Plus qu’une passion !

Depuis l’enfance, j’aime les chevaux. Aujourd’hui, je souhaiterais vous expliquer comment je suis devenue une passionnée.

Pour commencer, je ne fais du cheval ni en club ni en dehors du lycée.
Cependant, j’ai commencé à aimer le cheval vers l’âge de 6 ou 7ans à peu prés. J’étais allée à la pêche avec mon père, mon oncle et ma cousine. Nous sommes passés devant les chevaux et ma cousine et moi nous avons voulu aller voir le centre équestre. Nous avons fait du cheval pour la première fois, pendant toute une après-midi. Ce fut une expérience inoubliable.
Ensuite, à la fin de la journée nous avons regardé des films de chevaux.

moi et horseland

Moi et Horseland

C’est plus tard, entre 10 et 11ans, que j’ai eu une nouvelle occasion de pratiquer l’équitation. J’étais en 6ème et toute la classe est partie en stage d’une semaine (stage APPN). Au début, je ne savais pas ce que c’était mais le professeur a dit à toute la classe qu’il y avait plein d’activités. Quand toutes les activités ont été présentées, j’ai directement choisi celle du cheval.
Depuis la 6ème je n’ai plus pratiqué l’équitation mais ça me manque. J’aime tellement cet animal que j’envisage de travailler dans le domaine équin.

Si comme moi vous aimez le monde du cheval je vous propose deux films passionnants avec le résumé :

-L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux (sorti en 1998) :

Après un accident ayant coûté la vie à sa meilleure amie et traumatisé son cheval, Grace MacLean, amputée d’une jambe, perd peu à peu le goût de vivre et reste recluse, renonçant à lutter pour surmonter son infirmité. Annie MacLean, la mère de l’adolescente de treize ans, décide de réagir et se met en quête d’un dresseur de chevaux pour guérir celui de sa fille et réconcilier celle-ci avec la vie. Sa quête lui fera traverser le Montana pour rencontrer le mystérieux « homme qui murmure à l’oreille des chevaux » et dont la connaissance de la vie en pleine nature lui a peut-être aussi appris à connaître les humains.
wikipedia

Jappeloup (sorti en 2013) :[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=CL7pu7cjHbU[/youtube]

Dans les années 1980, Pierre Durand , abandonne sa carrière d’avocat et s’applique alors à sa passion, le saut d’obstacles. Il prend un énorme risque avec son cheval Jappeloup auquel personne ne croit en raison de sa taille, de son caractère et de son imprévisibilité. Seul son père le soutient jusqu’à ce que son fils et son cheval gagnent du terrain et parviennent dans l’univers de l’équitation. Après les Jeux olympiques d’été de 1984, au cours desquels ils rencontrent un terrible échec, sa femme Nadia et Raphaëlle, la palefrenière du cheval, vont les encourager avant de les accompagner
aux Jeux olympiques d’été de 1988
wikipedia

Le cheval c’est plus qu’une passion c’est toute une vie pour moi. A l’école je m’ennuie mais quand on me parle de chevaux, j’ai le sourire, j’ai de l’énergie en moi et je suis complètement dans ma passion.

Découvrez le centre equestre où j’ai effectué mon stage de 3ème.

Angel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *