L’énonciation

FM : L’énonciation 

Définitions :

  • L’énoncé : c’est un message, qui peut être écrit ou oral.
  • L’énonciation : c’est le fait de produire un énoncé.
  • La situation d’énonciation : c’est l’ensemble des conditions dans lesquelles l’énoncé est produit.
  • Les indices de l’énonciation : ce sont tous les éléments dans le texte qui renvoient aux conditions dans lesquelles l’énoncé est produit.

 

 I) Analyser la situation d’énonciation

Pour analyser la situation d’énonciation d’un énoncé, il faut repérer tous les éléments qui entourent la production de l’énoncé :

  • L’émetteur : c’est celui qui produit l’énoncé.
  • Le destinataire : c’est celui à qui est destiné l’énoncé.
  • Le moment de l’énonciation : c’est le moment auquel l’énoncé est produit.
  • Le lieu de l’énonciation : c’est le lieu où l’énoncé est produit.

 

 II) Les indices de l’énonciation et les deux types d’énoncés

On distingue deux types d’énoncés, selon qu’ils contiennent ou non des indices de l’énonciation.

            A) L’énoncé ancré dans la situation d’énonciation

C’est un énoncé qui ne se comprend entièrement que si l’on connaît la situation dans laquelle il a été produit. Il est lié à la personne qui l’exprime (l’émetteur) et au moment où on l’exprime. Il contient donc de nombreux indices de l’énonciation.

  Indices de l’énonciation :

 

  • L’émetteur :

 

Mots de la première personne :

–      pronoms personnels : je, moi, me, nous

–      déterminants possessifs : mon, ma, mes, nos, etc.

–      pronoms possessifs : le mien, la nôtre, etc.

  • Le destinataire :
Mots de la deuxième personne :

–      pronoms personnels : tu, toi, te, vous

–      déterminants possessifs : ton, ta, tes, votre, vos

–      pronoms possessifs : le tien, la tienne, le vôtre, etc.

  • Le moment de l’énonciation :
Indicateurs de temps qui renvoient au moment de l’énonciation :

> aujourd’hui, hier, demain, dans deux jours, il y a trois semaines, etc.

Temps verbaux qui renvoient au moment de l’énonciation :

–     

 

Système temporel du présent

–      présent

–      passé composé

–      imparfait

–      futur

  • Le lieu de l’énonciation :

 

Indicateurs de lieu qui renvoient au lieu de l’énonciation :

> ici

 

On trouve surtout ce type d’énoncé dans les lettres, les journaux intimes, les dialogues.

            B) L’énoncé coupé de la situation d’énonciation

C’est un énoncé qui se comprend même si on ne connaît pas la situation dans laquelle il a été produit. Il n’est pas lié à l’émetteur ni au moment où il a été produit. On n’y trouve donc aucun indice de l’énonciation.

À la place des indices de l’énonciation, on trouvera au contraire :

  • Les mots de la troisième personne :

–      pronoms personnels : il, elle, ils, elles, le, la, les, lui, leur

–      déterminants possessifs : son, sa, ses, leur, leurs

–      pronoms possessifs : le sien, la leur, etc.

  • Des indicateurs de temps qui ne renvoient pas au moment de l’énonciation :

> ce jour-là, la veille, le lendemain, la veille, deux jours après, trois semaines plus tôt, etc. 

Temps verbaux qui ne renvoient pas au moment de l’énonciation :

 

Système temporel du passé

–    passé simple

–      imparfait

–      plus-que-parfait

–      passé antérieur

–      conditionnel

  • Des indicateurs de lieu qui ne renvoient pas au lieu de l’énonciation :

>

On trouve surtout ce type d’énoncé dans les récits.