Le traitement du temps dans un récit : chronologie et rythme

Fiche mémoire : Le traitement du temps dans le récit

I.         Le rythme (accélération ou ralentissement de l’action)

A.  Les procédés qui permettent d’accélérer le rythme de la narration

1. Le sommaire

Le sommaire (ou résumé d’action) consiste à rassembler plusieurs faits en quelques phrases, à raconter seulement l’essentiel. Il permet donc d’accélérer le rythme de la narration

Ex :

 

2. L’ellipse

L’ellipse consiste à passer sous silence certains faits que le narrateur juge inutiles de raconter. Elle permet également d’accélérer le rythme de la narration

Ex :

B.  Les procédés qui permettent de ralentir le rythme de la narration

1.  La scène

Elle consiste à raconter l’histoire comme en temps réel : le lecteur a l’illusion que la scène se déroule sous ses yeux. Le plus souvent, il s’agit de dialogues. Ces dialogues constituent des temps forts de l’action.

ex :

2. La pause

Elle consiste à donner des détails sur une action, à insérer une description, une explication ou un commentaire dans l’histoire.

ex :

II.       La chronologie du récit

Le narrateur peut rapporter les faits dans un ordre qui ne respecte pas la chronologie du récit.

1)    L’analepse ou le retour en arrière

 

2)   La prolepse (ou anticipation) qui consiste à anticiper le futur.