Dessins pour mémoriser l’orthographe

peinture 3

Retrouvez sur ce site un dictionnaire visuo-sémantique réalisé par un père d’enfant dyslexique. Merci à lui pour les dys et les non dys !

http://http://www.gre10.ch/2016/02/05-02-2016-le-dico-visuo-semantique-en-pdf-par-lettre-alphabetique/

allumer    pollué

voici un dossier sur les mots en [P] : Regardez l’illustration de PROFESSEUR !!!! et vous n’oublierez plus son orthographe ;-))

Mots-en-visuo-sémantique-avec-P

souris

 

FM : terminaisons er, é, ez, ais/ait et différence CE / SE

 FM orthographe : Correction de la rédaction sur « la fourberie de la montre »

  Les terminaisons verbales en -er, -é, -ez, -ais/ait

  • Les terminaisons des verbes du 1er groupe s’écrivent « er » quand le verbe est à l’infinitif (manger, commencer, jouer…).

 

  • Les terminaisons des verbes du 1er groupe s’écrivent « ez » quand le verbe est à la 2ème personne du pluriel (vous mangez, vous commencez, vous jouez).

 

  • Les terminaisons des verbes du 1er groupe s’écrivent « é » quand le verbe est un participe passé (mangé, commencé, joué).

C’est le cas quand: – Il est conjugué avec un auxiliaire être ou avoir.

                                                   « Ils m’ont agressé. »

–                                 – Il est utilisé comme adjectif lorsqu’il est employé seul.

« Désespéré, je ne savais pas quoi faire. »

  • Les terminaisons des verbes s’écrivent « ais/ait » quand le verbe est à l’imparfait de l’indicatif à la P1, P2, P3.

                       « Je marchais quand ils m’ont sauté dessus »

 Astuce

Quand on hésite sur la terminaison d’un verbe du 1er groupe (« er », « é », « ez », « ais/ait »), il suffit de le remplacer par un verbe du troisième groupe : mordre

Mordre = er

Mordu = é

Mordais/t = ais/ais

Vous + mordez = ez

________________________________________________________________

CE / SE

* Ce est placé devant un nom, un GN, ou un pronom (ex : ce matin, ce petit bébé, ce qui…)

*Se est suivi d’un verbe (autre que « être ») ex : il se lavait, elle se demandait…

Seule exception rare : ce faisant, ce disant en tête de phrase (= tout en disant cela)

Le groupe nominal : composants et accords

 

Un groupe nominal est organisé autour d’un nom principal que l’on appelle le nom noyau.

Astuce : pour vérifier qu’un mot est un nom, on peut le faire précéder de « un, une, des ».

En effet, le nom est généralement introduit par un déterminant. Il s’agit d’un mot qui se place avant le nom et qui permet de donner des renseignements sur son genre (masc, fém), son nombre (sing/plur.), son possesseur… Le déterminant s’accorde en genre et en nombre avec le nom.

Le groupe nominal minimal n’est composé que d’un nom et d’un déterminant. Mais, il peut être enrichi d’un adjectif qualificatif, qui apporte une précision sur le nom.

2)     Les déterminants

Les articles servent à désigner un être ou une chose identifiables (les articles définis : le, la, l’, les, du, au…), ou bien non précisés (les articles indéfinis : un, une, des), soit quelque chose qu’on ne peut pas dénombrer (les partitifs : du, de la : du sable).

Les déterminants possessifs : mon, ton, son, sa, ses, notre, vos, leur, leurs…

Les déterminants démonstratifs : ce, cet, cette, ces

Les déterminants interrogatifs et exclamatifs : quel(s), quelle(s)

Les déterminants indéfinis : aucune(e), nul(le), quelque, certain, quelques, plusieurs, certains, tout, tous, chaque, même, tel, autre

3)     Le pluriel des noms

Le plus souvent, le pluriel des noms se fait en ajoutant un -S au singulier. (un objet : des objets)

Exceptions :

        Sept noms en -OU  prennent un –X au pluriel : des bijoux, cailloux, choux, genoux, hiboux, joujoux, poux

        Les noms en –AL et –AU ont un pluriel en – AUX (ex : un bocal : des bocaux, un tonneau : des tonneaux),

           sauf cinq noms : des bals, carnavals, chacals, festivals, régals

        Les noms en –EU prennent un – X au pluriel (un jeu : des jeux), sauf deux noms : des pneus, des bleus

 

  Le pluriel des adjectifs qualificatifs

Règles de formation

singulier

Pluriel

 

1) Généralement, on ajoute un s

Bleu

Joli

Bleus

Jolis

 

2) Quand deux noms mixtes sont

associés, le masculin l’emporte au

pluriel

Une femme

généreuse

Une femme et un homme généreux

 

3) x reste x

vieux

vieux

 

4) Un certain nombre d’adjectifs ont un

pluriel en x

-eau devient eaux

-al devient aux

sauf : banal, bancal, fatal, glacial, natal, naval

 

beau

idéal

banal

beaux

idéaux

banals

 

5) les adjectifs de couleur:

 

-ils s’accordent généralement avec le nom

 

-ils restent invariables s’ils viennent d’un

nom commun

sauf : châtain, écarlate, fauve, mauve,

pourpre, rose (plantes ou colorants)

 

-ils restent invariables s’ils expriment

une nuance (adjectif composé)

 

 

 

Vert

 

Orange

 

 

Châtain

 

 

vert pomme

 

bleu marine

 

Des pulls verts

 

Des robes orange

 

Des cheveux châtains

 

Des jupes vert pomme

Des pantalons bleu marine

6) les adjectifs numéraux cardinaux

 

-ils sont généralement invariables

-on met un trait d’union entre chaque

adjectif

– vingt et cent s’accordent s’ils sont en fin de nombre (non suivis)

 

cent-trente-et-un- mille

 

quatre-vingts

 

vingt-trois

 

cent-dix

 

mille-deux-cents

 

 

 

 

Fiche de correction de la rédaction « Mon voisin est un sorcier »

Correction de la rédaction n°1 : « Mon voisin est un sorcier ! »

Code de correction des travaux écrits :

Il faut soigner les MOPSECA (la langue) !

Majuscules / Orthographe / Ponctuation / Syntaxe (construction des phrases) / Expression / Conjugaison / Accord

Md : mal dit (faute d’expression)

l : phrase trop longue, mal construite, à couper

Il convient d’écrire une ligne sur deux en rédaction afin de rendre la correction plus lisible.

Conseils pour progresser :

–      Veillez à respecter l’ensemble des consignes (temps imposé, contexte…)

–      Rédigez des phrases courtes et claires.

–      Utilisez des mots de liaison pour organiser votre pensée et relier vos idées :

*Tout d’abord, puis, ensuite, de plus, d’une part/d’autre part, par ailleurs, enfin, après, parfois, lorsque, pendant que,

* tout à coup, soudain, brusquement, alors que, tandis que

*Mais, cependant, toutefois, néanmoins, malgré

*Par conséquent, car, parce que, puisque, en effet

Règles d’orthographe à revoir : ce/se et sa/ça