Trois millions de franciliens exposés à une pollution chronique de l’air

1 03 2010

Photo AFP nuage de pollution au dessus de Paris

photo AFP

Environ 3 millions de franciliens sont exposés à des niveaux de pollution qui ne respectent par la réglementation, dit l’organisme de mesure de la qualité de l’air en Ile-de-France Airparif dans son bilan 2009 publié jeudi.

« Après une année 2008 remarquablement favorable » compte tenu d’une météo dispersant les polluants, « 2009 correspond plutôt à une année normale », confirmant notamment une stabilité des niveaux de pollution chronique, souligne Airparif.

Si les polluants du passé, tels que le plomb, le dioxyde de soufre ou le monoxyde de carbone respectent les limites réglementaires depuis plusieurs années, d’autres polluants posent problème : dioxyde d’azote, particules fines, ozone et benzène.

La pollution, principalement due aux transports en IdF, peut provoquer gêne respiratoire, maux de gorge, maux de tête, irritations des yeux etc… Elle peut déclencher des crises d’asthme, des problèmes cardio-vasculaires (infarctus), voire conduire à des morts prématurées. Des études nord-américaines ont montré un lien entre la pollution chronique et l’augmentation du risque de décès, notamment par cancer du poumon.

Extrait de l’article de l’AFP paru le 18/02/2010 sur www.goodplanet.info/


Actions

Informations

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire