Le portrait de notre nouvelle CPE

Dans notre lycée, il y a deux conseillères principales d’éducation, Madame Piou et « une nouvelle », Madame Lavarenne. Nous sommes allées
l interviewer dans la cadre du module de découverte professionnelle..

Pour devenir CPE il faut normalement le bac puis la licence puis le master science de l’éducation ; mais Madame Lavarenne a fait d’autres métiers. Avant elle concevait des prothèses pour enfant handicapé et elle a enseigné la productique mécanique tournage fraisage….
Mais c’est quoi une journée de CPE ?
Le matin, Madame Lavarenne arrive, elle fait une liaison. C’est-à-dire que, quand elle arrive, elle lit ce que madame Piou lui a écrit au sujet de ce qu’il s’est passé la veille.
Ensuite, elle lit ses mails et elle s’occupe des problèmes par exemple : « Aujourd’hui je me suis occupée des problèmes dans le dortoir garçon (…) » nous dit Mme Lavarenne. Elle a aussi étudié différentes candidatures d’élèves qui voulaient s’inscrire au lycée. Il faut donc les rappeler, regarder s’ils peuvent venir, prendre des rendez-vous avec monsieur Gallien, ou madame Tapin pour qu’elle puisse les rencontrer. Aujourd’hui elle s’est occupée de la formation des délégués, elle a également vérifié les photos de tous les élèves, assisté à une réunion du conseil pédagogique avec tous les professeurs pour discuter notamment du bulletin. Enfin elle s’est aussi occupée d’une intervenante sur le tabac, donc elle a fait un petit papier d’information pour les professeurs (…) Voilà à peu près sa journée..
Quand elle est de nuit elle reste le soir, elle fait ses différents papiers, appelle les parents s’il y a des absences et leur dire éventuellement ce qui ne va pas. Enfin elle rentre chez elle et attend le lendemain matin…
Ce qu’elle aime madame Lavarenne c’est le contact avec les élèves, être en relation avec des personnes différentes : les élèves, les parents, l’infirmière, l’assistante sociale, les surveillants etc. En fait elle aime bien ça bouge tout le temps, pouvoir organiser des activités pour les élèves, essayer de faire avancer les choses, écouter quand ça va pas mais quand ça va bien aussi ! (…)
Les avantages de son métier sont la relation aux élèves, les vacances, l’enrichissement et l’emploi du temps restreint qui procure des moments libres. Mais l’emploi du temps est aussi un inconvénient qui fait qu’elle n’est pas disponible certaines nuits pour la famille et c’est très intense sur le temps de présence. Alors même si son métier lui plait beaucoup, Madame Lavarenne nous a confiées qu’elle ne fera pas ça toute sa vie…

Mme Lavarenne

Madame Lavarenne dans son bureau.

Nous remercions Madame Lavarenne d’avoir répondu à notre interview, Lénaïs et Mélyna.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *