La fable

 

Fiche mémoire :   LA  FABLE

 

 Une fable est une histoire complète et courte écrite en prose (« Le loup et le Héron » d’Esope) ou en vers comme les fables de La Fontaine.

   Elle est destinée à amuser les lecteurs et à les faire réfléchir.

 I.                   Une composition en deux parties

 Une fable se compose toujours de deux parties : un récit et une moralité.

  • Le récit est la narration au passé (imparfait ou passé simple) d’une histoire qui arrive à des personnages imaginaires. On y trouve souvent un retournement de situation.
  • La moralité se situe au début ou à la fin du récit, dont elle est séparée par un blanc. Elle est écrite au présent de vérité générale ou à l’impératif. Elle a une portée générale. Elle peut présenter des conseils, des règles de conduite, un constat ou la critique d’un défaut. La morale est parfois absente de la fable et le lecteur doit donc la deviner. On dit alors qu’elle est implicite.

Le récit et moralité sont étroitement liés : la moralité tire une leçon de ce qui est raconté dans le récit.

 II.                Les personnages de la fable

 Les personnages caractéristiques de la fable sont des animaux, mais on peut également y trouver des hommes (« La Laitière et le Pot au lait »)  ou des éléments de la nature (« Le Chêne et le Roseau »).

Ces animaux des fables qui parlent et agissent comme des hommes représentent des comportements humains et sociaux. Le renard, par exemple, représente la ruse, les courtisans ou la flatterie ; l’âne représente la bêtise ; le lion incarne le pouvoir, la royauté…

Ils permettent au fabuliste de parler de façon amusante de nos comportements.

 III.             Un texte poétique

Lorsque la fable est écrite en vers, les vers sont de longueur inégale (alexandrins, décasyllabes, octosyllabes), ce qui donne plus de rythme et rend l’histoire plus vivante. La disposition des rimes peut varier (rimes plates, croisées ou embrassées).