La « fin » des Notes ?…

Nous avons vécu l’expérience de l’arrêt des notes en 4e Découverte l’année dernière. Cette expérience est encore en discussion aujourd’hui…

Pour Benoît Hamon, ancien ministre de l’Education Nationale: « Il faut sortir d’une posture idéologique à l’égard de la note ou de l’absence de note. La note doit être utilisée à bon escient. Elle est utile, mais, quand elle paralyse, on doit lui substituer d’autres formes d’évaluation. La note ne doit pas être l’unique étalon. Aujourd’hui, on doit pouvoir apprendre et évaluer différemment comme avec les travaux personnels encadrés (TPE) par exemple, qui permettent de juger l’aptitude de l’élève à travailler de manière collective ».

Ainsi a-t-il lancé au mois de juin une consultation pour réformer l’évaluation des élèves. Son objectif : encourager les progrès et valoriser les acquis.

Au collège Issaurat de Créteil, ils n’ont pas attendu le gouvernement pour tenter le coup: un système d’évaluation précis, basé sur des couleurs, a remplacé les notes dans les trois classes de 5ème qui en ont fait l’expérience.Ministre EN

L’actuelle ministre Najat Vallaud-Belkacem considère que «trop de jeunes souffrent de cette école de la compétition » et elle a annoncé qu’elle sera elle aussi, force de propositions sur le sujet.

Un premier rapport préconise la mise en place d’une nouvelle échelle comportant quatre à six « niveaux de maîtrise », en clair A, B, C, D, voire E et F. La note chiffrée de 0 à 20 deviendrait alors un moyen d’évaluation parmi d’autres ; « indicative », et non « perçue exclusivement comme un moyen de récompense ou de sanction et un instrument de tri et de hiérarchisation sociale des élèves ».

Il ne s’agit pas d’en finir avec la notation des élèves, mais de proposer une notation moderne, adaptée aux enfants de l’époque, et qui ne bride ni leurs compétences, ni leur créativité
Sources : www.leparisien.fr
Article Ouest-France 12/2014
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/02/12/2014/

Une question en débat

Lauralee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *