un déterminant accompagne toujours un nom – le pronom remplace un nom

 

Fiche de correction de la rédaction « Mon voisin est un sorcier »

Correction de la rédaction n°1 : « Mon voisin est un sorcier ! »

Code de correction des travaux écrits :

Il faut soigner les MOPSECA (la langue) !

Majuscules / Orthographe / Ponctuation / Syntaxe (construction des phrases) / Expression / Conjugaison / Accord

Md : mal dit (faute d’expression)

l : phrase trop longue, mal construite, à couper

Il convient d’écrire une ligne sur deux en rédaction afin de rendre la correction plus lisible.

Conseils pour progresser :

–      Veillez à respecter l’ensemble des consignes (temps imposé, contexte…)

–      Rédigez des phrases courtes et claires.

–      Utilisez des mots de liaison pour organiser votre pensée et relier vos idées :

*Tout d’abord, puis, ensuite, de plus, d’une part/d’autre part, par ailleurs, enfin, après, parfois, lorsque, pendant que,

* tout à coup, soudain, brusquement, alors que, tandis que

*Mais, cependant, toutefois, néanmoins, malgré

*Par conséquent, car, parce que, puisque, en effet

Règles d’orthographe à revoir : ce/se et sa/ça

 

 

 

 

 

 

FM : Les valeurs du présent

FM : Les valeurs du présent

  Relie chacune des valeurs de la colonne de gauche à l’exemple qui lui correspond dans la colonne de droite.

Valeurs

Exemples

Le présent d’énonciation marque que l’action s’accomplit en même temps qu’on parle.

1

A

Ils marchaient en silence. Soudain, l’un deux pousse un cri.
Le présent d’habitude exprime des faits répétés.

2

B

Nous arrivons demain.
Le présent de vérité générale exprime des faits qui sont valables tout le temps.

3

C

Napoléon devient empereur en 1804.
Le présent peut exprimer une action qui a lieu dans un passé proche.

4

D

Chaque semaine il écrit à ses parents.
Le présent peut exprimer une action qui a lieu dans un futur proche.

5

E

J’en sors à l’instant.
Le présent de narration (uniquement dans les récits au passé) évoque des faits passés pour les rendre plus vivants.

6

F

Je vous écris cette lettre…
Le présent historique exprime un fait passé de manière vivante.

7

G

La Terre tourne autour du soleil.

Pour récapituler : 1 = f ; 2 = d ; 3 = g ; 4 = e ; 5 = b; 6 = a ; 7 = c

FM : Présenter une lettre et adapter son langage (6°)

Fiche Mémoire : Présenter une lettre privée et adapter son langage

 

I / La lettre, définition

Une lettre est un écrit particulier, rédigé à la première personne du singulier ou du pluriel. On l’envoie à quelqu’un pour lui transmettre des informations. Cette personne est appelée destinataire de la lettre. La personne qui écrit est appelée émetteur.

 

Emetteur_______énoncé(message)______________récepteur/destinataire

II / Ecrire une lettre

On doit toujours la présenter de la même façon :

 

                                                                                                                                                                            Lieu, date

                                                           Formule d’appel, (il nomme le destinataire  « Cher… »)

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….            Formule de politesse ou de conclusion,

Signature

P.S (post-scriptum) : élément facultatif

 


Le corps de la lettre doit être organisé en paragraphes, marqués par des alinéas (retrait de deux carreaux vers la droite)

Attention quand on écrit une lettre, il faut toujours adapter son langage : on n’écrit pas à un ami comme on écrit à une relation professionnelle.

Tableau récapitulatif sur les niveaux de langue

 familier courant  soutenu
lexique Vocabulaire abrégé (prof, t’es content) ou relâché, voire argotique (bagnole, pote, frangine) Vocabulaire standard, compris par tous sans problème Vocabulaire recherché, mots rares, anciens 
Tournures grammaticales(syntaxe) Les règles de grammaire ne sont pas toutes respectées : « Tu viens ? » pour « Viens-tu ? », « Il viendra pas » pour « Il ne viendra pas » Les règles de grammaire sont respectées, mais il n’y a aucune recherche particulière Les règles de grammaire sont fidèlement respectées. Les phrases sont souvent complexes.
phonétique Suppression de certaines parties de mots. Déformation : « pô » pour « pas », « nan » pour « non » La phonétique est respectée Respect absolu de la phonétique, les liaisons sont toutes faites à l’oral
Situation de communication

Conversation familiale ou amicale

Langage des enfants

Conversation, lettre, article de journal, journal télévisé Discours officiel, littérature classique